Les parents responsables ne laissent pas vacciner leurs enfants

Les enfants vaccinés sont plus malades que les autres

Les enfants non vaccinés sont moins malades que les vaccinés

Les enfants et adolescents vaccinés ont plus d’allergies, souffrent plus souvent de troubles du développement et contractent beaucoup plus de maladies infectieuses et de maladies chroniques

 

Maintenant, c’est prouvé officiellement : vacciner nuit à la santé

Nous dénonçons régulièrement les campagnes de vaccinations et les dangers d’injecter des métaux lourds via les vaccins à des bébés en bonne santé. Cependant depuis 2 ans de recherches, d’écoute et de discutions, lorsque nous rendons compte de nos recherches et de notre position sur le sujet à des parents de notre entourage qui vaccinent leurs enfants, il semble que le message ne soit pas compris. Peut-être sommes-nous trop peu virulent ou pas assez convaincant ?
Alors pour s’en convaincre une nouvelle fois, voici un résumé de l’étude KIGGS en collaboration avec l’Institut Robert Koch ; Cette étude, a été menée durant trois ans, (2003/2006) sur plusieurs milliers d’enfants allemands de 0 à 17 ans, donc très significative.

 

L’étude KIGGS est pratiquement inconnue

Inconnue, comme la plupart des nombreuses enquêtes menées pour comparer la santé des enfants vaccinés et non vaccinés, mais la plupart du temps ces études restent dans au fond des tiroirs ou circulent exclusivement dans des milieux avertis et autorisés.
Lors de l’étude KIGGS pratiquée par l’Institut Robert Koch, spécialisé dans les maladies infectieuses, la santé de plus de 17400 enfants a été analysée en détail. Les médecins ont recueillis 20 millions de données au total (1500/par enfant) qui répondent à toute sorte de questions sur leur santé, leur milieu social et familial, analyses de sang et d’urine, leur statut vaccinal et les types de vaccins qu’ils ont reçus, afin de déterminer l’état de santé des enfants allemands dans différentes tranches d’âge. Signalons au passage que dans ce pays la vaccination n’est pas obligatoire.
Lors de cette étude des différences spectaculaires et très supérieures aux attentes ont ainsi été constatées, entre les vaccinés et les non vaccinés.

 

Etude KIGGS sur les vaccins

En voici quelques-unes que vous pourrez vérifier :
  • Les enfants non vaccinés ont moitié moins d’allergies : vaccinés 22,9 %, non vaccinés 10,6 %
  • Rhume des foins : vaccinés 10,7%, non vaccinés 2,6 %
  • Asthme et bronchites chroniques : vaccinés 18,4%, non vaccinés 2,4 %
  • Neurodermites : vaccinés 13,2%, non vaccinés 7 %,
  • Herpès : vaccinés 12,8%, non vaccinés contre 0,2 %

On pourrait continuer comme ça pour le diabète, les problèmes thyroïdiens, les crises d’épilepsie, l’hyperactivité…
Hormis les allergies on constate également chez les non vaccinés moins de scolioses que chez les enfants vaccinés : vaccinés 5,3%, non vaccinés 0,5 %
Moins de problèmes de langage, recours à un orthophoniste : vaccinés 6,25%, non vaccinés 2,11 %.
Quant aux problèmes de vue, les non vaccinés portent bien moins souvent des lunettes, comme l’avait déjà remarqué un médecin allemand, le Dr Gerhard Buchwald mondialement connu pour ses travaux sur les vaccins. Ayant constaté que les vaccins endommagent les nerfs optiques, ce médecin avait parlé d’« épidémie de lunettes » à cause du nombre croissant de vaccins administrés aux enfants.
Les travaux de l’Institut Koch ont aussi mis l’accent sur les maladies infectieuses. Les pneumonies touchent 11,07 % des enfants vaccinés alors qu’il n’y en a que 7,75 % chez les autres et pour les otites, on passe de 11 % à 2 %.
L’incidence des maladies infectieuses pour les 7 à 17 ans, ont été étudiées pendant les 12 mois précédent le sondage. On en a déduit que le système immunitaire des non vaccinés fonctionne normalement, alors qu’après la vaccination, il devient fou ou se bloque.

 

Croyances envers l’autorité

Vous pensez peut-être encore que cette étude a été manipulée par les illuminés qui rejettent les vaccins au non d’un soit disant complot mondial, mais il existe des dizaines d’autres études de ce type. Pourtant certains d’entre vous, même après la lecture de toutes ces preuves, continuerons à se faire vacciner et à faire vacciner leurs enfants. Comme le titre de cet article l’indique, si vous êtes au courant et que vous continuez à accepter de faire vacciner votre enfant, vous êtes soit des irresponsables ou soit des débiles profonds et vous n’avez encore rien compris…
L’industrie pharmaceutique a de plus en plus besoin de satisfaire ses actionnaires et la vaccination est une manne inépuisable, c’est pour cela qu’on invente sans cesse de nouveaux vaccins aussi dangereux qu’inutiles et avec des injections de plus en plus fréquentes, avec en prime un marketing bien rodé pour faire croire à une grande partie de la population et à certains de nos gouvernants que les vaccins sont la solution.
En France, le pays du grand imPASTEUR, les instances de santé font semblant d’ignorer toutes ces publications qui dénoncent les dangers des vaccins et qui devraient ébranler le dogme vaccinal. Espérons que le travail de l’Institut Robert Koch sera mondialement médiatisé et fera enfin tomber l’omerta qui règne sur ce sujet.

 

Conclusion

Les parents qui tourmentent leurs enfants avec les vaccins ou d’autres actes médicaux dictés par la médecine officielle et mafieuse, devraient plutôt se poser des questions sur leur attitude face à la vie et chercher de l’aide pour surmonter leurs anxiétés, au lieu de tomber dans le piège du marketing de l’industrie pharmaceutique basé sur la peur.

Ces mêmes parents vont devoir choisir entre faire confiance au système immunitaire de leur enfant qui a évolué depuis des centaines de milliers d’années, et qui a fait ses preuves, (sinon nous ne serions pas là pour en parler) ou ils vont devoir faire confiance à des compagnies privées qui visent les profits par obligations, parce qu’elles ont des actionnaires et qu’elles doivent mettre les profits des actionnaires avant tout. En résumé vous avez le choix entre faire confiance à la nature ou à des humains qui courent après l’argent…

Sources : Les enfants non vaccinés sont en meilleure santé & Vaccination études et constat : « Il suffit en France d’affirmer une chose avec autorité pour être cru sur parole »

 

A voir également:

Bouquins sur le sujet


Greg

Oui bien sur, votre étude bidon tout droit sorti d’un site US pro vaccins financé par les labos…Allez montrer votre étude bidon aux parents dont leur enfants ont contractés de graves effets secondaires suite aux vaccinations, et allez voir également ceux qui ont perdus leurs gamins suite à un vaccin…Pour votre info, l’homme existe depuis des milliers d’années, et depuis 100 ans on voudrait nous faire croire qu’il faut se vacciner pour rester en santé…Arrêtez votre cirque les trolls vous ne voyez donc pas que plus personne n’y croit a la vaccination !

Jackie

Pour les parents qui on vaccinés leurs enfants, je voudrais vous dire que vous n’êtes pas totalement responsable, vous n’êtes responsable que de votre faiblesse à ne pas pouvoir passer par-dessus vos peur, ce qui peut se comprendre vue ce qu’on nous amis dans le cerveau, ce qui compte c’est que vous réfléchissiez maintenant et que vous aidiez les autres à évolué DANS LE BON SENS puisque on sait très bien aujourd’hui pourquoi ils vaccinent à tout va …
Mais les vaccins c’est important ! Si mon enfant tombe malade ! NIET, QUE NENI !!!… C’est du pipeau, il faut absolument que vous arriviez à dépasser vos peurs, ce n’est absolument pas fondé …. Allé courage et dites-vous bien que nous n’avons absolument pas besoin d’attraper Elzheimer, ou la mort du nourrisson, ou que s’ais-je encore … Nous sommes des êtres humain EN SANTE pour la plus part, et pour ceux qui ont des pathologies lourdes refusez tout vaccins qui vous détruisent encore plus …. Les vaccins N’ONT JAMAIS SOIGNER QUI QUE CE SOIT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.