Sport: Préparation mentale, concentration, méthode et technique d’ancrage

Préparation mentale sportive

La préparation mentale ou le coaching mental sportif

Chez les sportifs la préparation mentale est sérieusement prise en compte, et bien admise dans les programmes d’entraînement ou tout est mis en place pour aider l’athlète à maximiser la synchronisation entre la tête et les jambes.

Quel que soit le niveau de compétition, une préparation mentale si petite soit-elle, va amener le sportif à être prêt mentalement pour atteindre son objectif. En résumé Il s’agit de le mettre dans des conditions optimales afin qu’il puisse réussir. Mais quelles sont donc les conditions parfaites pour réussir ?

Avoir un bon mental ?

Que ce cache derrière cette affirmation que beaucoup de sportifs répètent lorsqu’on leurs demandent comment ils arrivent à leurs objectifs ? Confiance en soi, enthousiasme et capacité à gérer le stress et à rester positif malgré les obstacles sont autant d’éléments importants pour réussir sur le long terme. Ces 3 éléments permettront en tout cas au sportif de rebondir rapidement lors des moments difficiles qu’il va traverser (blessure, contre perf, non qualification …)

Un bon mental c’est aussi savoir gérer et apprivoiser ses émotions afin de mieux les contrôler. C’est-à-dire de savoir maitriser la juste poussée d’adrénaline qui permet de nous dépasser lors d’une situation perturbante voire extrême. La compétition sportive peut être considérée comme une situation extrême car le sportif demande à son corps de fournir des efforts plus intensifs avec parfois une prise de risque inhabituelle.

La préparation mentale c’est aussi une notion de concentration, savoir rester concentrer sur l’objectif principal  tout en se concentrant sur les objectifs intermédiaires qui vont permettent d’atteindre cet objectif final. Cette préparation mentale n’est autre qu’un conditionnement positif ou le sportif va agir et penser d’une certaine façon avant et pendant l’épreuve sportive. C’est en quelque sorte un entrainement mental qui va ancrer les meilleurs gestes, la meilleure technique et tactique, dans le cerveau pour les reproduire tel des automatismes, le jour venu. C’est bien plus qu’une simple visualisation, et cela évite les hésitations et les doutes afin de mettre l’athlète sur les rails de la victoire.

Pratiquer une visualisation optimale

La visualisation consiste à s’imaginer le déroulement de l’épreuve sportive. Le but est de se raconter le film avant qu’il n’arrive en vue de se préparer mentalement à cette compétition. Pour une bonne visualisation pensez à être le plus précis possible en connaissant parfaitement vos forces et vos faiblesses, mais également les infos de la compétition ; date, horaire, durée, lieu, météo, repérage…

Pour pratiquer une visualisation optimale, vous devez être en état de relaxation, en étant dans cet état notre cerveau ne fait pas de différence entre le passé, le présent et le futur. Il vit la situation imaginée comme si elle existait réellement, exactement comme si vous la rêviez, à la seule différence que vous êtes conscient de ce que vous vivez. Donc vous vous en souvenez et surtout vous en êtes acteur. Attention de rester réaliste et de ne pas vous mentir, sinon ce sera juste un rêve comme un autre.

Sachez visualiser de façon positive, en éliminant les négations comme : « je ne suis pas stressé ». Si vous pensez cela c’est que forcément vous êtes stressé. Optez plutôt pour des affirmations positives du style « je suis calme et relax » Les termes employés sont primordiaux, attention donc à employer toujours des termes positifs car ce sont eux qui vous conditionnent et surtout vous mémorisez ces mots qui auront de toute façon une influence positive ou négatives sur votre manière de penser et de vous comporter en compétition.

Lors d’une bonne préparation mentale vous activez la fonction économique de votre cerveau qui ne peut pas tout analyser en même temps. Votre cerveau fonctionne en utilisant régulièrement la mémoire de tout ce que vous avez appris, aussi bien des gestes techniques mais aussi les émotions qui y sont associées. Un sportif expérimenté a forcément plus d’éléments en mémoire que le débutant, c’est ce qui fait l’expérience car son cerveau a en mémoire beaucoup plus de choix possibles qui va se traduire par une analyse plus rapide de la situation, donc d’une réponse également plus rapide et la mieux adaptée à une situation réelle type.

Lors d’une préparation mentale, votre cerveau mémorise la situation imaginée de la même façon qu’une situation réelle. Lorsque vous vous retrouverez dans la situation réelle, il va chercher dans sa mémoire s’il n’a pas déjà rencontré ce type de situation, et il va faire un « copier/coller » de votre vécu sur la situation réelle. Donc plus vous serez réaliste et proche de ce qui pourrait se passer, plus vous aurez des chances de reproduire au plus près ce que vous avez imaginé.

Conclusion

La préparation mentale est forcément personnalisé car chaque individu est unique et vit son sport et sa compétition à sa manière. Apprendre à se préparer mentalement est aussi important qu’une bonne préparation physique, par contre, attention à ne pas devenir esclave de cette technique. Vous n’êtes pas une machine, car la spontanéité et la réactivité veut déjà signifier que vous avez confiance en vous, et la confiance en soi est l’une des clés essentielle de la réussite, dans le sport ou ailleurs.

A voir également:

Bouquins sur la préparation mentale

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.