Viande et santé, consommation, surconsommation et aberration

Viande et santé

La viande est vitale pour les éleveurs et les bouchers, mais pas pour le reste de la population

La viande est non seulement inutile pour être en bonne santé, mais en plus, sa consommation influe sur plusieurs types de cancers (estomac, intestin…) et sur plusieurs types de pathologies comme l’augmentation des tumeurs, du diabète de type 2, des maladies cardio-vasculaires et toutes les maladies liées à la dégénérescence cérébrale. Une centaine d’études scientifique l’on démontrées à ce jour.

 

L’homme est-il carnivore ou végétarien ?

Notre espèce ne semble pas faire partie des carnivores, du moins la morphologie de notre organisme ne s’y prête pas. En effet malgré l’évolution de ses sept millions d’années où nous sommes devenus des êtres omnivores, notre organisme reste principalement celui d’un mammifère végétarien.

Contrairement aux carnivores qui ont un appareil digestif très court qui leur permet de digérer la viande en train de fermenter grâce notamment à de puissants acides digestifs, celui de l’homme au contraire est très long, ce qui est plus adapté à la digestion des matières végétales coriaces.

Il est clair également que nos mâchoires, sont des outils de végétariens, nos dents, adaptées au broyage, molaires et canines ne sont pas faites pour déchirer la chair.

L'homme est naturellement frugivore et granivore

 

Un risque sanitaire accru

L’élevage intensif, le recours intempestif aux antibiotiques et aux hormones, favorise le développement de bactéries telles que la Salmonella et le Campylobacter. En 1950 l’être humain occidental consommait en moyenne 26 kg de viande par an, aujourd’hui un Européen en consomme 60 kg, et un Américain en ingurgite en moyenne 124 kg !

Chaque année dans le monde ce sont plus d’un million de personnes qui meurt des suites d’une consommation abusive de viande. Les traitements antibiotiques deviennent inefficaces chez les humains. L’Union Européenne a d’ailleurs interdit l’utilisation des antibiotiques comme stimulateurs de croissance des animaux d’élevage.

Si la consommation de viande de l’homo-abruticus continue à augmenter, il court tout droit à sa perte. Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès en Europe et aux Etats-Unis avec 17 millions de morts, sans compter les 285 millions de diabétiques et l’augmentation des cas de cancers et autres pathologie directement ou indirectement liée à cette surconsommation de barbaque ou de viande transformée comme le bacon, jambon, saucissons et saucisses…

 

La viande que nous mangeons vient de cadavres vieux de 3 à 5 jours !

La consommation mondiale annuelle de viande atteint 250 millions de tonnes. L’augmentation constante de la production de viande a non seulement des conséquences sur notre santé, mais également sur l’équilibre écologique de la planète. Voici un documentaire poignant sur la réalité sordide et les répercussions de la consommation de viande sur la santé, le climat, la faim dans le monde, notre relation aux animaux. Médecins, scientifiques et experts en nutrition lèvent le voile sur la terrible réalité de l’élevage et de l’abattage des animaux ainsi que sur ses répercussions pour l’homme et la planète.

 

Faut-il revenir à un régime végétarien ?

Chacun répondra pour lui-même à cette question, ce qui est certain par contre c’est que pour préserver sa santé, il semblerait que l’homme d’aujourd’hui se doit de diminuer sa consommation de viande, et favoriser un régime alimentaire à base de fruits et légumes.

D’après les études et les statistiques nous devrions consommer une grande variété d’aliments végétaux et réduire au minimum notre consommation de nourriture animale.

Sans se convertir au totalement au végétalisme, il serait tout même judicieux, au vue des recommandations et autres scandales actuels, de limiter sa consommation de viande, mais ce n’est qu’un conseil parmi tant d’autres, la balle est dans votre camps, vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas au courant…
A voir également:


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.