Top 10 des idées reçues sur les puces

Article invité proposé par Matthieu Faure. Nous avons tous été confrontés un jour ou l’autre aux puces, ces petits envahisseurs qui se nourrissent du sang de vos animaux domestiques (et parfois du votre ! ). Pourtant, nous sommes encore nombreux à ignorer toutes les subtilités liés à ces petites bêtes. Découvrez les 10 mythes les plus fréquents sur les puces ainsi que nos solutions simples pour vous débarrasser de cet enquiquineur insupportable.

 

1 – Mon animal n’a pas de puce car il ne se gratte pas

Même si votre chat ou votre chien ne gratte pas, cela ne veut pas dire qu’il n’a pas quelques puces ou oeufs de puces sur le dos. En effet, seules les puces à l’âge adulte mordent et démangent votre animal. En revanche les puces aux stades d’oeufs ou de larves ne gênent pas dans un premier temps votre animal…Jusqu’au moment où elles deviennent des puces adultes, et passent à l’attaque.

 
🌟 Astuce : l’utilisation d’un peigne anti puce (conçu avec des dents particulièrement fines) vous permettra de repérer ces petites anomalies dans le poil de votre animal. Un petit coup de peigne de temps en temps et vous voilà rassuré.
 

2 – Les animaux doivent sortir pour attraper des puces

Même si vos animaux domestiques passent la majeure partie de leur temps à l’intérieur, ces puces sournoises et astucieuses peuvent facilement s’installer dans votre maison en faisant du stop sur vos chaussures, vos vêtements ou lorsque d’autres personnes ou animaux domestiques viennent vous rendre visite. Vos animaux ne sont donc pas à l’abri d’avoir des puces, même s’ils ne sortent que rarement.
 
🌟 Astuce : Vous pouvez donc laisser gambader votre boule de poil, il ne sera finalement pas tellement plus exposé au puces. La clé ici c’est la prévention. Un bon collier anti puce vous garantira une tranquillité d’esprit.
 

3 – Les animaux n’ont pas besoin de traitements préventifs contre les puces pendant les mois les plus froids

Les puces préfèrent la chaleur au froid, c’est une vérité. À des températures plus fraîches, les puces peuvent d’ailleurs entrer dans un état de dormance pour ne réapparaître que lorsque les conditions seront bonnes pour se développer.
Quoi qu’il en soit, c’est justement pour cela que votre maison devient le refuge parfait pour les puces lors des saisons les plus froides. Ainsi, même s’il fait froid à l’extérieur, les puces peuvent encore prospérer dans votre maison où la température tempérée leur garantie un environnement idéal.
 
🌟 Astuce : Cela ne veut pas dire qu’il vous faut arrêter le chauffage mais simplement que le contrôle fréquent ou la prévention est toujours de mise, que vous utilisiez des produits naturels ou traditionnels.
 

4 – Seul un de mes chiens a des puces, inutile de traiter les autres

Tous les animaux domestiques de votre foyer doivent être traités. Vous ne voyez peut être des puces que sur un de vos animaux, mais les autres transportent peut être des oeufs ou larves. Si vous ne traitez pas tous les animaux, ce n’est qu’une question de temps avant que les puces ne se re-manifestent. Faut il également rappeler qu’il est essentiel de traiter votre habitation ?
 
🌟 Astuce : Un traitement global (lutte intégrée en jargon vétérinaire) est nécessaire pour se débarrasser des puces durablement. L’équation est simple, il faut traiter votre animal et son environnement pour maximiser les chances d’élimination des puces.
 

5 – Une fois mon animal traité, me voilà débarrassé.

C’est l’une des plus grandes erreurs à faire, ne pas suivre régulièrement de traitement préventif. Les animaux domestiques peuvent devenir ultra-sensibles aux puces s’ils sont exposés par intermittence aux puces et sont plus susceptibles de développer une dermatite (allergie).
 
🌟 Astuce : Mieux prévenir que guérir, afin de minimiser le risque de développer une dermatite, il faut utiliser des traitements préventifs tel que des colliers, pipettes ou encore comprimés anti puces.
 

6 – Tous les produits anti-puces contiennent des produits chimiques très toxiques et mauvais pour mon animal.

En effet, tous les produits ne se valent pas et la plupart des produits anti puce contiennent des produits chimiques. Il faut bien savoir tout de même que tous les produits anti puces ont été soumis à des tests qualité et de sécurité approfondie avant d’être autorisés sur le marché. Il faut toujours demander conseil à son vétérinaire qui reste l’expert dans le domaine. Bon nombre de vétérinaires recommandent des produits anti puce, alors pas de panique. Utiliser dans de bonnes conditions et en prenant en compte tous les facteurs (poids, âges, races…), les traitements anti puce peuvent être utilisés sereinement.
 
🌟 Astuce : Même si le risque 0 n’existe pas, la grande majorité des animaux tolère très bien les traitements du commerce. Tous ne se valent pas évidemment et on privilégiera souvent les traitement ayant fait leurs preuves.
 

7 – Les remèdes naturels tels que la levure de bière ou l’ail sont sans danger dans la lutte contre les aux puces.

Les remèdes “bio” et naturels peuvent causer des maladies chez les animaux s’ils sont mal utilisés. Par exemple, si ingéré en quantités significatives – la levure peut causer la météorisation chez les chiens et l’ail peut endommager les globules rouges conduisant à une anémie potentiellement mortelle chez les chiens et les chats. De plus les chats ne supportent pas certaines huiles essentielles, alors attention!
 
🌟 Astuce : Ce n’est pas parce que c’est naturel que c’est sans danger. Même si l’utilisation de produits naturels est recommandée, il faut tout de même bien contrôler son potentiel toxique pour les animaux. La médecine douce pour les animaux, ça s’apprend!
 

8 – Avec une maison propre, aucune chance d’être envahi par les puces

Avoir des puces chez soit n’est pas signe d’un mauvais entretien de votre maison. Les puces arrivent très rapidement grâce aux animaux, et même si votre maison est très propre. Les puces ont simplement besoin de recoins et d’ombre pour se cacher. Les puces se multiplient rapidement et il suffit de quelques puces pour commencer à former une armée.. Une femelle pond de 40 à 50 œufs par jour et au moins 5 000 œufs au cours de sa vie. Avec ce taux de reproduction phénoménal, il n’est pas étonnant de se retrouver envahi en quelques temps, même si la maison est propre.
 
🌟 Astuce : Il est évident que bien nettoyer sa maison aide à se protéger des puces mais c’est bien souvent insuffisant. L’utilisation de l’aspirateur est indispensable et permet de récupérer les oeufs et larves qui jonchent le sol mais un traitement plus global est souvent nécessaire.
 

9 – Les puces préfèrent la moquette.

A vrai dire elles n’ont pas de préférence à partir du moment où elles peuvent se cacher. Les puces se cachent dans les rainures de carrelage, les planchers, les meubles, les vêtements… Les puces adultes (celles que vous voyez sur votre animal de compagnie) ne représentent que 5% de la population totale des puces et se trouvent principalement sur les animaux.
 
🌟 Pour bien comprendre : Le fait de ne pas avoir de moquette ne vous protège pas. Les larves et les œufs de puces peuvent être trouvés dans l’environnement de votre animal de compagnie, un peu partout dans la maison.
 

10 – Les puces s’attrapent généralement au contact d’autres animaux ayant des puces.

Ce qu’il faut comprendre et comme dit précédemment, les puces adultes (celle qui sautent et mordent), ne représentent que 5% de la population des puces vivantes, les 95% restant sont les oeufs, les larves et les nymphes. Ces derniers se trouvent dans l’environnement et rarement sur les animaux. C’est pourquoi le plus gros risque que votre animal attrape des puces n’est pas forcément en reniflant un autre animal ayant des puces, mais surtout lors de ses excursions, dans votre jardin par exemple.
 
🌟 Astuce : Lors d’une attaque de puce, pensez bien à traiter votre animal et votre maison, mais n’oubliez pas de traiter votre jardin si vous en avez un, par exemple avec de la terre de diatomée, redoutable contre les puces.
 
A voir également:

La douleur chez les animaux, comment la traiter ?

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante. +info....
Purpose Gérez vos commentaires.. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients No data will be transferred to third parties, except legal obligation. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights, as explained in additional information.
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.