Comment le changement de mon alimentation a changé ma vie

Article invité proposé par Charles. Il y a presque 2 ans, j’avais de l’eczéma sur tout le corps, dans le cou, dans le crâne, à tel point que je ne pouvais presque plus tourner la tête.

En prime, j’ai également fait ce qu’on appelle une crise de goutte !

Il s’agit d’un excès d’acide urique qui se loge quelque part sur votre corps. En général dans une articulation.

C’est quelque chose qui arrive vers l’âge de 60 ans, et ça m’est arrivé à 27 ans. 2 jours avant de partir m’expatrier à 5 000 km de chez moi.

Un mode de vie totalement délaissé pendant quelques mois…

J’avais totalement délaissé mon mode de vie pendant quelques mois, et cela m’a rappelé à l’ordre : toujours faire attention à sa santé.

C’est comme ça que vous aurez de l’énergie pour accomplir vos projets. La maladie n’entraine jamais de bonnes conditions, donc autant faire en sorte de rester en bonne santé grâce à une bonne hygiène.

J’ai donc du reprendre un peu à zéro, et je précise que je faisais déjà attention à mon alimentation, mais ce n’était pas suffisant, et à ce moment là, je ne faisais plus du tout attention.

L’excès d’acide urique s’est logé dans mon coude. C’est extrêmement douloureux. Cela m’a empêché de plier le coude pendant plusieurs jours.

Mais à partir du moment où j’ai repris mon alimentation en main, tout s’est amélioré.

5 mois et ma peau est redevenue totalement douce

Cela m’aura pris en tout et pour tout 5 mois pour me débarrasser TOTALEMENT de mon eczéma. Plus ou moins 3 semaines pour la crise de goutte. J’ai décidé à ce moment là de partager mon expérience sur mon blog Eczéma-Atopique.com

Ce qu’il faut savoir, c’est que la maladie n’est pas mal. C’est un rappel que l’organisme fonctionne mal. Qu’il y a une défaillance. Comme un voyant sur un tableau de bord.

De nos jours, nous avons de plus en plus de maladies chroniques : les allergies explosent littéralement, l’eczéma aussi, les sinusites et tout ce qui finit par « chronique », et nous sommes de plus en plus fatigués.

Et je ne parle pas des maladies plus graves comme les cancers, la SEP, et cie…

Parce que nous accumulons les toxines. Et bien que votre corps soit entièrement conçu pour évacuer ces toxines hors de lui, si on en met trop dans la machine, elle finit par être totalement débordée. C’est exactement ce qu’il se passe.

Il est temps d’agir ! Et de laisser à notre organisme le temps, et l’énergie pour évacuer tous ces acides.

Les étapes de ma guérison

La première étape que j’ai (re)mise en place c’est de ne plus consommer de produits animaux : pas de produits laitiers, pas de viandes, plus de poissons, un tout petit peu d’oeufs (de préférence très peu cuit pour conserver les bienfaits).

La viande notamment est très acidifiante, c’est-à-dire qu’elle rend le corps acide alors qu’il est sensé être neutre. Et toutes les maladies chroniques viennent d’un terrain acide.

Mais les produits laitiers sont aussi bourrés d’hormones de croissance, de caséine (la protéine du lait, aussi très acidifiante), et de mauvais gras. Autant les éviter au maximum.

Ensuite, j’ai aussi évité les céréales. Toutes les céréales. A l’heure d’aujourd’hui je consomme encore des céréales sans gluten que j’essaie de faire tremper (voire germer) avant de les consommer. Mais à ce moment là, je n’en consommais plus du tout.

Puis j’ai aussi évité les légumineuses : lentilles, pois chiches, etc… Qui sont aussi très acidifiants. Encore une fois, j’en consomme maintenant, mais je les fais tremper.

Les légumineuses contiennent ce qu’on appelle des anti-nutriments, qui empêchent l’absorption des nutriments qu’on mange en même temps. En les faisant tremper, on enlève ces anti-nutriments, et la digestion est plus facile.

Evidemment, j’ai arrêté aussi toute consommation d’alcool. Je buvais du jus de légumes quand je sortais.

Mon nouveau régime alimentaire (-7kg)

Donc mon régime alimentaire était composé de :

  • légumes en tout genre : brocolis, concombres, tomates, oignons, poireaux, patates douces, salades, choux en tout genre, etc…
  • fruits : pommes, poires, olives, avocats, ananas, bananes, coco…etc
  • fruits à coque : noix, noisettes, pacanes, macadamia, noix du brésil…etc
  • baies : cranberries…etc
  • algues : nori principalement
  • quelques oeufs

En quelques temps, j’ai perdu 7 kg, et j’ai retrouvé la santé.

J’ai également repris le sport de façon plus intense. La transpiration permet d’évacuer les toxines par la peau.

Mais ce n’est pas tout ce que j’ai fait, j’ai aussi essayé de mieux gérer mon stress grâce à un composé de plantes et une méditation quotidienne.

Aidez vous d’une bonne détox

Puis j’ai aussi entamé une détox à base d’ampoules qui m’a été très bénéfique. Les ampoules m’ont aidé à nettoyer mon foie, et j’ai également fait des infusions d’aubier de tilleul pour aider mes reins.

Tous ces réflexes m’ont aidé à retrouver la santé. En 5 mois, mon eczéma avait totalement disparu, mais en réalité, au bout de quelques semaines, j’étais déjà quasiment guéri et plus embêté par ça.

Il faut savoir que j’étais à un point où je me réveillais la nuit tellement ça me démangeais, et que le matin mon premier réflexe était d’aller me mettre de la crème émolliente.

Ce n’est pas malin, mais ça peut vraiment gâcher une vie. Surtout certains types d’eczéma comme la dyshidrose.

Si vous êtes atteint d’une maladie chronique, d’une fatigue, ou du moindre petit symptôme, sachez que ce n’est pas « normal » et que votre corps essaie de vous communiquer quelque chose.

Même si ça paraît bénin, et que ça passe, il se passe quelque chose. Vous pouvez changer ça !

Bon courage !

 

A voir également:

Traitement naturel de l’eczéma pour en guérir définitivement

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.