Pour votre santé, optez pour des alternatives aux somnifères

Bien dormirArticle invité rédigé par Pauline, rédactrice pour le blog www.unizen.fr. Avoir des troubles du sommeil récurrents peut pousser une personne à choisir l’option de facilité, c’est-à-dire à prendre des médicaments sans pourtant savoir ce qu’il y a dedans. En effet, quand on pense au lendemain, aux effets de la fatigue sur les nerfs, sur les relations, et sur la productivité au travail, on se dit que c’est probablement la meilleure solution. Grossière erreur, les somnifères ne sont pas vos amis, ils sont mêmes plus vos ennemis !

 

Petit rappel sur les troubles du sommeil

Il convient de rappeler l’utilité indéniable du sommeil : il permet de se reposer mais aussi de favoriser la régénération des cellules et d’assurer des fonctions métaboliques.

Un français sur deux souffre de troubles du sommeil d’origine pathologique qui peuvent se manifester de différentes façons :

  • Des difficultés à s’endormir
  • Un sommeil haché
  • Un temps de sommeil restreint

Si le sommeil est troublé, c’est que quelque chose entrave le fonctionnement normal du corps et cela peut être d’origine psychologique ou physiologique.

 

Pourquoi faut-il éviter les somnifères ?

Prendre des somnifères est une méthode très agressive pour le corps, si ce n’est un suicide programmé. Sans avoir réfléchi sur vous-même à ce qui peut entrainer des troubles du sommeil ponctuels ou chroniques, vous imposez à votre corps l’absorption de substances qui ne sont pas sans conséquences.

 

Le saviez-vous ?

Les somnifères entrainent en premier lieu une dépendance. Ils apparaissent comme le remède magique à l’angoisse de la nuit blanche et à la peur de ne pas affronter le lendemain. Et si cette peur était là pour vous alerter de quelque chose ?

Les somnifères sont des produits dangereusement mortels. Sur le banc des accusés on retrouve les médicaments à base de benzodiazépine, les barbituriques et les sédatifs antihistaminiques. Une étude publiée sur le journal BMJ Open de 2012 annonce le chiffre suivant : un patient qui prend des somnifère a 4 fois plus de risques de mourir et 35% de risques supplémentaires de développer un cancer.

Identifier la cause de vos troubles du sommeil : c’est la clé

Le corps ne fait rien pas hasard. Si vous ne dormez pas ou si vous dormez mal c’est qu’un facteur bloquant vous en empêche.

Voici une liste non exhaustive des causes des troubles du sommeil en général :

  • Anxiété et dépression
  • Stress lié au travail, à la famille, à des situations compliquées
  • Substances excitantes (caféine, alcool, boissons énergisantes)
  • Douleurs articulaires et musculaires
  • Maladie de Parkinson et d’Alzheimer
  • Manque d’activité physique
  • Certains antidépresseurs

Tant que vous n’aurez pas identifié l’origine de vos insomnies et autres troubles du sommeil, vous ne pourrez pas retrouver un sommeil normal. Une fois que vous l’aurez trouvé, il importe de prendre les mesures qui s’imposent pour vous soulager et retrouver une vie nocturne normale, vous donnant accès au repos dont vous avez besoin pour être en bonne santé.

 

Le recours au massage est un moyen efficace pour retrouver des nuits régénérantes et reposantes

La plupart des massages ont des vertus reconnues dans le traitement du stress. Ils ne sont pas thérapeutiques et ne peuvent être assimilés à la médecine scientifique et pourtant, ils contribuent pour de bon au bon fonctionnement de notre corps.

Le shiatsu est parfaitement adapté pour traiter les troubles du sommeil car il travaille sur la circulation des énergies. Concrètement, la digipression opérée sur des points d’énergie permet de débloquer les tensions et de faire circuler les flux énergétiques correctement dans le corps. L’un de ses principes est de considérer le corps et l’esprit comme une seule entité globale et de faire prendre conscience que ces deux parties sont interdépendantes.

Pour les douleurs musculaires et articulaires, consulter un ostéopathe peut s’avérer très utile afin de débloquer les contractions non désirées ou de replacer chaque élément à sa place.

Il est bien évident que le fait de prendre du temps pour s’écouter est un premier pas vers la guérison, et donc une avancée pour lutter contre les troubles du sommeil de façon positive.

 

Choisir des solutions naturelles à la place des médicaments pour vous préserver

Pour retrouver un sommeil normal ou prévenir les troubles du sommeil, de nombreuses astuces méritent d’être transmises.

Il faut vous mettre en condition pour dormir:

  • Détendez-vous à l’aide d’un bain ou d’une douche chaude
  • Ecoutez de la musique ou lisez quelques pages
  • Cachez votre réveil et éloignez votre téléphone : il faut vous couper du temps qui passe
  • Vérifiez que la pièce est sombre et pas trop chaude
  • Buvez un verre de lait chaud ou une tisane
  • Adoptez un rythme : couchez-vous à une heure définie

Les méthodes douces sont vos alliés pour vaincre l’insomnie :

  • Prenez des huiles essentielles (basilic, camomille, lavande, marjolaine, sauge sclarée)
  • Pratiquez la relaxation et des exercices de respiration profonde
  • Testez l’homéopathie : l’Arsenicum album 9 CH, à raison de 2 granules au coucher, permet de lutter contre l’anxiété.

Vous l’aurez compris, pour lutter contre les troubles du sommeil, il existe de nombreuses options pour éviter la prise de somnifères néfastes pour votre organisme. Votre corps mérite que vous l’aimiez et pour vivre en harmonie avec vous-même, vous devez apprendre à vous écouter. Pour vivre mieux, apprenez à vous préserver de l’acharnement médicamenteux.

 

A voir également:

Assainir une chambre à coucher des énergies négatives


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante. +info....
Purpose Gérez vos commentaires.. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients No data will be transferred to third parties, except legal obligation. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights, as explained in additional information.
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.