Définitions et causes des maladies en MTC (Mise à jour du 15 janvier 2014)

Les causes des maladies en medecine traditionnelle chinoise

Selon la pensée en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), les principes du Yin et du Yang se retrouvent partout, dans la nature, l’anatomie et dans la physiologie

 

En Médecine Traditionnelle Chinoise les causes des maladies sont principalement liées aux différents types de déséquilibres, comme par exemple le vide, l’excès, la stagnation, le froid, le chaud…C’est une interruption ou un blocage de l’énergie universelle qui dirige tout élément, organes compris. Cette énergie est appelée le Qi (prononcer tchi)

Les causes de ces dysfonctionnements créant les blocages d’énergie peuvent être soit externes (conditions climatiques) ou soit internes (émotionnelles) ou autres.

Mais fait, c’est quoi les principes de la MTC ?

La Médecine Traditionnelle Chinoise expliquée en 52 secondes

 

Les causes externes

Elles sont au nombre de 5 : Le vent, le froid, le chaud, l’humidité et la sécheresse.

Ces conditions climatiques créent des causes de maladies lorsqu’elles sont excessives ou lorsque l’organisme est affaibli et ne peut les endurer.

On associe ces causes externes aux pathologies diverses par effet de comparaison, exemple pour le vent, une personne qui souffre de tremblements, en MTC on dira qu’elle souffre d’un « Vent Interne » parce que ses symptômes de tremblements  ont l’aspect de ce que le vent peut provoquer : Tremblement des feuilles suite à des bourrasques de vent. Dans ce cas précis le vent sert d’image pour désigner un ensemble spécifique de symptômes pathologiques. Ces images peuvent se préciser en s’associant, exemple du vent + chaleur pour une infection du poumon… Chaque expression désignera des réalités bien spécifiques.

 

Les causes internes

Les causes internes sont au nombre de 7: Le Chagrin, la Tristesse, la frayeur, la peur, le souci, la joie et la colère.  En Médecine Traditionnelle Chinoise, il a toujours été considéré que les facteurs émotionnels influencent beaucoup la santé. Chaque émotion influence négativement l’organe auquel elle est associée. Pour exemple : la colère affaiblis le foie et la peur les reins.

 

Autres causes

Les autres causes sont toutes celles qui ne sont ni émotionnelles, ni associées aux conditions climatiques.

Ces causes sont:

  • Parasites, poisons et virus
  • Mauvaise alimentation (déséquilibre de l’hygiène alimentaire).
  • Blessures, accidents et traumatismes
  • Constitution trop faible
  • Surmenage (stress oxydatif)
  • Déséquilibre de la vie sexuelle (manquante ou excessive)

 

Modes opératoires des diagnostiques en MTC

En Médecine Traditionnelle Chinoise le praticien cherche à distinguer les perturbations responsables de la disharmonie. L’unique méthode pour déterminer ces perturbations c’est d’observer leurs manifestations. Le praticien procède par observations, questions et palpations.

 

Observations de: Yeux, ongles, teint, cheveux, haleine, respiration, timbre de la voix, état émotif, plus l’observation des selles et autres excrétions de l’organisme. Pour la MTC,  la langue est également une source précieuse de renseignements, couleur, volume, forme, texture…Sont de bons indices.

Questions à propos de: Antécédents familiaux, malaises, appétit, sommeil…etc.

Les palpations s’organiseront au niveau de :

  • La température, élasticité  et humidité de la peau.
  • Le tonus musculaire et réaction des tissus.
  • Le pouls est également intéressant car il permet d’examiner le Qi. Le praticien prend 3 pouls différents, avec 3 doigts, sur l’artère de chaque poignet. Le poignet gauche correspond aux organes Yin et le poignet droit, les organes Yang. Le pouls pourra alors être caractérisé comme : rapide, percutant, vigoureux ou alors faible, fluide ou noyé. Il est possible également d’avoir des combinaisons comme pour les causes externes.

Pour interpréter les données, le praticien doit se référer aux 8 principes directeurs : Yin/Yang, Chaud/Froid, Vide/Excès, Intérieur/Extérieur. Avec ceux-ci, il déterminera ensuite les caractéristiques (état, qualité, situation) du Qi dans le corps. Cette synthèse lui permettra de prescrire le ou les traitements les plus appropriés, un changement d’alimentation, un traitement par acupuncture ou d’autres exercices de Qi Gong.

 

Conclusion

La Médecine Traditionnelle Chinoise, considère l’homme en tant qu’un tout. Un tout en soi – corps et esprit ne font qu’un – mais aussi un tout avec l’univers. Elle montre une relation constante entre tout organe, tout système physiologique, mais aussi entre la personne et son environnement. L’harmonie, l’équilibre au sein de ce tout est garant de notre bonne santé.

A voir également:


Anonyme

Bonjour et merci pour votre article
La médecine est plus proche encore de la médecine indienne que je le pensais.
On prend aussi le pouls a trois doigts et aussi le vent, le sec, l’humide nous affectent qu’ils soient environnementaux ou dans l’alimentation.
A bientôt

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.