Microbiote, les bactéries intestinales qui gèrent notre corps

Le microbiote, un nouvel organe remplis de bacteries intestinales

Le microbiote intestinal, notre deuxième cerveau

La fameuse flore intestinale ou flore bactérienne a été renommée microbiote d’après le nom anglais « microbiome ». Cette fameuse flore intestinale, jusqu’ici très mal connue, serait plutôt organisée comme un organe de quelques kilos renfermant au moins cent mille milliards (1 kg) de bactéries, soit en moyenne 100 fois plus que le nombre de cellules de notre corps.

 

A quoi sert ce microbiote ?

Le microbiote intestinal, joue un rôle fondamental pour le bon le fonctionnement de l’organisme. Les fibres alimentaires sont fermentées et dégradées par ce microbiote pour être digérées et synthétiser certaines vitamines. Cet organe engendre également certaines molécules biologiques qui assurent un bon développement et fonctionnement de cette microfaune intestinale. Les microorganismes du microbiote contribuent également au bon fonctionnement du système immunitaire, son développement normal empêche bactéries et virus pathogènes de coloniser nos intestins.

Cependant, lors de certaines pathologies de type diabètes, obésité, affections du foie ou encore un cancer colorectal, l’équilibre des différentes populations bactériennes qui composent le microbiote se rompt. Ce déséquilibre peut également survenir lors d’une mauvaise alimentation (malbouffe). Le microbiote joue donc un rôle majeur sur notre état de santé.

 

Ces bactéries qui nous veulent du bien

Découvrir à fond le fonctionnement du microbiote, offrirait de nouvelles perspectives de traitements, car les bactéries présentes dans notre organisme ne sont pas toutes nocives, au contraire, car celles qui colonisent notre tube digestif, sont essentielles à notre santé et à notre système immunitaire. Nous avons en moyenne 1 kg de bactéries dans notre tube digestif,  c’est le côlon qui en concentre le plus avec 100 milliards pour un gramme de selles.

Le microbiote se forme petit à petit, la population bactérienne va se constituer à partir des bactéries de l’environnement de l’enfant au cours des premières années de sa vie. Le microbiote atteint sa maturité vers l’âge de 2 ans, et va se modifier régulièrement tout au long de la vie de l’individu, il peut se fragiliser avec l’âge, l’alimentation ou les médicaments.

Chaque personne possède sa propre empreinte, seul 1/3 des bactéries intestinales sont communes à tous les humains, les 2/3 restant sont uniques à chaque personne. Cette signature bactérienne et le résultat de l’alimentation, l’âge, le sexe, la corpulence et le mode de vie de chaque individu.

 

Microbiote et système immunitaire

Les études nous montre que 90 % du système immunitaire est digestif, le microbiote joue un rôle de barrière antimicrobienne en empêchant et en prévenant l’implantation de bactéries dangereuses. Et surtout, nos bactéries interagissent avec les cellules du système

Sensible à la propre notre histoire personnelle de chaque individu, la microbiote évolue sans cesse et peut se fragiliser par exemple par les antibiotiques, qui déséquilibrent notre microbiote, ce dernier a également acquis la capacité à extraire des aliments le plus d’énergie possible. A une certaine époque, cette propriété permettait d’optimiser le peu de nourriture disponible. Mais aujourd’hui, elle jouerait contre nous et serait l’un des facteurs expliquant la forte prévalence actuelle de l’obésité.

 

Le microbiote expliqué en 2.30 mn


Le cerveau du ventre par FranceInfo

 

Conclusion, le microbiote c’est pas pour demain

Cette étude préliminaire du microbiote reste encore récente, cette microfaune bactérienne est loin d’avoir dévoilée tous leurs secrets. On ne sait pas encore grand-chose de leur mode de fonctionnement et des recherches plus poussées permettraient de mieux connaitre le microbiote et nos connaissances sur les mécanismes qui rentrent en œuvre dans de nombreuses pathologies telles que l’obésité, les maladies inflammations chroniques, le diabète… Leur compréhension ouvrirait alors de nouvelles perspectives thérapeutiques.

Cependant un doute s’installe dans ces futures éventuelles recherches, car si ce microbiote est si important pour notre bonne santé, cela passe déjà, et vous l’avez compris, par une bonne alimentation et une bonne hygiène de vie avant tout…Et ça ne va pas faire les affaires de l’industrie pharmaceutique qui préfère vendre ces médicaments, j’ai donc envie de vous dire que vous n’allez pas beaucoup entendre parler de ce microbiote, ou du moins pas officiellement, et pas avant longtemps !

Voir le reportage sur comment fonctionne le microbiote

 

A voir également:

Bouquins sur le sujet


Greg

Oui, encore une preuve que la médecine moderne allopathique doit revoir sa copie concernant le traitement des symptômes de la maladie au lieu d’en traiter les causes, car les médecines ancestrales, elles, considère l’homme en tant qu’un tout. Un tout en soi, le corps et l’esprit ne font qu’un, mais aussi un tout avec l’univers. Alors avant que cette pseudo médecine moderne basée uniquement sur l’argent et non sur le vivant, retourne sa chemise, et se consacre vraiment sur la santé des gens, nous aurons le temps de mourir au moins 5 fois…

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante. +info....
Purpose Gérez vos commentaires.. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients No data will be transferred to third parties, except legal obligation. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights, as explained in additional information.
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.