Comment manger sainement sans devoir manger cru ?

Cuisson douce

Cuit ou cru, et s’il y avait un juste milieu dans la cuisson de vos aliments ?

Nous connaissons les avantages santé de l’alimentation crue et vivante, et ces bienfaits pour l’organisme ne sont plus à démontrer.

Cependant nos habitudes alimentaires engendrées par notre société moderne et le manque de temps nous éloignent de plus en plus de cette nourriture saine pourtant primordiale dans la préservation d’une santé physique et en mentale optimale. Cuire ses aliments semble logique et normal pour tout le monde, mais la cuisson d’un aliment, même sain au départ, va devenir toxique en fonction du mode de cuisson, voici quelques explications.

 

Les cuissons traditionnelles

Les cuissons à hautes température (Au delà de 100°C) au four, poêle, marmite, micro-ondes, grill, vapeur dure… Vont détruire une partie des éléments essentiels contenus dans les aliments, seuls les éléments les plus résistants subsistent mais certains de ces éléments et minéraux ne seront plus assimilables par l’organisme, c’est le cas de la vitamine C qui s’altère dés 40°C.

Alors comment se nourrir sainement sans devoir manger cru à chaque repas ???

 

Les cuissons basses température ?

Cuire à basse température s’avère être une alternative saine. Ce type de cuisson préserve les qualités, la saveur et la structure d’un aliment, mais le plus important pour la santé c’est que la cuisson douce (jamais au delà de 95°C) va également préserver les minéraux et vitamines contenus dans cet aliment. Contrairement à une cuisson haute température, les cellules des aliments n’éclatent pas et la saveur naturelle des aliments est préservée. L’essentiel des vitamines dont la vitamine C, extrêmement thermosensible, sera préservé à + de 90%, même chose pour les oligo-éléments et minéraux préservés à + de 95 %, ainsi que les bonnes graisses et les fibres préservées elles, quasiment à 100 %.

 

Cuisson basse température : Les températures de cuisson

Les températures de cuisson vont variées selon les types d’aliments :

  • Légumes ; entre 93 et 95 °C
  • Fruits ; aux alentours des 70 à 80 °C
  • Poissons ; entre 45 et 60 °C
  • Viandes ; entre 60 et 95 °C environ, selon les types et les morceaux de viandes ainsi que le degré de cuisson ; bleu, saignant, rosé ou bien cuit.

Ce mode de cuisson simple demandera tout de même un peu de temps et quelques subtilités techniques pour arriver à une cuisine fine.

De façon générale, les légumes (pomme de terre, carotte, navet…) seront cuit en une demi-heure à 60°C avec un ustensile de qualité, si vous faites un mélange de légumes, n’oubliez pas de vous baser sur le temps de cuisson du légume le plus long à cuire, mais en 30 mn maximum tout peut être cuit.

 

Principe de la cuisson basse température

Le but de cette cuisson douce est de chauffer ses ingrédients dans un appareil aux parois épaisses et fermé par un couvercle. Le récipient étant clos, la vapeur créée se condense pour ensuite retomber goutte à goutte, créant un jus de cuisson raffiné.

Les légumes qui sont naturellement riches en eau comme les courgettes, aubergines, tomates, … Ne nécessitent pas l’ajout d’eau, contrairement aux aliments plus « secs » comme les poissons, viandes, pommes de terre et autre, qui vont demander un minimum d’eau ou de bouillon au fond du récipient. D’une façon générale tous les légumes contiennent assez d’eau pour cuire sans en ajouter.

 

La cuisson basse température

Les bons outils pour une cuisson douce optimale

Afin de ne pas être déçu, le BonCoinsanté vous recommande l’Omnicuiseur Vitalité  qui va utiliser ces principes de cuisson saine à basse température, nous avons testé pour vous et nous n’avons pas l’habitude de vous promotionner des mauvais produits, vous pouvez nous faire confiance, le produit est excellent.

 

Même si ce cuiseur vapeur basse température de qualité professionnelle aux résultats diététiques imbattables va représenter un petit investissement, la marque se tient à votre disposition pour vous conseiller et votre santé n’en sera que meilleure, car n’oubliez pas que votre alimentation doit être votre seul médicament. Avoir de bons ustensiles s’avère donc primordial pour obtenir une cuisson optimale.

 

Conclusion

Cuire à basse température est une alternative saine, plus vitaminée et sans matières grasses, cette cuisson demande certes un peu plus de temps que de réchauffer au micro-ondes une barquette préparée par l’industrie. Mais je reste persuadé que prendre du temps pour soi et sa santé ainsi que celle de notre famille en mangeant des aliments sains (bio) cuits à basse température, et avoir une activité physique régulière va nous éviter beaucoup de soucis de santé, surtout en ces temps de malbouffe et de sur médication ou les gens de la génération actuelle sont plus malades que leurs parents…

A voir également:

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.