Musculation puissance et endurance

MusculationArticle invité proposé par Alexandre du blog www.reprenezlescommandes.com . Au travers de mon article « Faites du sport de qualité plutôt qu’en quantité« , je vous ai expliqué que faire varier ses activités s’avérait indispensable pour être dans une forme optimale. Faire varier l’intensité et les exercices, c’est bien, mais si vous passez des heures à vous épuiser à pratiquer une activité d’endurance seule, vous ne parviendrez pas à un niveau de forme idéale et un corps à la hauteur de vos espérances…

 

Musculation et endurance, des effets différents sur votre corps

Que çà soit au travers d’une activité d’endurance ou de musculation, vous faites travailler vos muscles. Ces efforts physiques engendrent des réponses dans vos cellules musculaires, afin de s’adapter à ces sollicitations. Cette adaptation va, à la longue, permettre de disposer de muscles plus performants. C’est ce qui permet de progresser et faire évoluer son corps afin de le rendre plus performant.
Mais les réponses de votre corps vont, en réalité, être différentes si vos muscles sont sollicités au travers d’une activité d’endurance ou de musculation. Grâce à une étude finlandaise de 2015 (1), cette notion a pu être confirmée en analysant la production de protéines au sein de nos cellules musculaires, après une activité d’endurance ou une activité de musculation. Ces protéines produites dans le muscle, en réponse à l’une ou l’autre activité, sont totalement différentes. Lors d’une activité d’endurance, les protéines fabriquées permettent principalement la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins. La circulation et les échanges se font mieux, vos cellules sont mieux oxygénées, vous augmentez ainsi votre niveau d’endurance. Par contre, lorsqu’il s’agit de musculation, les protéines produites permettent surtout de développer la croissance musculaire et donc d’augmenter votre volume musculaire.

 

Musculation et endurance pour un corps parfait

Voilà pourquoi, musculation et endurance s’avère être le compromis parfait pour votre forme et votre physique. Ces deux activités sont complémentaires pour la santé de votre organisme. La musculation développe votre masse musculaire (sans pour autant gonfler comme un bonhomme michelin si vous vous alimentez normalement). Plus vous êtes musclés et plus votre corps dépense de l’énergie et va brûler des calories rien que pour entretenir vos muscles. C’est ce que l’on appelle augmenter son métabolisme de base, une notion que j’ai déjà évoquée précédemment. Voilà, entre autres, pourquoi les régimes restrictifs conduisent au fameux effet yo-yo. En mangeant si peu, vous perdez de la graisse mais aussi des muscles. Votre métabolisme de base se réduit considérablement. Résultat, dès que vous mangez à nouveau un peu plus, vous passez au-dessus de vos besoins caloriques et vous stockez de suite. Voilà pourquoi, grâce à votre masse musculaire, vous pouvez plus facilement garder la ligne sans être obligé de ne plus rien avaler !

 

L’endurance améliore votre circulation sanguine, donc à une action bénéfique sur votre cœur, vos vaisseaux sanguins et votre système respiratoire. Un corps en bonne santé, c’est un corps bien vascularisé et oxygéné. Je vous rappelle que c’est votre sang qui permet de véhiculer l’oxygène jusqu’aux cellules. Ceci est indispensable pour qu’elles puissent vivre, se renouveler et assurer leurs rôles.
Vous avez compris ici, à travers cet article, tout l’intérêt de jongler entre musculation et endurance. Je conseille également, à tous les sportifs qui pratiquent un sport d’endurance en compétition, de garder 1 séance hebdomadaire de renforcement global, et de pratiquer des exercices de gainage 2 à 3 fois par semaine sur l’ensemble de la saison. Un sportif performant, c’est un sportif complet !
(1) Mika Silvennoinen, Juha P. Ahtiainen, Juha J. Hulmi, Satu Pekkala, Ritva S. Taipale, Bradley C. Nindl, Tanja Laine, Keijo Häkkinen, Harri Selänne, Heikki Kyröläinen, Heikki Kainulainen. PGC‐1 isoforms and their target genes are expressed differently in human skeletal muscle following resistance and endurance exercise. Physiological Reports, 2015 ; 3 (10) : e12563.

 

A voir également:


Marion

Pour la musculation je n’ai pas beaucoup de conseils à donner mais en ce qui concerne l’endurance, je peux vous assurer que depuis que je me suis mise à la natation régulièrement depuis six mois, je me sens en très grande forme!
Merci pour l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.