Vaccins de bébé, pourquoi cette folie vaccinale ?

Vaccins de bébé

Le Dr Paul Offit osait affirmer qu’un bébé pouvait supporter 10 000 vaccins en même temps !

Ce médecin, patron du service des maladies infectieuses à l’hôpital pour enfants de Philadelphie, professeur de pédiatrie à la Penn’s medical school, et sans doute le plus acharné de tous les défenseurs des vaccins et de leur sécurité absolue, il s’est permis d’affirmer n’importe quoi, sans susciter de remarques de la part de ses pairs.
Ce brave médecin à bien entendu des liens très étroits avec l’industrie des vaccins, il en fait même partie, le labo Merck lui a octroyé plus d’un million et demi de dollars comme budget de recherche à l’hôpital et il détient, en partenariat avec ce laboratoire, le brevet du Rotateq®, dont les actions se sont vendues 182 millions de dollars comptant, dont 29 millions pour lui-même. On estime que l’affaire lui a rapporté environ 46 millions sur les bénéfices des ventes du vaccin. On comprend ainsi mieux pourquoi il a toujours refusé d’être interviewé sur ses gains. Comment lui ou ses partenaires pourraient-ils dénigrer des produits générateurs de telles sommes ?

 

Il est grand temps de dire NON au lavage de cerveau infligé aux consommateurs de vaccins

Arrêtons la vaccination des bébés, et arrêtons l’intoxication. Avant la folie vaccinale, les humains, développaient pour la plupart d’entre eux une immunité naturelle contre les maladies telles que la polio ou la rougeole. Mais aujourd’hui, à cause des vaccins, ces maladies réapparaissent de manières bien plus virulentes. Les vaccins de routine effectués dans l’enfance et particulièrement sur les bébés, grèvent le patrimoine héréditaire et l’empêchent d’apporter une protection efficace à l’individu pendant toute sa vie.

Une récente étude a montré que les anticorps du système immunitaire adaptatif sont incapables en tant que tels de lutter contre l’infection. En substance, cela démystifie la théorie selon laquelle les anticorps induits par les vaccins préviennent les infections.
Ainsi, une fois encore, le mythe selon lequel les vaccinations servent une sorte de but médical légitime est invalidé par une nouvelle percée scientifique. Peu importe si la communauté médicale dominante l’admet ou non, l’idéologie pro-vaccinale se trouve elle-même de plus en plus acculée à ses prétentions erronées. Contrairement à ce que disent ses promoteurs comme le Dr Offit, les vaccins ne sont jamais inoffensifs et sont connus pour leurs multiples effets secondaires.

Merci à Sylvie Simon pour ces informations qui prouvent une fois de plus que les vaccins ne servent uniquement qu’à engraisser les labos mafieux et leurs marionnettes. > voir l’article complet sur le blog de Sylvie Simon

A voir également:

Bouquins sur le sujet :


Émélie

Bonjour,

Bon article. L’immunité naturelle se fait par étape: on attrape pas en même temps la rougeole, la rubéole, les oreillon, la diphtérie et le tétanos dans la même journée! Comment la vaccination peut prétendre créer des anticorps efficaces, le même jour contre cinq, voir 6 ou 7 « maladie » en même temps.
À part affoler le système immunitaire et le rendre inefficace, voir agressif, je ne vois pas ce que l’on peut espérer. C’est en dehors de toute logique (ce qui n’est pas un compliment quand on se dit scientifique).
C’est sans compter que ce qui est donné à reconnaître, n’est pas un virus ou bactérie toute seule mais un mix,: partie virale + antibio + adjuvant + emprunte des cellules de culture (singe , poussin, cellules cancéreuses, etc.)
La médecine actuelle, me rappelle toujours la réplique du Dr Mc Coy dans Star Trek 4 qui les traitaient de « bouchers du 20ième siècle »… malheureusement nous sommes au 21ième… Mais bref, c’était de la science fiction!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.