Dangers des vaccins : Les lanceurs d’alertes mis sur LISTE NOIRE !

Censure sur les dangers des vaccins

Une liste noire des sites qui dénoncent les dangers des vaccins ?

Nous avions déjà parlé il y a quelques temps des grands sites populaires dont certains rédacteurs sont les marionnettes des labos pharmaceutiques, nous avons également dénoncé Wikipédia qui vante leurs médicaments en minimisant leurs effets secondaires. C’est aujourd’hui le tour de Facebook de censurer les infos santé qui dérangent !

 

Explication : lorsque vous cliquez sur des liens Facebook, un lien hypertexte s’affiche qui vous permet de voir l’article en question sur un site web. Fréquemment vous serez avertis par une « Alerte de Sécurité » vous signalant, par exemple, que le lien vers un site que vous allez ouvrir est « potentiellement abusif »…

Comme vous pouvez le voir sur l’alerte, Facebook a recours à un partenaire nommé Web of Trust (WOT) (Web de confiance) détenu par Sami Tolvanen et Timo Ala-Kleemola en Finlande pour filtrer les sites « abusifs ». WOT se présente comme : « …Le meilleur service d’information sur la réputation du web » et se sert d’un système feedback pour attribuer aux sites un score de réputation.

Ce type de classement peut paraître utile me direz-vous, sauf que le système est basé sur des cotes que peuvent attribuer des utilisateurs anonymes, et lorsqu’on y regarde de plus près on découvre un système mafieux !

 

Commentaires et avis douteux

Les fameux sites « abusifs » sont notés par des soit disant experts, prenons l’exemple d’un de ces fameux expert  nommé SuperHero58. Cet utilisateur a posté des évaluations négatives pour beaucoup de sites, parfait, c’est certainement un super expert. Si maintenant nous regardons les statistiques concernant ce seul utilisateur, nous pouvons nous rendre compte qu’il a évalué 561.760 sites depuis que son compte a été créé en mai 2010 ! Ce qui nous donne, tenez-vous bien, une moyenne de 527 évaluations par jour ou 22 messages par heure pendant 1066 jours, à condition que cette « personne » ne dorme pas… J’ai personnellement un petit, mais alors un très petit doute concernant la pertinence d’évaluation de ce fameux « service d’information sur la réputation du web », si tous les autres « experts » travaillent aussi durement, ils ne doivent pas faire de vieux os…

 

En fin de compte c’est de la censure d’informations importantes pour les parents et tout un chacun. Quelles sont les personnes qui investissent dans ce genre d’entreprises qui censure les informations importantes destinées au grand public et quels sont leurs objectifs ?

 

Qui sont ces investisseurs privés ?

Les compagnies pharmaceutiques ? Les banquiers ? Il semble bien, en tout cas, qu’il y ait des gens puissants qui peuvent d’un seul clic, exercer une influence sur notre droit à obtenir des informations importantes et vitales sur notre santé et celle de nos enfants…

Source : Initiative Citoyenne

A voir également: Protection de la santé, les lanceurs d’alerte enfin rassurés !

 

La censure est partout:


GUEGANTON Yolande

Notre petit fils (âgé 27 mois) après une série de vaccinations (7 souches injectées en une seule fois) a eu une réaction auto immune à 10 mois.
Myélite cervicale aiguë dont le diagnostic a été fait 3 semaines après les débuts des symptômes : température récurrente, faiblesse extrême, ses jambes ne le soutenaient plus alors que c’était un bébé hypertonique, incontinence urinaire en continu etc…
Corticothérapie par voie intraveineuse à forte dose, transfusion d’immunoglobulines… rien n’y a fait. Il est paralysé depuis 17 mois des membres inférieurs. Début septembre 2013, il est prévu des injections de toxine botulique, dans certains muscles des jambes, pour contrecarrer une spasticité des membres inférieurs suivies d’une période de rééducation intensive de 5 jours par semaine en hospitalisation de jour (kiné, psychomotricien, ergothérapeute)L’hôpital de la Timone à Marseille n’a jamais voulu faire de signalement à l’AFSSAPS comme nous leur avions demandé pour dénoncer un éventuel rapport de cause à effet des vaccinations. Sa réponse a été : « nous ne savons pas d’où provient cette paralysie mais nous sommes sûrs que ce ne sont pas les vaccins » !!!! Le professeur TARDIEU neuropédiatre de l’hôpital du Kremlin Bicètre à Paris nous a affirmé avoir de plus en plus d’enfants en très bas âge victimes de myélite aux conséquences désastreuses. Notre combat en tant que grands parents est d’alerter le plus souvent de jeunes mamans des risques de la vaccination avec les doses d’hydroxyde d’aluminium que l’on peut injecter à leurs bébés. C’est pourquoi je vous tire mon chapeau d’essayer de vous battre contre des montagnes que sont les pouvoirs publics et surtout les laboratoires fournisseurs de ces poisons . Les laboratoires MERIEUX portent une grosse responsabilité de tels dégâts sur certains enfants vaccinés avec leurs produits mais les intérêts financiers sont plus forts que la santé de nos enfants.

Greg

Bonjour Yolande,
Merci de votre témoignage qui devrait ouvrir les yeux des parents et futurs parents sur toute cette mascarade des vaccins et leurs cortèges d’effets désastreux sur la santé. Nous sommes encore très peu à essayer de sensibiliser les gens sur le sujet mais plus nous serons et plus les parents seront informé. Concernant votre petit fils, je pense qu’il faudrait déposer une plainte, même si ce genre de combat semble perdu d’avance, certain cas de jurisprudence commencent à donner des effets et peuvent servir cette cause pour l’avenir…

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.