Danger du sucre, dépendance et pathologies lourdes

Sucre, attention danger et risque de dépendance

Le sucre est à la fois notre meilleur ami et notre pire ennemi

Il est notre ami pour le glucose, la version du sucre transporté par le sang vers nos cellules qui est le carburant indispensable à notre survie, et notre ennemi pour la dépendance qu’il crée et l’augmentation de pathologies, comme l’obésité le diabète et les maladies cardiovasculaires, lorsqu’il est consommé en excès.

 

Le sucre est rajouté dans tout car il rend dépendant

La consommation de sucre est passée 1 kg par an et par personne dans les années 50, à 35 kg en 2010, et ce chiffre double lorsque l’on traverse l’atlantique.

On comprend mieux pourquoi le chiffre de certaines pathologies augmente également dans le même sens, notamment celui du surpoids, du diabète et de l’obésité.

 

L’être humain aime le sucre depuis toujours, et l’industrie agro-alimentaire l’a bien compris. De plus, comme le sucre crée une forte dépendance semblable aux drogues dur, certains fabricants n’hésitent pas à en utiliser des quantités astronomique en créant des produits très sucré comme les sodas, bonbons, pâtes à tartiner, barres chocolatées …Afin de vendre plus, sans compter le sucre ajouté aux plats préparés et aux conserves, qui sont eux aussi un facteur aggravant de l’épidémie mondiale d’obésité.

 

Un carburant noble et indispensable

La saveur du sucre est agréable, il se digère facilement et procure très rapidement de l’énergie à l’organisme. Mais il est également dangereux pour la santé et on a tous plus ou moins conscience qu’il faut limiter sa consommation. Le raffinage du sucre blanc par exemple, supprime les vitamines et minéraux d’origine, ce type de sucre affaibli nos réserves en magnésium, calcium, ou chrome.

Le sucre blanc favorise les aigreurs d’estomac et les fermentations intestinales qui bouleversent la flore bactérienne, il favorise la constipation et diverses affections du colon…Et une grande partie de notre immunité dépend de l’équilibre de cette flore.

 

Les édulcorants en remplacement ?

Oui, mais pas n’importe lesquels, oubliez l’aspartame qui est déjà largement utilisé dans l’alimentation industrielle et qui n’est pas sans danger.

  • Opter déjà pour du sucre intégral (sucre roux) en remplacement de votre sucre blanc et choisissez un édulcorant naturel exempt de calorie à base de steviol glycosides (stévia)
  • Augmentez votre consommation journalières de crudités, fibres, légumes, fruits (bio)
  • Supprimez ou limitez votre consommation de sodas ou jus de fruits du commerce, buvez de l’eau car c’est la seule boisson assimilable par l’organisme.
  • Bouger et faites du sport pour équilibrer les énergies et améliorer le métabolisme.
  • Apprenez à mieux gérer votre stress pour ne pas manger n’importe quoi et n’importe comment.

 

Ce qu’ils ont dit sur le sucre :

Le Dr. John Yudkin déclare en 1970: « Il n’y a aucun besoin physiologique pour le sucre. Tous les besoins de la nutrition humaine peuvent être complètement comblés sans avoir à prendre une seule cuillerée de sucre. D’autre part, si seulement une petite fraction de ce qui est déjà connu au sujet des effets du sucre devait être révélée et mise au compte d’un quelconque additif alimentaire, cet additif serait immédiatement interdit.»

En 1980, le Dr. Abram Hoffer affirme que: «Le sucre produit une accoutumance aussi grave que n’importe quelle autre drogue. La seule différence entre la dépendance envers l’héroïne et la dépendance envers le sucre est que le sucre n’a pas besoin d’être injecté, il peut être consommé immédiatement parce qu’il est disponible et il n’est pas considéré comme une plaie sociale…()…La dépendance au sucre cause des symptômes typiques aussi graves que ceux qui accompagnent le sevrage de n’importe quelle autre drogue.»

 

 A voir également:

 

Bouquins sur le sujet



Pour les moteurs de recherche cet article parle de :

  • danger du sucre (11)
  • le microbiote et dependance aux drogues (2)
  •  

    En 2017 j'entretiens mes articulations avec Mega-Flex

    Confort articulaire, mobilité, souplesse, arthrite, arthrose... Des milliers de personnes retrouvent le bonheur de se déplacer...Voir le produit en boutique
     

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.