Mafia médicale et médecine de consommation

La mafia médicale

Le système de santé a un très gros problème, il entretien les gens malades de façon réfléchie et organisé

Un lecteur français (médecin) m’as dit il y a quelque temps : «  je ne peux pas discuter avec vous parce que vous n’êtes pas médecin… »

 

Je lui ai répondu que ce n’était pas grave, mais que la différence entre lui et moi c’est que moi je n’ai pas eu le lavage de cerveau par Big Pharma et que je réfléchis, je n’ai pas besoin d’être médecin pour faire des statistiques, comprendre certaines choses et en tirer des conclusions.

Dans la société Française, lorsque vous promotionnez une médecine qui n’est pas la médecine classique et chimique, on essaye de vous diaboliser en vous disant que vous faites partie d’une secte et que vous êtes sous l’emprise d’un gourou. C’est une façon simple de rejeter tout en bloc et il n’y a plus de discourt possible. Bien heureusement cette « sectomanie » est beaucoup moins prononcée dans les autres pays, ce qui a au moins l’avantage d’ouvrir le dialogue…

 

Gouvernements mafieux, laboratoires gangster et médecins lobotomisés

Faute de trouver de nouvelles molécules innovantes pour traiter les maladies actuelles, la fabrication de fausses maladies pour vendre plus de vaccins et de médicaments existants est devenu monnaie courante, et le drame c’est que les gens obéissent à ces stupidités, validées par le gouvernement…et les médecins ne se posent même pas de question.

« Les effets secondaires liés aux médicaments causent 200 000 morts par an en France et coute chaque année 79 milliards d’Euros au niveau des traitements et des hospitalisations. »

 

Le pouvoir du consommateur est dans le porte-monnaie et non dans le bulletin de vote

Il faut réveiller les consciences endormies par le matraquage médiatique et commencer à réfléchir et à être responsable de nos décisions en parfaite connaissance de cause. Il faut réviser entièrement nos valeurs et notre système de pensée, et pour cela il faut être avertis et conscient. Beaucoup de gens aujourd’hui voudraient que d’autres personnes prennent des décisions à leur place, de cette façon les autres seraient « responsables » en aucun cas il ne faut accepter cela, c’est aux gens de prendre leurs responsabilités.

C’est La NON consommation qui changera les choses…Il faut oser dire NON, arrêtons d’être les cobayes des laboratoires pharmaceutiques car la plupart des choses qu’on nous raconte sont FAUSSES, juste un baratin de politiques complétement corrompus.

 

A voir également :

Bouquins sur le sujet:


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.