Les symptômes de l’asthme chez l’adulte

Les symptômes de l'asthme chez l'adulte

L’asthme de l’adulte

Une maladie respiratoire chronique affectant les bronches et qui se manifeste par des difficultés à respirer, redoublées lors des crises.

 

Une crise d’asthme chez l’adulte débute de façon brutale, généralement le soir ou la nuit, difficultés respiratoires et sensation d’étouffement, la personne en position assise « cherche de l‘air », angoissée et en sueurs, sa respiration s’accélère.

 

Le diamètre des bronches se rétrécit, l’air a du mal à passer et gêne la respiration. La principale cause de l’asthme est une hypersensibilité des bronches, très souvent d’origine allergique due aux  pollens, moisissures, acariens, animaux domestiques… Cependant, d’autres évènements peuvent représenter des facteurs déclenchants ou aggravants des crises d’asthme ; infections, froid, stress, les efforts ou encore l’inhalation de produits irritants comme le tabac par exemple. Lors d’une crise, les muscles des bronches se contractent brutalement en créant un spasme.

  • On estime que cette maladie touche environ 10 % des enfants et plus de 5 % de la population adulte des pays occidentaux. Chaque année près de 5000 décès sont lié à l’asthme.

 

Pollution de l’air

On considère que l’asthme se manifeste à la fois par l’hypersensibilité des bronches et l’inflammation des tissus des voies aériennes. Les études montrent que l’asthme est plus important dans les zones urbaines.

A l’extérieur, particules, ozone, dioxyde de soufre et monoxyde de carbone sont autant de facteurs déclencheurs pour une personne déjà fragile au niveau pulmonaire. A l’intérieur aussi, les habitants des pays industrialisés passent en moyenne 65% de leur temps à l’intérieur. Certains agents polluants, comme le dioxyde d’azote et quelques composés organiques, peuvent se trouver dans l’air en concentrations plus élevées à l’intérieur qu’à l’extérieur.

De plus, les caractéristiques des habitations et locaux industriels, comme l’humidité,  le développement de moisissures, l’utilisation d’un humidificateur, présence de fumée de cigarette ou de moquette et l’utilisation de poêles ou de cuisinières à bois ou à gaz ont été associés de façon significative à l’asthme et aux symptômes de troubles respiratoires dans un certain nombre d’études.

Mécanismes de la maladie chez l’adulte

 

Y a-t-il une prévention possible ?

Des règles d’hygiène de vie simples peuvent améliorer le quotidien de l’asthmatique. L’allergie jouant un rôle majeur dans l’asthme, il convient d’éliminer les substances susceptibles de déclencher les crises :

  • Limiter les allergènes de la maison, éviter les animaux domestiques, ne pas tondre le gazon en période pollinique, privilégier les espèces moins allergisantes (A bannir thuyas, bouleaux et cyprès).
  • L’arrêt du tabac est également un impératif, y compris dans l’entourage en raison du tabagisme passif. Et si vous le pouvez vivez loin des grandes zones urbaines.
  • L’exercice régulier et une alimentation saine sont également importants dans la prévention et le traitement de l’asthme et des maladies respiratoires.

 

A voir également:

Bouquins sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.