Mode d’emploi et recommandations pour un jeûne court de 3 jours

Jeûne court, mode d'emploi

Plan d’action pour un « jeûne reset » destiné aux personnes sans souci de santé ni pathologie particulière.

Le jeûne fait partie du programme d’auto-guérison de notre corps, tout comme les animaux qui eux, jeûnent instinctivement à certaines périodes de l’année ou lorsqu’ils se sentent mal. Cependant, dans cet article nous allons plutôt nous préoccuper d’une période d’abstinence alimentaire destinée à remettre les compteurs a zéro, en quelque sorte « un reset » de l’organisme. La meilleure période sera le printemps car c’est la période du renouveau. Pour tous les bienfaits d’un jeûne court, consultez notre article précèdent.

 

Bon à savoir avant les 3 jours de privation

Une diète bien planifiée peut vous apporter un bien-être physique et psychique insoupçonné. Il va s’agir tout simplement de mettre au repos les organes digestifs et le processus d’assimilation intestinale. Attention, Il ne faut pas confondre détoxination et jeûne, la détox implique que l’on va se priver d’aliments solides alors que le jeûne implique le renoncement total à toute nourriture, en avalant uniquement de l’eau et des tisanes. Dans notre cas nous allons à la fois détoxiner, réparer et prévenir.

 

Recommandations pour un jeûne de 3 jours

  • Pour ce type de jeûne il faut prévoir 3 jours pleins sans aucune activité planifiée, faites un break, détendez-vous, prévoyez quelques bons films ou bouquins, et dormez beaucoup.
  • Prévoyez de ne pas avoir froid, car la température du corps s’abaisse lorsque l’organisme ne reçoit plus d’énergie par l’alimentation.
  • Evitez de prendre des bains, ils surchargent le système circulatoire.
  • Bougez au moins 30 mn par jour, la marche au grand air va aider l’organisme à éliminer les toxines mais aussi éviter un fonte musculaire.

Matériel et produits nécessaires :

  • Citron et gingembre bio
  • Tisane : camomille, queue de cerise, aubier de tilleul et thé vert
  • Sulfate et chlorure de magnésium
  • 1 boc a lavement
  • 1 bouteille vide de 50 cl.

 

Plan d’action de vos trois jours

La semaine qui précède
4 à 5 jours avant le premier jour d’abstinence de nourriture, nous vous recommandons de modifier votre alimentation en évitant les plats trop riches, consommez des légumes, des fruits (bio) en abondance, réduisez votre consommation de viande, de sucre et de sel, et n’abusez pas d’alcool ou autres excitants. Pour faciliter votre détox patchez en alternance glutathion et carnosine les 4 jours qui précèdent, et les 3 jours de jeûne. Si vous êtes un gros mangeur et que vous avez des doutes sur le fait de réduire les quantités de nourriture durant les jours qui précédent, vous pouvez vous aider de nos patchs coupe faim.

 
Le jour d’avant
La veille de votre premier jour d’abstinence doit comporter certaines choses, comme le fait de manger léger, boire beaucoup d’eau, évitez au maximum les excitants comme l’alcool ou le café. Vous pouvez également prévoir un lavement intestinal pour favoriser le ramollissement des selles qui seront plus facilement évacuées les jours suivants.

 
Premier jour, vidange complète
C’est bon, vous y êtes pour de vrai ! Le premier jour est entièrement consacré au soulagement des organes digestifs et à l’apaisement de l’intestin, rappelez-vous, durant cette cure de trois jours aucune nourriture ne sera absorbée. Au lever, avalez au moins ½ litre d’eau, ensuite buvez un verre d’eau douce avec un jus de citron. A ce stade vous n’allez pas trainer avant d’aller aux toilettes, plus vite l’intestin sera vide et mieux votre détox va se mettre en place.
Si vous êtes sujet aux ballonnements buvez de la tisane de camomille infusée avec un morceau de gingembre (sans sucre).
Passez ensuite au nettoyage de l’intestin, vous allez le nettoyer par le haut et par le bas.

  • Par le haut :Diluez 20 grammes de Sulfate de magnésium (sel amer ou sel d’Epsom) dans ½ litres d’eau, buvez ce mélange en 10 minutes maxi. Prenez soin de réservez les toilettes avant de boire… 😉
  • Par le bas :Une fois que vous aurez évacué tout ce que vous pouvez, passez au lavement, 1 grosse pincée de chlorure de magnésium (sel de Nigari) + 1 sachet de tisane de camomille pour 2 litres d’eau, voir les détails et mode d’emploi.

Durant la journée, en plus de vos 2 litres d’eau, avalez 4/5 tisanes, en alternant ; camomille, queue de cerise, aubier de tilleul et thé vert.
Pour vous aider à bien dormir et à vous relaxer, aidez-vous des patchs sommeil, collez un patch au soir du premier jour et laissez-le durant la journée du lendemain, idem pour les jours 2 et 3.

 

Deuxième jour de cure

Comme le premier jour, avalez 1 verre d’eau douce avec un jus de citron au lever du lit. Comme hier, vous passerez ensuite au nettoyage de l’intestin par le bas avec un lavement du gros côlon selon la même recette, à ce stade il ne reste plus grand-chose dans l’intestin, mais il en reste encore…
Comme pour le premier jour, vous allez boire beaucoup d’eau et des tisanes, dans votre bouteille de 50 cl, mettez une rondelle de citron et un morceau de gingembre frais à mariner, et changez chaque jour. Pour les tisanes alternez, camomille, aubier de tilleul et queue de cerise, cela va nettoyer et purifier les autres émonctoires.
L’élimination des toxines libérées par le jeûne va donner au foie beaucoup de travail, souvenez-vous qu’il doit également aller puiser dans les stocks de l’organisme et transformer les protéines et lipides en substitut de glucose. Le fait de boire de l’eau citronné va faciliter son travail.
Au terme du 2ème jour, évitez de trainer dans la cuisine si des membres de la famille sont en train de cuisiner ou de manger, sinon vous risquez de succomber à la tentation, à ce stade ce serait dommage.

 
Troisième jour de jeûne

Yessss ! Vous y êtes, enfin le troisième jour, et c’est la fameuse crise d’acidose, alors ce n’est pas le moment de renoncer, le plus dur est fait, demain votre métabolisme se sera adapté et les toxines seront éliminées.
Idem que les deux premiers jours, au lever avalez 50 cl d’eau et votre verre d’eau tiède avec un jus de citron, rappelez-vous que votre foie est toujours en plein travail et que le citron va l’aider.
Passez ensuite au lavement, 2 ou 3 litres devrait suffire pour vérifier que plus aucuns résidus de selles ne sont présents.
Dans votre tisane ou thé du jour, vous pouvez vous autoriser une ½ cuillère à café de miel.
Ensuite, détendez vous, faites-vous masser, couper les cheveux, visionnez un bon film…Surtout restez zen et continuez à boire beaucoup.
En soirée du 3ème jour, et pour vous récompenser d’avoir tenu 3 jours, faites vous plaisir avec un grand verre de jus de fruits et légumes frais, carottes, pommes, orange, poivrons + un morceau de gingembre et de curcuma frais.
Au coucher, n’oubliez pas d’enlever votre patch sommeil (de la veille) et d’en recoller un nouveau.

 
Quatrième jour : La réalimentation

Vous avez tenu 3 jours sans avaler de nourriture solide, bravo, maintenant il est hors de question de vous goinfrer, vous devez remettre en marche votre système digestif tout doucement. C’est important que le taux de glycémie remonte doucement pour éviter de surcharger les organes digestifs.
Pour le petit-déjeuner, prenez un grand verre de jus de fruits et légumes selon la même recette. Vous pouvez également manger (en la dégustant) une pomme ou une poire dans la matinée.
Pour le midi, faites vous un bol de soupe de légume relativement légère et mixée (patates, carottes, courgettes, oignons, poivrons, persil…)
Dans l’après midi, vous pourrez vous relaxer dans un bon bain chaud et parfumé, juste le temps de faire le bilan de vos trois jours, si vous en avez la possibilité vous pouvez même vous offrir une petite balade et/ou une séance de sauna.
Le soir vous pourrez opter pour un riz long aux petits légumes, sans viande ni graisse et en quantité raisonnable.

 
Le cinquième jour vous pourrez reprendre une alimentation et une vie normale, mais vous aurez certainement des envies différentes d’avant votre jeûne, mais ça, c’est vous qui voyez… Le plus important dans la reprise c’est d’observer des paliers afin d’éviter le plus gros danger du jeûne qui se traduis par une prise de poids causée par une reprise alimentaire trop rapide et trop importante.

 

Conclusion

J’ai testé personnellement ce type de jeûne que j’appel le « jeûne reset » qui va s’appliquer à des personnes en bonne santé ne présentant aucune pathologie. Dans le cas de maladie, le patient ne doit pas s’aventurer à l’aveuglette dans un jeûne long, car si la restriction alimentaire est mal conduite le résultat sera décevant voir néfaste pour la santé. Notre conseil sera déjà de tenter un ou plusieurs jeûnes courts de 24 à 48 h, ces petits repos digestifs seront déjà bénéfiques et pourrons vous donner des indices sur votre état de santé actuel pour envisager un jeûne plus long. Nous pouvons également vous conseiller, n’hésitez pas à nous contacter par le biais de notre offre de coaching gratuit.

 
Nota : A titre d’exemple, pour ma part, la crise d’acidose c’est relativement bien passée, quelques palpitations au soir du 2ème jour et quelques douleurs lombaires et gazs durant la soirée et la nuit du 3ème jour, les douleurs lombaires se sont poursuivies dans la matinée du 4ème jour avant de disparaître, pour le reste RAS. La perte de poids à été de 3 kilos en 4 jours, pesée le matin du 1er jour (66 kg) et du 4ème jour (63 kg)

 
A voir également :

 

Bouquins sur le sujet


 


Pour les moteurs de recherche cet article parle de :

  • jeune 3 jours mode d\emploi (35)
  • jeune 3 jours mode demploi (26)
  • jeûne thérapeutique mode demploi (26)
  • blog < jeûn court > (10)
  •  
    Patch X39
    Activez vos cellules souches avec le patch X39, une photothérapie brevetée aux multiples avantages… Voir le tarif et détails du produit
               
Melisande

bonjour, j ai pratiqué plusieurs fois dans ma vie un jeune de 2 ou 3 jours sans aucun problème seulement voilà, j aimerais encore le faire aujourd’hui pour essayer de guerir mes pathologies rhumatismales, mais j ai beaucoup maigri aujourd’hui et j ai peur de pratiquer un jeune dans cet etat; Sauriez_ vous me dire à quel indice IMC , il faudrait que je sois au minimum pour pratiquer ce jeune sans danger? (J’ai bientôt 68 ans)

Myriam

Bonjour
je trouve votre partage très intéressant – j’ai bien envie d’essayer – mais il n’est pas signé
Qui devons nous remercier?
avez vous des compétences médicales ou une formation quelconque?
merci pour votre retour

Greg

Bonjour Myriam,

L’article est de ma part: Michel Delon, naturopathe et responsable de ce blog, vous pouvez sans souci suivre ces conseils sur le jeûne, si vous avez des questions précises merci de me contacter par mail: admin@bon-coin-sante.com et je me ferais un plaisir de répondre à vos questions….

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante. +info....
Purpose Gérez vos commentaires.. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients No data will be transferred to third parties, except legal obligation. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights, as explained in additional information.
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.