Pourquoi ne pas faire de sport pendant un jeûne ?

sport et jeûne

Faut-il continuer ses activités professionnelles et sportives lors d’un jeûne ?

On parlera ici d’un jeûne bien-être, court, total et uniquement à l’eau (3/4 jours) et non d’un jeûne thérapeutique, qui, pour ce dernier doit ce faire au repos total. Pour rappel, avant de commencer un jeûne et ne pas courir de risque inutile, renseignez-vous et suivez quelques principes de base, vous trouverez au bas de cet article des liens vers d’autres recommandations en matière de jeûne.

 

Note de l’auteur :  » Le jeûne ne coûte rien, il n’y a donc pas de business (ou encore très peu) derrière, c’est pour cette raison que les recherches scientifiques sur le sujet sont quasi inexistantes. Cependant certains pays, comme la Russie, l’Allemagne depuis plusieurs années et tout récemment les USA… recommandent cette technique de détox, des cliniques spécialisées sur le jeûne voient le jour un peu partout… »

 

Soyons clair : Jeûne et sport = Danger

Le sport comme le jeûne sont bons pour la santé, mais la pratique d’une activité physique intensive pendant un jeûne présente des dangers.
Le danger principal est l’hypoglycémie, car la pratique d’une activité sportive intense à jeun va brûler en priorité les sucres et les acides gras circulant dans le sang, puis contraint le corps à puiser dans ses réserves de glycogène, de protéine et de graisse. Lorsque le jeûne se prolonge l’insuffisance énergétique va mettre l’organisme en situation de souffrance. Non seulement les performances sportives seront bien moindres, mais le sujet risque des altérations des fibres musculaires, ce risque va s’accentuer si l’hydratation n’est pas correcte. Ce manque énergétique associé à une déshydratation augmente le risque de tendinopathie, d’élongation et de claquage.
D’autre part, le fait de garder son énergie disponible (qui n’est plus consommée par la digestion), pour détoxiquer les émonctoires va permettre à ces derniers de mieux évacuer les déchets et toxines. De plus lorsque vous faites du sport à jeun le sang des intestins va vers les muscles, vous risquez de ce fait d’abimer les intestins (ischémie intestinale).
Il sera également important de faire attention aux chutes de tension possibles, dans certains cas cela ne prévient pas, très souvent des baisses de vigilance ou encore pire des pertes de connaissances peuvent survenir,  vous pouvez même vous blesser en chutant et gâcher les bienfaits d’un jeûne, ce serait vraiment dommage de vous retrouver aux urgences alors que vous souhaitez améliorer votre bien-être…

 

Recommandations

La prudence doit donc être de mise, car un jeûne modifie fortement les habitudes alimentaires et les rythmes du sommeil. Vous devez donc vous contenter d’effectuer des efforts habituels et d’intensité réduite, ne faites pas d’activités nécessitant une forte dépense d’énergie, au maximum 15/20 mn de marche tranquille quotidienne sur du plat. Si toutefois l’entraînement reste possible en fonction du sport pratiqué, toute compétition est impossible à gérer quel que soit le niveau. La reprise des activités sportives seront comme la reprise de l’alimentation ; tranquillement et par étapes durant les trois jours qui suivent la rupture du jeûne, ne faites pas l’erreur de reprendre à fond (nourriture et sport) dés le lendemain de votre dernier jour d’abstinence.

 

Repos physique, mental et émotionnel

Nous venons de parler de mettre ses activités physiques au repos le plus possible, cependant, si vous souhaitez que votre jeûne vous apporte tous les bénéfices possibles, il faudra également réduire (voir supprimer si cela est possible) toutes vos activités professionnelle afin de mettre également au repos votre mental. De la même façon il serait souhaitable de réduire les émotions négatives lors de votre jeûne, le stress risque d’interrompre votre abstinence, choisissez une période calme et profitez de la vie.

 

Conclusion

Jeûnez au repos, oui, sans toute fois rester au lit 15h par jour !

 

A voir également:

Bouquins sur le sujet

 

DELAPORTE Sébastien.

Je ne suis pas du tout d’accord avec vos remarques concernant le jeûne et l’activité physique. Certes, il ne faut pas d’effort « violent », mais vous pouvez tout à fait marcher et même randonner pendant des heures sans aucun problème.
Les efforts d’intensité modéré sont même conseillé.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.