Propagande pro-vaccins – La coupe est pleine !

Propagande pro-vaccins

Pourquoi un tel acharnement à vouloir nous vacciner à tout prix ?

L’homme s’est passé de vaccin pendant des millénaires et depuis un siècle seulement on voudrait lui faire croire que ces vaccins sont indispensables à sa survie, vous ne trouvez pas ça troublant ?

Les médicaments (vaccins inclus) tuent plus de gens dans le monde que toutes les guerres réunies ; rien qu’en France ; 20 000 morts et 150 000 personnes sont rendues malades chaque année par les médicaments, ces chiffres sont un fait et il n’y a aucune remise en doute possible.

En termes de vaccins, et en voyant ces chiffres ; il est aujourd’hui inconcevable d’imaginer que la majorité des parents exposent leur enfant à un risque qu’ils ignorent via un acte médical comme la vaccination, qui peut pourtant être très lourd de conséquences…

 

La propagande pro-vaccination est partout

Les publicités vantant les mérites de nouveaux vaccins sont présentes partout, TV, radio, presse écrite, Internet…Le dénominateur commun de toutes ces pubs c’est le fait de jouer sur la peur que les parents ressentent à l’idée que leurs enfants contractent une maladie.

Par contre les toubibs et le corps médical dans sont ensemble, ainsi que les autorités sanitaires se montrent beaucoup moins loquaces quant on leurs pose des questions liées aux effets indésirables possibles ou des interrogations inhérentes à la balance bénéfice/risque, le simple fait de remettre en doute l’utilité de la vaccination est un crime.

Déjà en 1946 la propagande pro-vaccins battait les antennes radio.

 

Pub des années 2000

 

Polémique vaccinale

La vaccination est aujourd’hui au coeur d’une polémique (à juste titre) car elle est soupçonnée d’être à l’origine de différentes pathologies plus ou moins méconnues: autisme, sclérose en plaques, myofasciite à macrophages, lupus, mort subite du nourrisson…

Certains défenseurs de la vaccination vont avoir beaucoup d’arguments en faveur des bienfaits des vaccins, alors à ces gens la, posez-leur simplement ces questions et observez leurs réponses.

  • Autisme : Pourquoi au sein des populations qui ne vaccinent pas (population Amish), l’autisme est-il inexistant ? Pourquoi certains tribunaux reconnaissent le lien entre vaccin et autisme ?
  • Mort subite du nourrisson : Pourquoi au sein des populations qui ne vaccinent pas les enfants avant deux ans, la mort subite du nourrisson est-elle également inexistante?
  • Maladies infantiles : Pourquoi les enfants vaccinés selon les recommandations, contractent quand même les maladies contre lesquelles ils ont été vaccinés et qu’ils devraient donc être protégés ?
  • Métaux lourds : Pourquoi l’aluminium et le mercure sont toujours présents dans les vaccins actuels, alors que leurs dangerosités et leurs toxicités neurologiques ne sont plus à prouver. Métaux lourds qui ont d’ailleurs déjà été retirés d’autres objets de notre quotidien (thermomètres, piles, déodorants…) car hautement cancérigènes ?
  • Système immunitaire de l’enfant : Pourquoi nous pousse-t-on à vacciner les enfants si petits alors même que leur système immunitaire est immature et qu’on ne connait encore rien de leur santé ?
  • Bénéfices/risques : Pourquoi la balance bénéfices/risques n’a-t-elle pas été scientifiquement calculée depuis le lancement de l’obligation vaccinale il y a plus de 50 ans ?
  • Principe de précaution : Malgré les nombreux antécédents de catastrophes sanitaires dues à la vaccination et aux médicaments en général, pourquoi ne pas appliquer tout simplement le principe de précaution ?

 

Rôle des Vaccins, Mensonges et Propagande: Sylvie Simon

 

Le pédiatre est l’outil machiavélique des labos

Le déclin de notre santé pédiatrique est directement relié à l’utilisation des pédiatres. Ils sont en charge de la santé de nos enfants depuis la fin des années 1970 et, chaque année, la santé de nos enfants décline, au point ou nous voyons maintenant que cette génération actuelle est plus malade que celle de leurs parents. Nous avons maintenant 54% de nos jeunes souffrant d’une certaine forme de maladies chroniques qui nécessite un traitement médical régulier, c’est un véritable échec médical.

 

Si votre pédiatre insiste pour vous dire que les vaccins sont sans danger… Demandez-lui de signer ce document

 

Conclusion

Tout est fait pour que l’on n’ait pas le loisir de penser, réfléchir, questionner sur cet acte vaccinal de façon à choisir librement en étant tout à fait bien informé. Pourtant, chacun est en droit de savoir, et il revient à chacun de s’informer par ses propres moyens afin d’être en mesure de choisir librement de se faire vacciner… partiellement, totalement ou pas du tout. Voici ci-dessous quelques approches qui vous donnerons matière à réfléchir et à démarrer vos recherches dans ce sens.

 
A voir également :

 

Bouquins sur le sujet


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.