2 ans après le séisme japonais et l’accident de Fukushima…

Les débris du tsunami au Japon...Bientôt aux USA

Un tsunami de déchets « radioactifs » menace les Etats-Unis

Mars 2011 un tsunami frappe le Japon, après la dérive du nuage radioactif  de Fukushima, c’est maintenant plusieurs millions de tonnes de déchets qui arrivent sur les côtes nord-américaines. Les scientifiques s’attendent à voir un continent de déchets déferler sur la côte ouest américaine dans très peu de temps.

Une déferlante de débris sur les côtes californiennes

Les images chocs du séisme japonais et de l’accident nucléaire de Fukushima ont tenu en émois le monde entier. Si l’impact nucléaire est toujours grandissant, les autorités s’inquiètent maintenant pour les millions de tonnes de débris qui se sont déversées dans l’océan Pacifique lors du  tsunami. (Ne pas confondre avec les continents de déchets déjà présents dans les océans du monde > voir notre article : Le 7 ème continent…De déchets plastique)

La vague surpuissante au large de Fukushima, a pénétré jusqu’à 10 km à l’intérieur des terres et a tout balayé sur plus 500 km2, plus de 5 millions de tonnes de débris ont ainsi été arrachés et emportés par les eaux. Sur ces 5 millions de tonnes, près des trois-quarts ont coulé, mais le reste flotte encore dans l’océan Pacifique. Si les scientifiques ne sont pas encore d’accord sur l’aspect de cette masse (masse compacte ou petites îles à la dérive), tous s’accordent sur la menace que ces déchets représentent pour la biodiversité marine américaine.

Comme le montre la vidéo, certains des nombreux débris qui ont déjà fait la traversée, mais le plus gros devrait arriver sur la côte ouest à la fin de l’année. Une énorme masse flottante qui, vu du ciel, ressemble à un amas de rouille. Mais qu’adviendra-t-il quand cet amas abordera la côte ouest et se déversant sur plusieurs milliers de kilomètres ?

Une plaque de déchets radioactifs grande comme la France au larges de la côte ouest

Car si la plupart de ces gros déchets représente encore un danger pour la navigation, ils seront sans danger une fois à terre. Par contre une interrogation subsiste pour les plastiques dégradés en microparticules. Des études réalisées précédemment sur des moules et des poissons de la mer du nord indiquent qu’elles sont avalées par certaines espèces et restent dans leur système digestif. Reste aussi le gros problème de la dispersion des espèces invasives transportées par les débris.

Conclusion

La côte ouest des États-Unis est réputée pour être une des régions le plus riches au monde de par les multimillionnaires qui y résident, région ou les 4×4 et voitures sportives représentent l’essentiel des véhicules que ce soit en ville ou à la campagne. Espérons que ceci leur servent d’exemple et que ces sangsues du monde capitaliste se mettent enfin au boulot en nettoyant leurs plages qui ne vont pas tarder à ressembler à un immense dépotoir…Comme on dit chez nous ça leur fera les C…

A voir également:


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.