BonCoinSanté – Le blog qui dénonce…

…Mais qui vous apporte également des solutions naturelles qui font partie des petits secrets de l'élite et des futurs centenaires en bonne santé !

Soigner le cholestérol naturellement sans médicament

Traiter le cholestérol naturellementPour soigner le cholestérol il faut déjà le comprendre…

Le cholestérol est essentiel à la vie mais il nous est présenté comme l’ennemi alimentaire n° 1.

 

Mais d’où vient tout ce cholestérol ?

Le BonCoinSanté fait le point.

Le cholestérol est une substance graisseuse blanche qu’on trouve naturellement dans l’organisme à 75 %, le quart restant provenant de notre alimentation (produits d’origine animale, charcuterie, viandes grasses, fromages, beurre, œufs…). Il est indispensable au fonctionnement optimal des parois cellulaires. Notre organisme l’utilise aussi pour fabriquer des substances chimiques vitales telles que la vitamine D et certaines hormones.

 

STOP aux idées reçues sur le fait que le cholestérol est responsable des accidents cardio-vasculaires.

Si le cholestérol est innocent, qu’est-ce qui provoque l’infarctus ?

L’infarctus vient d’une artère coronaire entièrement bouchée. Dans l’immense majorité des cas, la cause est un caillot de sang. La formation de ce caillot dépend de trois facteurs : l’agrégation des plaquettes sanguines, la coagulation et la fibrinolyse, un mécanisme anti caillot. Le cholestérol n’intervient dans aucun de ces phénomènes.

Quant aux lésions d’athérosclérose, elles bouchent en partie les artères mais jamais complètement. Le cholestérol représente au grand maximum 10 % des ces lésions. Donc 10 % d’une obstruction partielle, qui n’est pas responsable en elle-même de l’infarctus.

 

La vérité sur le cholestérol – Professeur Philippe Even

 

Cholestérol bon ou mauvais ?

Il n’y a pas de bon et de mauvais cholestérol !

Regardons de plus près comment traiter le cholestérol, d’abord et avant tout, le taux de cholestérol est un élément essentiel de chaque membrane cellulaire de la Terre.  En d’autres termes, il n’y à pas de vie sur Terre qui puisse être sans cholestérol.  Vous en déduirez automatiquement que, en lui-même, il ne peut pas être mauvais. En réalité, il est l’un de nos meilleurs amis. Rien d’étonnant à ce qu’une trop grande réduction du cholestérol  augmente notre risque de mourir.  Le cholestérol est également un précurseur de toutes les hormones stéroïdes.  Vous ne pouvez pas faire de l’œstrogène, testostérone, cortisone, et une foule d’autres hormones vitales, sans cholestérol.  Cela signifie qu’il est en réalité bien mieux d’avoir un cholestérol élevé que faible si vous voulez vivre très vieux.

 

Soigner le cholestérol par une bonne alimentation

Ce qu’il faut savoir sur les produits et les aliments anti-cholestérol : Lisez bien les étiquettes…

Consommez-vous des produits enrichis en stanols végétaux, ces substances qui aident à faire diminuer le taux de cholestérol ? Si c’est le cas, vous devriez vous intéresser de près à l’étiquette de ces produits

Les stérols et stanols sont des lipides contenus naturellement dans tous les végétaux, ils permettent de diminuer le cholestérol que nous avons dans le sang. Ce sont les phytostérols, phytostanols ou stérols et stanols végétaux. Comme ces ingrédients ne sont pas des médicaments, des fabricants en ont ajouté dans certains produits alimentaires – margarines, fromages, yaourts… Ce qui leur donne une certaine efficacité dans la lutte contre l’excès de cholestérol. Mais ce n’est pas parce que ces produits sont en vente libre qu’ils sont sans danger. C’est donc de rigueur que de lire les étiquettes quand on consomme des aliments enrichis avec des stanols et des térols végétaux…

 

Cholestérol

 

Qui peut consommer des stérols et stanols ?

Comme toute substance qui a un effet sur notre corps, les stérols et stanols sont à consommer avec modération, et seulement en cas de besoin. Ce qui veut dire que seules les personnes qui ont besoin de diminuer et de traiter le cholestérol doivent en manger, il n’est pas question de remplacer la margarine familiale par une qui contient des phytostérols et stanols sous prétexte qu’une personne dans le foyer a un peu trop de cholestérol !

  • Plus spécifiquement, les femmes enceintes et qui allaite, et les enfants de moins de 5 ans, doivent s’abstenir de consommer ce type de produit.

Il est important de consommer en quantité,  fruits et légumes (bio) quand on avale des aliments qui sont enrichis en phytostérols et phytostanols, pour s’assurer que l’on reçoit suffisamment de nutriments importants. En aucun cas ces aliments ne peuvent prendre la place d’un régime équilibré.

 

Traitement du cholestérol avec des statines

Les statines sont une classe d’hypolipidémiants (médicament dont l’action thérapeutique vise à diminuer les lipides – triglycérides et/ou cholestérol – circulant dans le sang). Les statines sont utilisées comme médicaments pour faire baisser le taux de cholestérol total contenu dans le sérum des personnes soumises au risque de maladies cardio-vasculaires à cause d’un taux élevé de cholestérol sanguin. Cependant on s‘aperçois que le taux de cholestérol « normal » d’un personne varie d’un pays a l’autre, de plus, d’une année a une autre le taux peut aussi baisser dans un même pays, ce qui a pour conséquence d’augmenter le nombre de personne potentiellement susceptibles de prendre un traitement médicamenteux anti-cholestérol à base de statine.

Les statines ne servent à rien sauf à enrichir un peu plus les labos pharmaceutique (30 à 35 milliards de dollars par an). Le seul groupe de patients qui pourrait éventuellement (rien n’est prouvé) obtenir un bénéfice avec la prise de statine, sont les hommes d’âge moyen qui ont déjà eu une crise cardiaque. Vous comprendrez que l’on peut (aisément) agir auprès de « certaines éminences médicales mondiales » pour publier des études biaisées suivies de campagnes de marketing juste pour faire consommer un produit inutile qui serait « censé » soigner le cholestérol. Ces médicaments fonctionnent en réduisant l’inflammation, et peut-être même sans réduire le taux de cholestérol, et peut-être même en dépit de celui-ci.  L’aspirine réduit l’inflammation, pour beaucoup moins d’argent. Idem pour la vitamine E, des huiles de poisson et des modifications du régime alimentaire sans les dangers des médicaments et avec de nombreux bénéfices supplémentaires.

C’est pourquoi le traitement par statine est une escroquerie plus importante et  le plus dangereuse que celle de B. Madoff, au moins ses victimes ont seulement perdu de l’argent, pas leur santé… Choisissez plutôt une alternative naturelle comme CholestCure, un traitement naturel pour diminuer son taux de « mauvais » cholestérol.

 

Comment soigner ou faire baisser son cholestérol naturellement ?

Aliments et cholestérol, quels aliments sont bons pour le cholestérol ?

 

  • Aliments anti cholestérol, les graisses conseillées dites insaturées :

Les noix et le cholestérol, surtout l’huile de noix tout comme l’huile d’olive, de tournesol, de maïs, de soja, de pépins de raisin et de colza.

Les poissons même les poissons gras, sauf l’anguille, les coquillages et les crustacés, sauf en période de reproduction (laitance)

Les viandes blanches, en privilégiant les morceaux maigres (filet), et sans la peau pour les volailles : veau, lapin, dinde, pintade, poulet, pigeon, canard.

Les légumes et les fruits (Bio bien sur)

Dans tous les cas on proscrira les fritures, la cuisson se fera sans matière grasse ou avec celles citées ci-dessus sans trop les chauffer (elles se transforment au-delà de 170°). On privilégiera les cuissons à l’eau, vapeur, grill, four, les épices, herbes et aromates. Ce n’est qu’une question de goût et d’imagination.

L’alcool sera consommé avec modération, tout excès faisant monter le taux de cholestérol.

 

  • Les aliments cholestérol, les graisses déconseillées :

Lait entier, demi-écrémé, concentré, crème fraîche, yaourt au lait entier, beurre

Fromages à plus de 40% de matières grasses : 20 g par repas

Huiles d’arachide, de palme, de coco, saindoux, frites et fritures, chips

Le jaune d’œuf, et tout ce qui en contient : pâtisseries, biscottes, pâtes aux œufs, mayonnaise, etc… on se limitera à l’équivalent de deux jaunes d’œuf par semaine.

A vrai dire cette méfiance envers le cholestérol de l’œuf est actuellement remise en cause, il influerait peu sur le cholestérol sanguin. L’œuf dur du matin favoriserait même un amaigrissement.

Les abats, les charcuteries, les viandes grasses (agneau, mouton, poule, oie)

Conserves de viandes et plats préparés de poissons du commerce, bouillons de viande, chocolat et boissons chocolatés, glaces (sorbets autorisés)

 

Quel est le taux normal cholestérol ?

Lorsque les niveaux les plus bas de cholestérol sont comparés aux plus élevés, la proportion de décès par maladies cardiaques est presque réduit de moitié, mais la proportion de cancers est presque du double…  Cela fait réfléchir.

Cependant lorsque l’on ajoute les autres effets indésirables, et que l’on accuse un faible taux de cholestérol d’être responsables et d’augmenter les problèmes de santé alors que nous sommes en vie, pourquoi voudrait-on soigner le cholestérol ou faire baisser son taux ?

Il est temps que ces médecins généralistes qui prescrivent des médicaments anti-cholestérol  à tout va à leurs patients soient tenus de rendre des comptes.

Tout les gens  qui n’ont pas cette information sont en danger et risque de devenir une victime de l’escroquerie du cholestérol.

 

La problématique du cholestérol

Un médecin cardiologue et chercheur français, de renommée internationale pour ses travaux sur les maladies cardiovasculaires, analyse la théorie du cholestérol …

« La problématique du cholestérol c’est qu’il n’y a pas de problème. Ce que l’on peut dire c’est que la question du cholestérol aujourd’hui, d’un point de vue médical et scientifique et terriblement exagéré, on en à fait la première cause des maladies cardio-vasculaires, mais je crois qu’on peut dire en toute sérénité que le cholestérol est innocent….()….Sur le plan médical et scientifique, globalement, la question du cholestérol est une arnaque… »

A lire aussi :

Bouquins sur le cholestérol:


Pour les moteurs de recherche cet article parle de :

  • soigner le cholestérol (32)
  • soigner le cholestérol naturellement (28)
  • comment soigner le cholesterol naturellement (28)
  • homeopathie cholesterol (21)
  • comment soigner le cholesterol (18)
  • homéopathie et choléstérol (11)
  • cholesterol homeopathie (3)
  • comment lutter naturellement contre le cholestérol (2)

  • Abonnement à notre lettre d’information

    L’auteur vous propose de ne rien manquer des nouveaux articles du blog, abonnez-vous et recevez les nouvelles publications, un envoi par semaine: Inscription gratuite ici

    Vous avez un Libre Arbitre, utilisez toujours votre logique et votre bon sens par rapport à nos articles.


  • Boiselou a dit :

    A partir de quelle taux le cholestérol est il dangereux ?

    on nous dit toujours que les plaques se détachent et viennent obstruer les artères

    • Greg a dit :

      Bonjour,
      Il faudrait le demander au professionnels de la santé, eux qui préconisent que le cholestérol est mauvais…lol… Rassurez-vous, il n’y a pas de problème avec le cholestérol, sans cholestérol pas de vie ! Le cholestérol n’intervient que dans 10 % dans le cas d’obstruction des artères, donc ce n’est certainement pas le cholestérol qui est responsable à lui seul d’une obstruction d’artère.

  • Montres Diesel a dit :

    Rien d’étonnant à ce qu’une trop grande réduction du cholestérol augmente notre risque de mourir.

  • Laure Maillard a dit :

    « Je conduis bien trop vite pour me préoccuper de mon taux de cholestérol. »
    - Steven Wright

  • phil443 a dit :

    merci d’avoir accepté la rectification Greg

    nous sommes sur le bon chemin, mais hélas encore archi minoritaires par les temps qui courent. L’éducation progresse mais le chemin est encore long, des blogs comme le votre servent à faire avancer les choses…

  • phil443 a dit :

    Bonjour,

    un paradoxe (donc une grosse erreur) dans votre article: vous dites que le cholestérol est sain, – ce qui est vrai – dans ce cas pourquoi vouloir le faire baisser ?

    Vous dites qu’il est utile de le baisser en cas d’infarctus à un age moyen, ce qui est faux: plus que jamais le cholestérol est utile dans cette situation…

    Le cholestérol n’est nuisible qu’à hyper haute dose en cas de HF (hypercholestérolémie familiale), soit 150.000 personnes en France, contre bientôt 8 millions mis sous statines
    phil

    • admin a dit :

      Merci Phil pour ces précisions…En ce qui concerne l’abaissement du taux de cholestérol, il est préférable que les gens soucieux de faire baisser ou simplement soucieux de ne pas l’augmenter parce qu’ils croient (a tord) que le cholestérol est mauvais, comprennent qu’une alimentation saine et équilibrée associée à une bonne hygiène de vie leur garanti une bonne santé.

      Malheureusement aujourd’hui, le grand public est conditionné à grand coup de matraquage publicitaire des labos pharmaceutique ou on leur dit qu’ils risquent de graves soucis de santé et on leur vante les mérites de tel ou tel traitement médicamenteux pour baisser leur taux de cholestérol.

      Cet état de peur conduit les gens à se précipiter chez leur médecin traitant pour se voir prescrire des anti-cholestérol et se gavent de produits enrichis en stanols végétaux…

      J’aime espérer qu’un nombre grandissant de professionnels de la santé opteront pour le «doute raisonnable» et choisiront de traiter leurs patients avec PLUS que les protocoles érigés en dogmes… et qu’ils auront l’ouverture d’esprit d’essayer de participer au changement qui ne manquera pas de s’imposer dans un avenir plus ou moins rapproché. Ce faisant, ils participeront également à l’essor d’une médecine humaniste, où l’on ose avancer dans le sens de l’évolution humaine (plutôt que l’évolution des marchés boursiers), parce que l’ATTENTION sera portée sur l’humain: le patient.

      Greg

Votre adresse email ne sera pas publiée.

COPYRIGHT © 2014 bon-coin-sante.com / Mentions légales / Contact: admin@bon-coin-sante.com

Le BonCoinSanté contient des informations sur la santé et le bien-être. En aucun cas, ce support ne saurait se substituer à une consultation médicale.