Surmenage et épuisement professionnel, comment traiter un burn-out

Traitement du burn-out

Le burn-out syndrome, c’est le nom scientifique pour désigner une maladie qui touche les gens hyper motivés, des gagnants, des indépendants…Bref, des personnes rigoureuses et combatives

Mais ce sont surtout, dans la grosse majorité des cas, des gens avides de réussite sociale et financière qui n’ont pas appris à s’écouter et délaisse leur équilibre physiologique, et lorsque que cet équilibre est rompus c’est le crash.

L’équilibre physiologique c’est quoi ?

C’est avant tout le fait de comprendre comment le corps fonctionne pour pouvoir lui apporter le minimum vital en termes d’alimentation, d’oxygénation, de mouvement et de repos. Mais c’est aussi comprendre la place de l’individu, sa fonction dans son environnement, sa position dans la chaîne alimentaire et ses interactions avec les autres êtres vivants…

L’épuisement professionnel

La surcharge de travail n’est pas nécessairement le facteur le plus important dans le développement d’un burn-out. Le burn-out tel qui l’est défini est un syndrome psychologique impliquant 3 composantes majeures :

  • L’épuisement émotionnel : C’est un sentiment chronique d’être débordé, vide et sans possibilité de ressourcement.
  • La dépersonnalisation: Sentiment de perte de sens de soi-même, perte d’idéalisme.
  • La réduction de l’efficacité : Baisse du sentiment de compétence et de productivité au travail…et ailleurs.

La surcharge de travail n’est pas toujours la cause du burn-out et parfois elle n’en est pas la principale. On peut parfois travailler très dur et continuer à se sentir engagé et à apprécier son travail.

Voici cinq autres facteurs, en plus de la surcharge de travail, qui peuvent contribuer à mener au burn-out :

• Un manque de contrôle sur le travail.
• Récompenses insuffisantes.
• Incivilité et/ou manque de soutien entre collègues.
• Inégalités de salaires.
• Conflit entre ses valeurs personnelles et les exigences d’une fonction.

Les gens peuvent utiliser des stratégies simples et utiles pour faire face à toutes ces pressions comme : Dormir suffisamment, faire de l’exercice et bien manger, être attentif à réguler ses rythmes et très concentré sur ce que l’on veut accomplir à long terme.

Mais la plupart du temps tout ceci est mis de coté au profit d’un abrutissement télévisuel, et d’un intéressement grandissant au flot d’informations permanent devenu ingérable. Un empoisonnement par l’exposition de polluants et de produits chimiques contenus dans une alimentation industrielle ingérée à outrance. A cela s’ajoutent la consommation de drogues et un délabrement général de la vie spirituelle et du sens moral.

Des solutions médicales ?

Malheureusement contre toutes ces causes la médecine naturelle ne peut pas faire grand-chose, tout au plus prodiguer des conseils de vie saine et de se tourner vers la méditation ou le Yoga. Mais appliquer ces conseils, demande, pour la plupart des gens, de l’investissement personnel, chose qu’ils ont mis de coté au profit de la réussite sociale et financière, alors ils vont se tourner vers la médecine allopathique qui va leur proposer des soit-disantes solutions efficaces et rapides à base d’anxiolytiques, de somnifères et d’antidépresseurs…Mais qui vont avoir comme résultat un aggravement de la situation.

Alors comment traiter un burn-out ?

Il n’en reste pas moins que face à toutes ces agressions l’organisme craque et c’est le burn-out assuré, la goutte d’eau « psychique » qui fait déborder le vase de l’épuisement physique. Travail, séparation, licenciement, traumatisme…ne sont ici que des déclencheurs d’une situation qui empire chaque jour. La grande erreur médicale concernant ce sujet est de rechercher la cause dans les conditions de travail exclusivement, alors que les causes réelles sont ailleurs.

Si vous vous sentez concerné, à prévenir ou à adoucir ce type d’événement désagréable, voici les vraies solutions :

  • Détoxiner l’organisme de tous les polluants et toxines stockées jusqu’à ce jour, plusieurs exemples sont à votre disposition sur ce blog.
  • Détoxiner votre cerveau, vendez votre TV, limitez votre temps devant les écrans et optez pour des balades en forets, un peu de jardinage et trouvez du temps de cerveau disponible pour quelques bons bouquins.
  • Combler les carences nutritionnelles en adoptant de suite une alimentation bio, la plus naturelle, locale et de saison possible, en y ajoutant quelques compléments alimentaires en magnésium, fer, zinc, oméga 3…
  • Prendre du temps pour soi, dormez, pratiquez une activité physique et spirituelle régulière vont vous aider à rétablir un équilibre physiologique. Et arrêtez de dire que vous n’avez pas le temps, vous aurez bien le temps de mourir…

Et pour tous les symptômes optez pour des solutions naturelles, qui vont atténuer votre stress, vous aider à mieux dormir ou encore retrouver votre énergie.

A voir également:


Jean-François

Allons .. C’est gentil de critiquer mais lorsque l’on est au fond du gouffre, rejeté par ses proches et sa famille comme je l’ai été c’est pas une camomille qui va résoudre le problème. Une bonne hygiène de vie (lorsque c’est possible) peut éviter de plonger mais une fois dans le vide … C’est trop tard. J’ai été 4 années en dépression grave, sous médicaments qui m’ont empêché de trop penser et de m’apitoyer sur moi même. Comment je m’en suis sorti ? j’ai sur un coup de tête réalisé un rêve d’enfance, je suis parti faire de la plongée en eaux tropicales .. On traine le Burnout comme un boulet tout le reste de sa vie alors .. Vivre pour soi devient la meilleure thérapie à mon avis.

Greg

Bonjour Jean-François, je pense que votre exemple est une des meilleures solution, le fait de sortir de sa zone de confort et de changer son état de conscience va ouvrir un nouveau champ de possibilité.

galy

j’ai u un burn-out voila 3 ans et j’ai été licencie
je n’arrive pas a remonter la pente ,je n’ai plus d’envie , d’énergie
le psychiatre ma mis sous traitement chimique qui me détruit encore plus
un psychologue chez cap emploi , cela ne me dessert encore plus ,j’avance encore moins et je végète
pourtant j’aimerais rebondir , et trouver des solutions alternatives et plus saine
si vous avez des idées et des solutions je suis preneur
merci de m’avoir lu

Greg

Bonjour, merci de votre commentaire, mais avez vous bien lu cet article ? Car les solutions sont la…Maintenant, pour les gens dans votre cas qui vont lire cet article, ce qui serait vraiment bien c’est que vous nous disiez ce que vous avez testé parmi les solutions évoquées dans cet article et nous dire ce qui ne fonctionne pas…Mais je pense que vous n’avez rien testé de tout ceci, sinon vous en parleriez…
Donc la question qui me vient à l’esprit, c’est combien de temps encore allez-vous vous intoxiquer avec cette chimie avant de tester d’autres solutions naturelles ???

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.