Ebola: Fraude scientifique, arnaque, mensonges, psychoses et crime commercial

Ebola

Alors que tous les médias parlent quotidiennement de « ravages » et de « catastrophe » concernant le virus Ebola, la réalité est tout autre.

Même si le BonCoinSanté n’as pas encore posté au sujet d’Ebola, nous restons à l’affut de cette parodie malheureuse, et nous nous devons aujourd’hui de vous donner notre avis sur le sujet, cela reste UNIQUEMENT notre avis…A vous de vous faire le vôtre !

 

Peu de mort et de contagion

La presse parle d’un nombre de morts et de contamination toujours en augmentation. Les images diffusées nous montrent un personnel  soignant portant des masques et des combinaisons intégrales pour approcher des malades potentiels,  on se croirait  dans un mauvais film de science-fiction des années 70.
Cependant en allant sur le site de l’OMS qui traite du sujet, on se rend vite compte que tous ces chiffres sont en réalité de moitié, si on regarde les cas formellement identifiés comme causés par le virus Ebola. Pour le reste on va parler uniquement de cas « suspects » ou « probables ».
Même en considérant que ces affirmations soient réelles, nous sommes encore loin des véritables épidémies comme celle du diabète qui tue 4 million de personnes dans le monde chaque année. Les cas de diabète de type 2 diagnostiqués ont été multipliés par 15 en 40 ans, mais la les autorités de santé ne bougent pas le petit doigt.

 

Ebola, un virus mortel ?

Rappelons que le virus d’Ebola existe depuis bon nombre d’année, il a été découvert il y a 40 ans par un médecin Belge ; Peter Piot. Depuis, tous les ans, ce virus tue plus ou moins de personne, sans que personne ne s’en soucie vraiment.  Dernièrement un médecin interrogé par Le Monde, explique que le virus Ebola entraîne la mort dans 20 à 90 % des cas. Etrange tout de même d’avoir une fenêtre de mortalité aussi large.
La réponse est simple en fait, car le virus Ebola est surtout dangereux quand il est mal soigné. Les personnes meurent de déshydratation ou d’hémorragies mais le traitement consiste alors simplement à hydrater ou à transfuser le patient, ce qui n’est pas toujours facile dans certains pays d’Afrique ou se diffuse rapidement ce virus et que les moyens ne sont pas disponibles.
L’industrie pharmaceutique ne l’entend pas de cette oreille et voudrait convaincre les gouvernements de la menace épidémique afin de pouvoir leurs vendre une poudre de perlimpinpin à des millions d’exemplaires comme à l’époque du Tamiflu.

 

Répandre la peur et semer la panique

Le début de psychose  autour du virus Ebola rappelle évidemment la grippe aviaire de 2005 et la grippe porcine (H1N1) de 2009. Qui à été rappelons le également un business très lucratif pour les fabricants de vaccins de l’époque.
Il en découla une manipulation des opinions publiques pour justifier la vaccination en masse des populations, Roselyne Bachelot alors ministre de la santé (français) n’avait pas hésité à commander 94 millions de vaccins qui sont restés pour la plupart dans les placards ou revendus en solde aux pays sous développés. Par contre, les labos eux, ont bel et bien été payés. Sans oublier que même si seulement 6 millions de Français se sont fait vacciner cela à entrainé de terribles effets secondaires en tout genres.
Cette psychose est en train de semer la pagaille en Afrique, où des gouvernements sont ni plus ni moins en train de fermer les frontières, mobiliser les armées pour réprimer les populations, et même isoler sans raison des dizaines de milliers de malheureux, hommes, femmes, vieillards et enfants mis en quarantaine dans des bidonville, sans nourriture ni eau.

 

Conclusion

La solution contre l’épidémie consiste à respecter des mesures simples et de bon sens : hygiène, bonne nutrition, vitamine D, vitamine C. Il n’y a donc aucune raison de suspecter le virus Ebola de se transformer brutalement en une pandémie à l’échelle de l’Afrique, ou encore moins mondiale.
Mais il n’y aucun doute que cette psychose peut servir les intérêts financiers de quelques-uns ; alors cher lecteur, couplez vos informations avec les faits scientifiques et vous vous retrouvez avec des preuves substantielles d’un complot d’entreprises dans le but de créer un génocide, suivez les quelques liens ci-dessous pour en savoir plus.

 


A voir également:


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.