Comment vaincre la Blemmophobie

Article invité proposé par William. Si vous avez peur du regard des autres lorsque vous devez réaliser une action vous êtes sur le bon article. Je me présente, je m’appelle William et je tiens un blog sur la prise de parole en public. C’est une discipline qui vous demandera de vaincre votre blemmophobie, si vous voulez être un orateur performant. Ce qui est important de savoir, c’est que je n’ai pas toujours aimé la communication, j’étais autrefois quelqu’un de timide, qui avait peur du regard des autres. C’est pour cela que j’estime être quelqu’un qui peut vous expliquer comment vaincre cette peur. Nous allons voir dans un premier temps la définition de la blemmophobie. Puis 2 astuces puissantes qui vous permettront de vaincre cette peur.

La blemmophobie, c’est quoi ?
Littéralement, c’est une maladie. Elle décrit la peur du regard des autres, ou d’effectuer une activité face à un public. C’est le cas lors d’une prise de parole, si vous devez vous filmer ou prendre une photo en public. En salle de sport, en réunion d’entreprise, à l’école, en fait dans presque 90% des domaines. Et c’est bien là l’importance de fixer ce problème. Dans un premier temps, j’aimerais que vous compreniez que la peur du regard des autres n’est pas une maladie. Oui, je sais, la définition dit le contraire, mais vous des définitions de maladies pour presque tout et n’importe quoi. Peur de parler en public : glossophobie. Être trop sportif : bigorexie. Manger sainement : orthorexie.
Si vous faites une focalisation là-dessus et que vous pensez être malade, alors votre situation aura du mal à changer. Cela deviendra une fatalité. Avoir peur du regard des autres, c’est tout à fait normal, maitriser et savoir vaincre ce regard s’apprend. Et voici comment faire !

Vous n’êtes pas malade, mais vous êtes responsable de votre peur
Vous n’êtes pas malade, et la peur du regard des autres n’est pas une fatalité, alors le seul responsable de cette peur, c’est vous. En fait, je me souviens qu’à l’époque où je ressentais le poids du regard des autres, c’était parce que je les imaginais en train de me fixer et de parler de moi. Mais en fin de compte, la réalité en est tout autre. Lorsque vous allez faire une action en public, prendre une photo ou répondre en vidéo à un appel, les personnes ne vous regarderont que 3 secondes. Juste le temps de comprendre ce que vous êtes en train de faire. Et s’il n’y a rien de surréaliste, elles reprendront leur activité sans se soucier de vous.
Par conséquent, il faut que vous arrêtiez de fausser votre réalité. Le seul cas de figure qui contredirait mes propos, serait que vous soyez une célébrité. Dans ce cas, les gens autour de vous se préoccuperont de votre petite personne. Sinon, aucun risque à craindre les amis.

Être contrôlé par les autres, ne vous dérange pas ?
C’est la question que je me suis posée beaucoup, beaucoup de fois, avant de passer à l’action. Et aujourd’hui, c’est la question que je pose aux personnes que j’aide. Vous voulez vraiment être contrôlé par des personnes que vous ne connaissez peut-être même pas ? J’ai une amie à moi qui, il y a deux mois, hésitait à s’inscrire en salle de sport. Vous savez pourquoi elle hésitait ? Elle avait peur du regard des autres. Je lui ai dit la même chose qu’à vous aujourd’hui. « As-tu vraiment envie d’agir en fonction des autres ? De rester avec un physique que tu voudrais changer, parce que des personnes que tu ne connais pas te regardent ? Dans ce cas-là, autant ne plus sortir dans la rue, il y aura aussi des gens qui te regarderont ». Fin de l’histoire, elle a pris son objectif à deux mains et c’est inscrit le lendemain.


Il n’y a donc rien à retenir de cette partie, juste une question à laquelle vous devez avoir une réponse. Si toutefois, vous n’arrivez toujours pas à réaliser une action en public, c’est peut-être parce qu’elle n’est pas assez importante pour le moment à vos yeux. Le jour où elle le sera, vous saurez prendre votre vie en main et vaincre la peur du regard des autres.

Voilà, vous connaissez désormais la blemmophobie ainsi que des solutions pour vous sortir de cette situation. Un dernier point que j’aimerais soulever (une sorte de cadeau de dernière minute) : avoir une bonne estime de soi peut également vous aider à vaincre la blemmophobie. Elle représente l’auto-évaluation que vous faites de vous-même. Et pour l’augmenter des méthodes simples existent, comme, apprendre à mieux se connaitre. Vous pouvez aussi travailler sur la confiance en soi, qui est indépendante dans chaque domaine de votre vie !
C’était William, je vous souhaite une bonne continuation les amis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante. +info....
Purpose Gérez vos commentaires.. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients No data will be transferred to third parties, except legal obligation. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights, as explained in additional information.
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.