Faiblesse ou génocide organisé par la Médecine Conventionnelle ?

Génocide médical organisé

La médecine dite conventionnelle et sa chimie ont pris la place des méthodes naturelles et ancestrales

Cette chimie sauve des vies mais elle nous montre aussi ses limites car quelque chose ne tourne pas rond quand on entend dire de la part les Organisations de Santé que les vitamines sont toxiques et dangereuses.

Ignorant les statistiques des réussites de médecine naturelle et qui prouvent par la même occasion que les gouvernements sanctionne la vérité pour mettre en avant les médicaments chimiques qui sont un réel danger pour la santé humaine et pour l’environnement.

 

Voici quelques données croustillantes concernant les USA:

Des chercheurs se sont penchés sur le sujet et ont fait une découverte choquante. “Choquante”, mais pas pour tout le monde. Leurs résultats montrent que le nombre de personnes qui se trouvent à l’hôpital à cause des effets secondaires de leurs médicaments avoisine les 2.2 millions par année.

Le nombre d’antibiotiques prescrits inutilement pour des infections virales s’élève à 20 millions par an. Sans compter les 7.5 millions d’interventions médicales et chirurgicales non nécessaires ainsi que les hospitalisations annuelles de 8.9 millions de personnes sans raisons valables.

Le plus impressionnant dans tout ça, c’est le nombre de personnes qui décèdent à cause de la médecine conventionnelle :783 936 par an !

 

Maintenant regardons les chiffres pour la France:

Chaque année les effets secondaires des médicaments tuent en moyenne 18 000 personnes. Soit beaucoup plus que les accidents de la route et les suicides réunis. N’oublions pas non plus les 4 200 par an suite à une infection nosocomiale.

Il y a en France 150 000 hospitalisations annuelles dues aux effets des médicaments. Il est raisonnable de supposer que la grande majorité des médecins se soucient légitimement de la santé et du bien-être de leurs patients et cela malgré les primes de prescription octroyées par les labos. Ce problème de confiance aveugle en nos médecins fait partie des plus grands problèmes qui évoluent dans notre monde moderne.

Les médecins sont formés pour traiter les symptômes de la maladie a grand coup de chimie, ce sont de simples vendeurs de médicaments, ils ne traitent pas la cause de la maladie, d’ailleurs cela ne fait pas partie de l’enseignement qu’ils reçoivent durant leur cursus. D’ après le Docteur Bernard Bégaud:« Mourir pour un produit dont vous n’avez pas besoin est quelque chose de très grave » Ie Dr. Bégaud et bien d’autres médecins pointent du doigt la mauvaise formation des médecins en pharmacologie, la science des médicaments. « Les alertes sur les effets indésirables d’un médicament proviennent à 85 % des hôpitaux et seulement à 15 % des médecins libéraux ».

 

Réapprendre les fondamentaux

Toute cette léthargie engendre une grande catastrophe, pour ne pas dire un « génocide » médical. Toute maladie doit être soignée à sa source, la chimie, les médicaments ne font que masquer le problème tout en rajoutant de nombreux effets indésirables pouvant entrainer la mort dans certains cas, de par leurs molécules synthétiques entre autres, sans soigner les causes réelles de la maladie.

Si on rajoute à cela les additifs alimentaires, la malbouffe, le stress, la pollution, le tabagisme, l’alcool, la drogue… Ce qui malheureusement est le quotidien d’un trop grand nombre d’individus et pour certains d’entre eux dès l’enfance ou l’adolescence…

Vivre en bonne santé n’est pas un art, ni une mode de bobos, mais une réelle écoute de soi et des besoins de son propre organisme. Tout le contraire de ce que nous indiquent la société et la médecine actuelle moderne.

Source: lasanteetlesplantes.com
Via : lesmoutonsenragés.fr

 

A voir également:


granfred

c’est exactement le même projet que Monsanto avec ses OGM résistant au Round-up qu’il vend. développer une clientèle captive et s’assurer une rente éternelle.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.