Prévention du cancer, avoir les bonnes infos !

Prévention du cancer

Plus de 80 % des cancers pourraient être évités

Les chiffres sont alarmants, le taux de cancers dans les pays dit «industrialisés» de l’occident est affolant, plus de 360 000 cas par an, uniquement pour un pays comme la France, avec un taux de survie de moins de 5 ans.

Les études montrent que les épidémies de maladies chroniques et les cancers du monde occidental sont dus à la pollution chimique et au mode de transformation des aliments. Un cocktail explosif qui tue 1 300 000 personnes par an en Europe.

 

80 à 90 % des cancers sont liés au mode de vie et à l’environnement

 

Les pays du sud épargnés par les cancers

Les pays du sud restent pour l’instant épargnés par cette hécatombe uniquement parce qu’ils n’ont pas encore adoptés massivement notre mode de vie et d’alimentation, cela devrait suffire pour nous motiver à changer nos habitudes et principalement nos habitudes alimentaires.

Nos mauvaises habitudes sont essentiellement basées sur la sédentarité, en adoptant un mode de vie plus équilibré vous pouvez inverser la tendance et éviter ainsi certains cancers. Améliorer son capital santé en pratiquant une activité physique qui va réduire largement le risque du cancer du côlon en accélérant le transit intestinal et de fait réduire le temps de présence des éléments cancérigènes au niveau du système digestif. Le choix d’une alimentation naturelle sans additif ni pesticide va également jouer un rôle essentiel dans la prévention des cancers et principalement les cancers des organes participant à la digestion des aliments (estomac, colon, pancréas…)

 

 

Que voulons-nous pour notre vie ?

C’est la grande question qu’il faut nous poser, souhaitons-nous beaucoup d’argent, un belle voiture, une grosse maison, les derniers produits high tech…Et un cancer à 50 ans ? Ou voulons-nous rester en bonne santé le plus longtemps possible, sans nécessairement avoir accès à tous ces biens matériels ? Il est cependant possible d’avoir une bonne santé et un train de vie acceptable, mais aujourd’hui la plupart des gens ne pensent qu’à l’argent et au matériel, la TV grand écran, une voiture plus grosse que celle du voisin…

Et lorsqu’il s’agit de prendre soin de sa santé pour justement préserver son capital santé la grosse majorité des gens répondent qu’ils s’en soucierons lorsqu’ils seront malades…

Pire encore, certains vont mettre plus d’argent et d’énergie pour s’acheter une bagnole ou le dernier Smartphone que pour se soigner. Ils sont malades, mais ils roulent dans le dernier modèle 4×4 à 50 000 balles, ils ne peuvent plus faire 500 m à pied sans avoir mal partout mais ils ont un écran plat de 150 cm…Et lorsque je discute avec ce type de personnes en leur proposant des solutions peu couteuses et naturelles pour se soigner et améliorer leur santé, ils me répondent simplement qu’ils ne sont pas intéressés…

 

J’ai pas le choix !

C’est également une réflexion aberrante que l’on entend régulièrement, les gens pensent qu’ils n’ont pas le choix (ou pas le temps) qu’ils doivent continuer à vivre entourés de pollution, continuer à manger de la bouffe industrielle et prendre un traitement médicamenteux à vie…

Ils sont donc condamnés, ou du moins largement susceptibles de contracté un cancer avant d’avoir 60 ans, est-ce de leur faute ? Ils ont certainement une part de responsabilité dans la gestion de leur propre vie, mais ils sont également conditionnés par le système. Quoi qu’il en soit il n’est jamais trop tard pour prendre conscience que sa santé est primordiale, certainement plus que toute autre chose matérielle, personnellement il m’a fallu 45 ans pour avoir cette prise de conscience, et vous, combien d’années vous faudra-t-il encore ?

 

A voir également:


tiao.long

Disons que changer les mentalités prend du temps, et l’agriculture bio ou raisonnée (c’est à dire avec moins de pesticides, entre autres) a souvent la réputation d’être chère, un truc de « bobos » et/ou de radicaux.
Puis faut bien reconnaître, que ben c’est plus simple d’aller dans la grande surface acheter tout prêt ou des légumes (pour les plus courageux)qui proviennent de l’agriculture intensive que d’aller au marché (même si il n’y a pas que du bio au marché). Tout ça ce sont des habitudes à changer…
Quand à habiter dans la pollution (j’imagine c’est à dire en ville), ben c’est pratique. Surtout quand, comme moi, on n’a pas la voiture. Personnellement j’en profite pour faire le max à pied et en transport en commun quand je suis pressée.

miska

il y a surtout beaucoup de cancer diagnostiqués par dépistage systématique, et qui sont traités comme tels alors qu’ils n’en sont pas.
Le dépistage lui même, concernant le sein, est un facteur déclenchant par répétition des mammographies, et donc rayonnements.
La différence nord sud est donc surtout une affaire d’argent, les uns pouvant offrir au labos,le luxe d’un cancer, les autres pas.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante. +info....
Purpose Gérez vos commentaires.. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients No data will be transferred to third parties, except legal obligation. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights, as explained in additional information.
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.