Vaccin ROR – Une supercherie mortelle

Vaccins ROR

Le ROR ou la supercherie vaccinale, 30 ans de mensonges pour remplir les poches des labos pharmaceutiques

29 vaccins administrés de 0 à 6 ans, dont le ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole) y compris les vaccins annuels contre la grippe, rajoutez à cela 5 à 16 autres vaccins entre 7 et 18 ans et vous avez un cocktail mortel !

Si vous avez des enfants vous connaissez ce rituel de vaccination, c’est ce que l’on appelle un calendrier de vaccination. Cependant tout ceci ne serait qu’un vaste canular, c’est ce que révèle un rapport d’enquête rédigé par le Dr Lucija Tomljenovic qui dévoile des documents du gouvernement restés confidentiels pendant 30 ans décrivant ces calendriers de vaccination comme une arnaque pure et simple, sans aucun autre but que celui de remplir les poches des labos, sans oublier des effets secondaires graves et des décès d’enfants par millions.

 

30 ans de documents gouvernementaux confidentiels mis à jour

Si cette étude concerne le système de dissimulation du système de santé britannique, les conclusions de l’étude peuvent elles, s’appliquer dans tous les cas aux calendriers de vaccination de tous pays, car ils sont tous conçus dans le but de servir les intérêts des entreprises plutôt que la santé publique. Actuellement les autorités gouvernementales, qui ne sont que des marionnettes au service des labos, et qui tentent de satisfaire les objectifs de l’industrie du vaccin, ont délibérément cachés aux parents des informations importantes sur les dangers, l’inefficacité et les effets secondaires des vaccins afin de maintenir un taux élevé d’acceptation de la vaccination.

 

Cacher la vérité et dissimuler les données pour encourager la vaccination à outrance

Grâce à plusieurs demandes, le Dr. Tomljenovic a pu obtenir les transcriptions de séances privées qui font apparaitre des découvertes dérangeantes. Les documents officiels obtenus par le ministère de la Santé Britannique révèlent que les autorités sanitaires (JCVI) ont déployées des efforts assidus pour refuser des données critiques sur les réactions indésirables graves et les contre-indications à la vaccination. Ceci dans le but d’atteindre les taux de vaccination généraux qu’ils jugeaient être nécessaires pour « l’immunisation du troupeau »

Ce sont des accusations graves, mais les informations recueillies par le Dr. Tomljenovic parlent d’elles-mêmes. Non seulement le JCVI ignore les questions de sécurité comme le prouve un calendrier de vaccination en pleine expansion, mais le groupe a censuré activement les données défavorables sur les vaccins afin de maintenir l’illusion que les vaccins sont sûrs et efficaces.

 

Les effets secondaires du vaccin ROR connus dès 1989

Cette instance a activement tenté de dissimuler de graves effets secondaires associés aux vaccins courants comme ceux contre la rougeole et la coqueluche, qu’on a tous deux clairement reliés à l’apparition de graves lésions cérébrales chez un pourcentage important d’enfants qui les ont reçus. La situation est préoccupante en sachant que tous les pays fonctionnent plus ou moins de la même façon, c’est à dire manipuler les données défavorables sur le vaccin ROR controversé. L’hyperthermie importante, les éruptions cutanées ou les diarrhées…Ne sont rien à côté des troubles neurologiques graves qui peuvent survenir à plus long terme.

Au cours des années, les instances sanitaires n’ont cessé de promouvoir le vaccin ROR comme étant sans danger, en se basant sur des études qui se sont révélées soit non pertinentes, peu concluantes ou méthodologiquement contestables. En conclusion on peut affirmer sans trop se tromper que les calendriers vaccinaux sont établis avec une minimisation calculée des problèmes de sécurité vaccinale et une surestimation des avantages des vaccins.

Le lavage de cerveau généralisé du public par le biais de la manipulation et des tours de passe-passe des scientifiques se chargent de faire passer la promotion frauduleuse des nouveaux vaccins dangereux.


A voir également :

Bouquins sur le sujet


patrick

vous pourriez aller plus loin,et parler de Sylvie simon,et de parler de la thérapie séquenceille,car cette supercherie commence avec Pasteur,qui sur son lit de mort,a bien dit que Claude Bernard avait raison,ce qui depuis cette époque,la scission entre l’allopathie existe,pour éradiquer les microbes,qui pourtant cohabite avec la cellule depuis toujours

Greg

Oui Patrick, le cas de Pasteur est ahurissant, cependant la vaccination est un grand et vaste sujet, nous essayons au maximum de prévenir, surtout les parents, avec différentes infos pertinentes que nous tentons de réunir dans nos différents articles sur les vaccins
La question principale que se posent les parents en ce moment c’est surtout de savoir si oui ou non ils doivent faire vacciner leur enfant, plutôt que de savoir si Pasteur était vraiment un im-pasteur…
Concernant Sylvie Simon, ces travaux de recherche et d’information sont remarquables, nous lui consacrons d’ailleurs un article : http://www.bon-coin-sante.com/blog-sante-sans-prise-de-tete/actualites-sante/vaccinations-obligatoires/

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.