Le glutamate monosodique, nom de code E621, dangereux pour la santé

Corinne Gouget: Les additifs alimentaires dangereux

Glutamate monosodique et autres additifs dangereux pour la santé…

Edito, par (feu) Corinne Gouget : Additifs alimentaires danger

« CE QUI SE PASSE DANS LA NOURRITURE EST CRIMINEL »
Au vu des montagnes de chips au E621 en rayons, des tonnes de bouteilles de 2L au « format familial » de sodas à l’aspartame, aux millions de boites d’édulcorants encore en rayons, des tonnes de plats en boîtes au glutamate E621, sans oublier les 13 millions de chewing-gums sans sucre mâchés par jour en France par les ignorants, nous sommes bien face à un crime… Ensemble, nous devons faire cesser cette guerre chimique et exiger notre droit fondamental à la SANTÉ !

Le glutamate monosodique E621

Connaissez-vous le glutamate monosodique (E621), communément appelé glutamate ou encore GMS (MSG en anglais) ???

Si vous ne le connaissez pas, ne soyez pas complexé, vous n’êtes pas tout(e) seul(e) à ne pas savoir !

Il me semble important que le bon coin santé vous apporte des éléments pertinents pour vous permettre d’apprendre de quoi il s’agit car il faut bien entendu  se méfier de cet additif alimentaire dangereux pour la santé…Sans pour autant tomber dans la paranoïa.

Le glutamate est un exhausteur de goût utilisé dans presque tous les aliments préparés, de la simple sauce (liquide ou déshydratée) que vous achetez pour gagner du temps, en passant par les bonbons et gourmandises pour enfant jusqu’au au Big Mac de chez MC Do.

Mais alors pourquoi donc se méfier du glutamate ?

Après tout, si cet additifs alimentaire est présent dans presque tous les aliments préparés, les gourmandises pour enfants et que les chaînes de restauration rapide en fond un usage intensif, c’est que le glutamate ne doit pas présenter de danger ?
D’ailleurs pourquoi toutes ces entreprises mettraient-elles sciemment notre santé en danger en utilisant des produits nocifs ?

Voici quelques éléments de réponse :

Tant que le glutamate monosodique était utilisé comme additif alimentaire dans de rares produits et à faible dose, il n’y avait aucun danger pour notre santé, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui, ce produit est utilisé presque partout et à fortes doses, pourtant, toutes les études montrent que consommé à des doses importantes et/ou répétées, le glutamate augmente artificiellement l’envie de manger (l’appétence) ne pas confondre avec l’appétit, cela peut donc entrainer un surpoids menant à l’obésité, puis au diabète, et chez les personnes sensibles (notamment les enfants) provoquer une excitotoxicité avec destruction des neurones !

L’utilisation du glutamate monosodique est devenue intensive pour une raison bien précise, et cela les industriels ne s’en cachent même pas :

« C’est parce que son emploi est devenu une « nécessité commerciale » que le glutamate est si souvent employé, car il permet de rendre les consommateurs dépendants des aliments qui en contiennent. Les consommateurs choisissent donc les produits contenant de fortes doses de glutamate  plutôt que ceux des concurrents qui en contiennent moins, donc avec « moins de goût », et mangent ainsi davantage que si le Glutamate monosodique n’avait pas été ajouté » !

Cette « appétence/dépendance » au glutamate provoque une véritable compétition entre les différents fabricants qui augmentent les doses de glutamate monosodique pour gagner de nouvelles parts de marché sans se soucier des effets cumulatif qu’une personne peut ingérer dans une même journée…notamment si cette personne à tendance à avoir une alimentation à base de plats et produits préparés ou transformés, utilise des sauces et consomme souvent des sucreries…Tout ceci répété à longueur d’année…

Glutamate de sodium : Les différentes appellations

Le glutamate (GMS) est un poison caméléon qui se cache sous différents noms selon les fabricants d’aliments, pas facile de s’y retrouver sur les étiquettes.

Si vous souhaitez traquer cet additif alimentaire (E) plus facilement, voici une petite liste des différents noms de codes d’additifs alimentaires correspondant au Glutamate.

Le glutamate monosodique (additif alimentaire n° E621), communément nommé glutamate ou encore GMS (MSG en anglais), est utilisé principalement comme exhausteur de goût dans l’alimentation « moderne ».

C’est un sel de l’acide glutamique (E620), mais d’autres sels sont aussi utilisés :

  • Glutamate monopotassique (E622)
  • Diglutamate de calcium (E623)
  • Glutamate d’ammonium (E624)
  • Diglutamate de magnésium (E625)

Autres noms du glutamate monosodique :

  • GMS,
  • natrum glutamate,
  • gélatine,
  • protéines ou huiles végétales hydrogénées,
  • certaines huiles de mais,
  • extrait de levure
  • levure ajoutée,
  • Assaisonnement (lorsqu’il n’est pas défini),
  • « Arôme » Naturel,
  • Attendrisseur Naturel de Viande.

En anglais :

  • MSG
  • Accent
  • Natural Meat Tenderizer
  • Ajinomoto (nom de marque japonais de l’Umami)

Nous n’irons pas plus loin dans le descriptif. Nous ne sommes ni médecin ni chimiste et ce n’est pas le but de cet article.

Voici en 1 mn chrono les explications du Dr. Russel Blaylock, neurochirurgien reconnu, sur les conséquences de l’aspartam et du glutamate sur l’organisme humain

Prendre le temps de lire…

Vous avez maintenant quelques éléments d’information pour décrypter les étiquettes de vos produits favoris car on ne lit pas grand chose sur les dangers du glutamate. Il y a une sorte de silence. Un peu comme cette sorte de silence qui règne dans les maisons hantées. Un silence angoissant, insupportable qui vous donne envie de fuir.

C’est exactement ce qu’il faut faire : FUIR ! Mais avant, il faut LIRE ! Au supermarché prenez 5 minutes de plus pour lire les étiquettes. Dites-vous que lire peut vous sauver la vie et celle de vos enfants.

Les étiquettes c’est bien, mais le web c’est encore mieux que le supermarché. Sur le web, et grâce des articles comme celui-ci, on y trouve aussi des informations. Bien plus que sur un banal paquet de chips.
Et les mots ont leur importance, dans les livres, mais aussi sur les emballages. Lire  est une activité permanente, propre à l’être humain. A nous de savoir utiliser au mieux cette merveilleuse faculté.

Et de lire encore !

Si nous avons décidé de parler du glutamate sur ce blog (comme de bien d’autres dangers qui se cachent dans nos assiettes) c’est pour informer, pour informer les milliers de personnes qui s’interrogent et qui tapent certains mots dans les moteurs de recherche, et leur apporter des éléments de réponse,  mais pour informer sur le web il faut être vu alors juste pour la fabuleuse machine qui lit certains mots clés, que nous internautes utilisons pour trouver certaines infos, répétons les mots GLUTAMATE, GMS, E621, DANGER, POISON, DIABETE, OBESITE, CANCER.

Internet est un instrument extraordinaire s’il est bien utilisé. C’est l’objectif de notre blog. Un blog sans additif,  sans colorant, sans sucre ajouté …Et sans glutamate !

Je vous invite toutes et tous à intervenir dans les commentaires de cet article. Soit pour nous faire partager vos expériences, soit si vous êtes spécialiste à venir nous expliquer certains détails que nous n’aurions pas développés.
Plus il y aura de commentaires, plus Google nous trouvera, plus de gens seront bien informés, plus nous mangerons sainement et plus nous vivrons sereinement.

Corinne Gouget, s’est se serait suicidée, lundi 22 Juin 2015…. Merci pour ton travail Corinne, tu va nous manquer, paix à ton âme…

 

A voir également sur les additifs:


Livres conseillés


Pour les moteurs de recherche cet article parle de :

  • e621 (677)
  • e 621 (39)
  • E621 Dangereux (32)
  • e621 danger (30)
  • différents noms gms (21)
  • e621 alimentation (13)
  • pokemon e621 (12)
  • e621 net (11)
  •  
    Patch X39
    Activez vos cellules souches avec le patch X39, une photothérapie brevetée aux multiples avantages… Voir le tarif et détails du produit
               
Neil

Du glutamate monosodique.
Je me rappelle avoir acheté genre 6 boites de bouillon de poule bien connu des consommateurs.
Lorsque j’ai fait une recherche sur Internet, je suis venu sur cette page…
Du coup, j’ai rendu ces bouillons, heureusement que la caissière était sympa de me les reprendre…
je comprends pourquoi ils ont tant de goût: sel et glutamate.
Je vois qu’ils en mettent partout, même dans les soupes instantanées asiatiques!

Sophie

J’arrive après la bataille, mais je réponds tout de même à Chantal. Après tout, si je suis arrivée jusqu’ici, d’autres que moi peuvent lire ses propos aussi.
Chantal, vous riez « (rire) ». Moi non, pas du tout. je débarque ici parce qu’après une consommation déraisonnable de glaces (oui, on n’est pas toujours « responsable »), je viens de me taper une effroyable migraine avec photophobie, l’enfer. quelques recherches sur le net m’apprennent que ce poison E621 est présent dans les plats tout prêts et les produits surgelés, dont je me nourris quasi-exclusivement. Vous dites qu’on n’a pas le temps de lire les étiquettes, imaginez quand il s’agit de passer des heures en cuisine !

Tout est cancérigène, dites-vous ? Oui, le cancer ça arrive, c’est un drame absolu qui fait souffrir le martyre, qui détruit des familles, qui démolit les enfants assistant à la déchéance et la mort de leurs parents. Cela n’a rien de risible. Rien. Vu l’épidémie qui est en train de s’étendre grâce à nos belles industries agro-alimentaires, tôt ou tard vous comprendrez cela de l’intérieur, dans votre chair ou celle des gens que vous aimez, même si je ne vous le souhaite pas, bien loin de là. Pourtant, sachez que ce n’est qu’une question de temps.
Rira bien qui rira le dernier, dit-on.

Nadine

Je n’ai pas peur du glutamate monosodique pour la simple raison : je ne fais mes courses qu’en magasin biologique (biocoop) et les marchés. Ensuite je cuisine frais, jamais de plats cuisinés, tout du fait maison et ça ne prend pas plus de temps qu ouvrir une boîte !!

VERNIZEAU

MEFIANCE…..Le glutamate entre en jeu dans la maladie de charcot, c’est a cause de sa surproduction que l’on en fabrique de plus en plus et qu’il devient nocif en trop grande quantité.Connaissez vous la SLA…..voir le site internet ARSLA….mon mari en est atteint comme 6000 personne en france.Pas de traitement Valable, a terme plus de muscles,plus de dégluttion ni de respiration possible sans aide;;;;don fauteuil roulant oxygene ET………..

Raslebol

Bonjour,
J’ai acheté dans un « supermarché » asiatique des beignets de crevette non cuits donc se présentant sous forme de pastille à faire frire.
A ma grande surprise ils contiennent du E621 (OGM).
Alors comment donc est produit ce E621?
qui outre les nuisances du glutamate monosodique pourrait aussi engendrer des nuisances de par sa spécificité OGM?
merci par avance pour votre réponse

Greg

Bonjour,

Le glutamate c’est le sel sodique de l’acide glutamique, il à la faculté d’équilibrer et d’arrondir la perception globale des goûts. Il est présent naturellement dans beaucoup d’aliments (acide aminé essentiel constitutif des protéines) mais l’industrie agroalimentaire en rajoute artificiellement pour rehausser le goût de beaucoup d’aliments sans saveur…

Concernant la mention OGM de votre produit il nous faudrait un scan de l’étiquette pour pouvoir approfondir la composition, mais il semblerait que la mention OGM concernerait plutôt certains ingrédients de la pâte à beignets. Cependant si l’étiquette d’un produit fait à la fois mention de E621 et d’OGM…Personnellement je ne consomme pas ce produit, car cela n’as plus grand-chose à voir avec de « l’alimentation »…

additifs alimentaires

Bonjour,
Oui c’est vrai on a pas trop l’habitude de lire les étiquettes quand on achète un produit alimentaire, on est tout de suite capté sur le genre et la marque. Pourtant il y a des composants vraiment dangereux dans certains de ces produits si on ne parle que des composants des additifs alimentaires. Certains d’entre eux sont même cancérigènes.

admin

Justement Chantal, le but est de lire pour continuer à manger sainement, lorsque vous faites le plein de votre voiture et si celle-ci consomme de l’essence vous n’allez pas y mettre de gasoil et vis et versa…Sinon vous risquez d’avoir quelques soucis, donc vous lisez bien « l’étiquette » de la pompe.

Malheureusement les efforts que nous faisons pour bien alimenter notre voiture, nous sommes incapables de le faire pour « nous » alimenter correctement.

Personnellement je ne m’en suis pas soucié durant beaucoup d’années, mais lorsque certains petits soucis de santé nous perturbent on devient plus vigilant, on se pose quelques questions, surtout lorsque l’on stop la consommation de quelques produits « dit a risque » et que l’on voit ses petits soucis de santé disparaître comme ils sont venus, sans prendre de traitement…A ce moment la on se dit que cela vaut peut-être le coup de prendre 5 mn pour lire quelques étiquettes des produits que l’on avale, si cela peut améliorer notre santé et nous éviter certains problèmes plus graves en vieillissant…

Prenons toujours le temps de lire l’étiquette avant d’acheter. Privilégions les produits fabriqués avec des ingrédients naturels et les produits dont la liste d’ingrédients est la plus courte (donc comportant moins de colorants, de stabilisants, de gélifiants, d’additifs divers…).

Portez-vous bien.

Chantal

Bonjour, intéressant l’article, mais si nous regardons tout, nous ne mangeons absolument plus rien. Et tout simplement tout est cancérigène même quand on travaille à cause des produits que nous utilisons. Donc pas que dans la nourriture, mais je trouve que chaque personne est responsable sans pour cela faire paranionner.Et surtout, cela va arriver à nous empêcher de vivre notre vie correctement, car vraiment (rire) nous ne pouvons plus manger à notre faim. Et surtout pas tout le monde, ( ex personne qui travaille) n’a pas le temps de regarder ou prendre 5 mn pour lire les étiquettes.
Bonne journée.

Chantal

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.