Les preuves accablantes que les vaccins sont dangereux

Dangers des vaccins, les preuves accablantes

Les risques parfois irréversibles des vaccins ne sont jamais énoncés

Pourtant la vaccination constitue une violence d’autant plus indéniable qu’il existe des preuves convaincantes que la santé des enfants NON vaccinés, donc ayant reçu 0 vaccins est nettement meilleure que celle des enfants vaccinés.

Le Conseil de l’Europe émet une résolution contre toutes les violations médicalement injustifiées de l’intégrité physique des enfants sans toutefois oser citer la violence vaccinale qui constitue un véritable court-circuit du système immunitaire.

 

Les preuves que les vaccins sont dangereux

La politique de vaccination actuelle qui consiste à traiter tous les individus de la même façon, doit inspirer la plus grande inquiétude chez les parents. En effet, une association néerlandaise indépendante composée en majorité de professionnels de santé et de parents, a mené une enquête effectuée auprès des parents de plus de 600 enfants sur les 5 premières années de leur vie. Il a été demandé aux parents de répondre par écrit à un questionnaire sur la santé de leurs enfants. Les parents devaient être à la disposition pour répondre à des compléments d’information et de contrôle. Les caractéristiques personnelles des parents et des enfants qui ont participé à l’enquête étaient connues. Les questionnaires incomplètement remplis ou les questionnaires pour lesquels les parents n’avaient pas fourni le complément d’information demandé n’ont pas été pris en compte, ni les questionnaires concernant des enfants mal ou incomplètement vaccinés, c’est-à-dire qui n’avaient pas reçu toutes les vaccinations prévues par le programme officiel, ont été également exclus de l’étude.

 

Résultats de l’enquête sur les vaccins

Vaccins et soucis de santé sur cinq ans

Les conclusions de cette enquête

  • Les enfants du groupe A (Pleinement vacciné) ont été deux fois plus souvent en consultation médicale que le groupe B (non vacciné).
  • Dans le groupe A, il y a eu deux fois plus d’admissions à l’hôpital que dans le groupe B.
  • Dans le groupe A, observation de beaucoup plus de problèmes de sommeil, de douleurs rhumatismales, de problèmes ORL et de convulsions que dans le groupe B.
  • Les enfants du groupe A ont reçu trois fois plus d’antibiotiques que les enfants du groupe B.
  • Ablation des amygdales cinq fois plus dans le groupe A que dans le groupe B.
    Dans le groupe A, 27% des parents ont signalé que leur enfant était malade, contre 7% dans le groupe B.
  • Les enfants du groupe A étaient beaucoup plus agressifs que ceux du groupe B.
  • Dans pratiquement tous les domaines, les performances des enfants du groupe A étaient inférieures à celles du groupe B.

A la seule lecture de ces chiffres il est clair que les enfants du groupe B (non vacciné) sont en bien meilleure santé que les enfants du groupe A (pleinement vacciné). On remarque également que ce sont les actes médicaux (payants) qui sont en hausse de façons significatives dans le groupe A, le groupe des enfants vaccinés, ça ne vous parait pas troublant ?

Source : initiativecitoyenne.be

A voir également :

Bouquins sur le sujet


Demosthene

Il manque la source de votre étude. « une association néerlandaise indépendante » est un peu vague. Et la source n’est pas non plus communiquée par le site belge donné en référence.
L’échantillon est faible, et les conclusions apportées ici mélangent corrélation et causalité. Les parents qui ne vaccinent pas leurs enfants sont des parents qui ont un parti pris sur l’effet des vaccins (je ne discute pas ce parti pris, mes enfants ne sont pas vaccinés), et ont un comportement différent en matière de vision de la santé. Ils peuvent par exemple être vigilant sur l’utilisation d’antibiotiques. Aussi, conclure qu’un enfant du groupe A est en moins bonne santé parce qu’il a reçu plus d’antibiotique est faux. La seule chose qu’on peut en conclure, c’est… qu’il a reçu plus d’antibiotique. En l’absence d’un diagnostique identique posé par un médecin neutre pour les 2 groupes, c’est la seule conclusion qu’on peut en tirer, malheureusement.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.