Mediator, 3 ans après, ou en sont les indemnisations des victimes ?

mediator 3 ans après

Mediator, 85% des demandes d’indemnisation jugées irrecevables

Le Mediator ou « Merdiator » comme l’appelait les visiteurs médicaux de l’époque à été prescrit pendant des années comme coupe-faim, cet antidiabétique a été utilisé pendant 30 ans en France par 5 millions de personnes, avant d’être retiré du marché le 30 novembre 2009. Cette fabuleuse pompe à fric des labos Servier est à l’origine de graves lésions des valves cardiaques et responsable de la mort de près de 2 000 personnes dans l’hexagone et de l’hospitalisation de plusieurs milliers d’autres.

 

3 ans après le scandale rien ne bouge

Interviewée par Le nouvel Observateur, la pneumologue qui a dénoncé le scandale Servier, Irène Frachon, s’indigne que les victimes ne soient pas encore indemnisées.

Les procédures d’indemnisation s’éternisent pendant que s’écoulent les nuits sans sommeil des victimes, rythmées par le « clic-clac » des valves cardiaques artificielles ou le souvenir des disparus.

 

L’Etat devait indemniser les victimes et se faire rembourser par les laboratoires Servier. Pourquoi ce système ne fonctionne-t-il pas ?

Le collège d’experts ne présente aucun bilan précis, seulement 33 avis d’indemnisation ont été rendu sur plus de 7500 dossiers déposés dont 309 à titre posthume, 146 séances, 1.309 dossiers examinés. Entre indignation et démission, beaucoup se demandent pour qui travaille cette commission d’indemnisation, ne serait-on pas en train de se moquer du monde ?

 

Servier tiré d’affaire ?

Au vu de l’échec de la justice dans les précédents drames de santé publique. La lenteur des tribunaux est aggravée par le comportement du laboratoire : dénégations farouches, mensonges, violences procédurières n’épargnant ni les victimes ni leurs défenseurs, tandis que se poursuit une politique agressive de marketing commercial.

Nous voyons fleurir des congrès médicaux sponsorisés saluant « une nouvelle ère dans l’insuffisance cardiaque » et des pages de publicité mensongères vantant des produits émanant des laboratoires Servier avec des slogans du type « Votre vie nous est précieuse ». Avec 2.000 morts au compteur, c’est vraiment prendre les gens pour des cons. A cela il faut rajouter la soumission et même la capitulation d’une partie de nos élites médicales.

A voir également:

Une alternative à toute cette médication dangereuse: Soignez-vous au naturel



Pour les moteurs de recherche cet article parle de :

  • clic bien etre naturellement naturel feminin magazine (5)
  •  

    Une perte de poids assurée sans contrainte

    Phyto-Minceur facilite la perte de poids lorsqu'il est associé à un régime équilibré et la pratique d'une activité physique régulière...Voir le produit en boutique
     

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.