Psychothérapie, Psychologie et Psychiatrie…Quelles différences ?

Quelle thérapie psy choisir ?

Psychiatrie, psychothérapie, psychanalyse, psychologie,conseil conjugal, coaching bien-être: Que choisir ?

En matière de psy ce n’est pas toujours facile de savoir qui fait quoi, il est donc difficile de bien choisir sa thérapie et son praticien, le BonCoinSanté vous apporte quelques éléments de réponse pour vous aider à mieux comprendre les différences et à mieux choisir.

 

Les 3 grandes familles : Psychothérapie, Psychologie et Psychiatrie

Petit résumé des différences de formation et des traitements de ces trois grandes familles.

 

• Psychothérapie

Le psychothérapeute est un praticien en médecine douce capable de traiter des troubles psychiques ou somatiques. Il aide ses patients à se libérer des traumatismes passés, et à mieux se sentir pour améliorer son bien être intérieur.

Durée et traitement : Variable entre un mois et deux ans, aucune médication synthétique, ni chirurgie, ni congé prolongé.

La psychothérapie ne traite pas les symptômes mais la racine du problème qui cause les symptômes (contrairement à la psychologie ou à la psychiatrie)

 

• Psychologie

Le psychologue possède une maîtrise ou un doctorat universitaire pour la pratique de la psychologie. Le but sera de à comprendre puis de résoudre les souffrances et les difficultés personnelles du client grâce à une approche en psychanalyse et une écoute personnalisée.

Durée du traitement : Les traitements en psychologie classique requièrent beaucoup de séance sur plusieurs année dans l’espoir d’arriver à un bien être intérieur.

Le psychologue contrairement au psychothérapeute traite les symptômes du problème et va travailler en collaboration avec les psychiatres.

 

• Psychiatrie

Le psychiatre est un spécialiste qui traite les troubles mentaux graves. Il sera titulaire d’une formation en médecine, suivie d’une spécialisation en psychiatrie et en pharmacopée. Le psychiatre sera le seul à fournir un diagnostic et un traitement complet à une personne, tant sur le plan biologique, psychologique que social.

Traitement : Les méthodes de traitement les plus fréquentes sont la prescription de médicament (antidépresseurs, anxiolytiques, sédatifs, antipsychotiques,…) Dans de rares cas il sera ajouté aux traitements médicamenteux une incarcération en hôpital psychiatrique avec des traitements plus sévères tels que: La contention physique et chimique, traitements par l’électrochoc et dans certains cas extrêmes une chirurgie au cerveau.

On peut  consulter directement un psychiatre, mais dans la plupart des cas les consultations en psychiatrie seront sur recommandations de votre médecin de famille ou d’un autre spécialiste chez qui vous aurez consulté.

 

Quel praticien choisir ?

 

  • Le psychologue: Il a étudié la psychologie et la compréhension du comportement humain. On différencie le psychologue clinicien, psychologue expérimentaliste, psychologue du travail, psychologue scolaire…Le diplôme de psychologue n’oblige pas celui-ci à accomplir sa propre psychothérapie ou analyse, ni à être supervisé.
  • Le psychothérapeute: La psychothérapie désigne le travail de la découverte de soi, l’amélioration de la qualité de vie et des relations qu’une personne établit avec autrui. Ils sont plus spécialisés dans le conseil et la recherche de solutions. Le thérapeute intervient, fait beaucoup de feed- back, propose et conseil,… C’est un travail très interactif quelques soit les formes de psychothérapies ; PNL, hypnose, sophrologie, analyse transactionnelle, communication non violente…etc.
  • Le psychanalyste: Le psychanalyste peut également être médecin, psychologue ou psychothérapeute. Cependant il ne nécessite aucun diplôme, la seule condition est d’avoir suivi une psychanalyse. On distingue deux types de psychanalyses : Freudienne et Lacanienne.
  • Le psychiatre: Le psychiatre est un spécialiste habilité à prescrire des médicaments. Sa formation est médicale ne lui a pas imposé ni de résoudre ses difficultés personnelles et relationnelles en psychothérapie ou en psychanalyse. Son rôle premier sera de prescrire ou d’ajuster les traitements médicamenteux, le patient ne fait aucun travail personnel par la parole.
  • Conseiller conjugal et familial: 2 ans d’étude dans une faculté plus des stages dans les domaines de la communication et de la relation de couple, font du coach de couple un conseiller conjugal qui répond aux questions et recadre son client au fur et à mesure qu’il travaille avec lui. Le but sera donc de booster la relation conjugale sur des objectifs précis.
  • Coach bien-être et développement personnel: Le coach va aider à définir des objectifs et trouver avec son client les moyens de les réaliser. Le coach encourage et accompagne sur l’objectif demandé par le client. Les séances ont lieu au fur et à mesure de la demande du client, ponctuellement ou régulièrement en fonction des besoins.

 

Conclusion

Quelques soient les thérapies choisies elles activent le potentiel d’apprentissage que nous possédons tous. Le but sera de mettre en place de nouvelles manières de vivre et d’être en évitant le plus possible les traitements médicamenteux qui abrutissent et abaissent le QI. Les différentes techniques thérapeutiques ont fait la preuve de leur efficacité, à vous de choisir maintenant celle qui vous convient le mieux…


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.