Pesticides et contamination de la population française

Contamination aux pesticides de la population française

La France, 3eme pays consommateur avec 60 000 tonnes de pesticides par an, quels sont les risques de contamination de la population ?

L’analyse capillaire permet aujourd’hui de détecter une quarantaine de pesticides. Une petite mèche de cheveux suffit pour connaitre le degré d’exposition d’une personne face aux différents pesticides et herbicides présents dans son environnement proche, soit par consommation directe ou par pollution indirecte.

 

Petit test en région Lyonnaise

Lyon Capitale a organisé un « testing » permettant de comparer les expositions de huit personnes d’âges et de modes de vie différents. Ce test n’a bien entendu aucune valeur scientifique, l’objectif était simplement de se rendre compte de l’influence des comportements individuels par rapport à l’environnement direct. Les testeurs ont des profils spécifiques mais habitent tous dans la région de Lyon. Maxens, 21 mois, ne mange que du bio;  Kirila, 28 ans, ne cuisine que des aliments bio; Louis, 30 ans, n’utilise jamais de pesticides, ne bricole pas et ne possède pas d’animaux domestiques ; Joséphine, 78 ans, ne boit que de l’eau minérale. L’idée était de les comparer à des profils radicalement opposés : Joseph, 30 mois, et Myrtille, 22 ans, qui ont une alimentation variée mais industrielle; Thibaut, 33 ans, qui jardine avec des produits chimique, possède deux chiens et bricole les week-ends ; Madeleine, 80 ans, qui boit de l’eau du robinet.

 

Personne n’échappe aux pesticides

Les résultats sont éloquents : aucun « testeur » n’est exempt de pesticides. Sur les cheveux des huit personnes, on retrouve entre sept et onze pesticides. D’après certaines études, les pesticides sont détectés dans tous les échantillons de cheveux, dans une fourchette de un à vingt-trois, avec une moyenne de douze. Cela confirme le constat de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), dans un rapport d’octobre 2010 sur l’exposition de la population aux pesticides : « Les données analysées témoignent d’une présence généralisée des pesticides dans notre environnement. » L’homme s’expose aux résidus de pesticides par de multiples voies : ingestion, inhalation et contact cutané.

 

Manger bio ne suffit pas

Un autre constat ressort de ce test, l’environnement dans lequel les individus vivent, semble jouer un rôle prépondérant face aux comportements individuels. Manger des produits biologiques, boire de l’eau minérale ou ne pas utiliser de pesticides chez soi ou dans son jardin aurait un impact modéré au regard de l’exposition globale.
Sur les onze pesticides détectés, cinq sont retrouvés chez 100 % des testeurs et deux dans 80 à 90 % des cas. Les résultats sont surprenants à l’image de Joseph, le petit garçon qui mange des fruits et des légumes traités, exposé à sept pesticides, face à Maxens, qui consomme des produits biologiques depuis sa naissance, dans les cheveux duquel on a pourtant détecté dix pesticides différents.

 

Des pesticides interdits à la vente

Pire encore, le test démontre clairement que deux pesticides (lindane et pentachlorophénol)  respectivement interdit à la vente depuis 2000 et 1988, ont été détectés sur ces testeurs.

  • Le pentachlorophénol continue à se diffuser même plusieurs dizaines d’années après son application. C’est l’un des composés les plus inquiétants, car c’est un perturbateur endocrinien. D’autant qu’on le retrouve dans 100 % des tests. Il se dégage encore à l’intérieur des habitations, car il se dégrade uniquement à 1 200 °C.
  • Quant au lindane, un insecticide utilisé dans le traitement des semences, est désormais interdit dans 52 pays pour son risque cancérigène, mais il est extrêmement persistant et on continue à le retrouver dans l’air.
Conclusion

Vous l’aurez facilement compris, ce test met juste en évidence que le fait de manger bio et avoir un mode vie sain ne suffit pas pour échapper aux pesticides. La région et la proximité de terres cultivées à l’aide de produits phytosanitaires jouent un rôle plus important au niveau de la contamination. En résumé fuyez les endroits proches des cultures aux pesticides…

A voir également:

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.