5 bonnes raisons de consulter un Chiropraticien après un accident de voiture

chiropraticienQue faire lors d’un traumatisme du rachis cervical ?

Article invité proposé par DAMIEN MORISSON. Vous venez de subir un traumatisme cervical ?   Vous ressentez quelques tensions cervicales et vous dites « après tout ça passera »?

Tout traumatisme cervical n’est pas sans risque et vous ne pouvez être sure de votre état de santé qu’après avoir consulté. C’est pourquoi il est important d’avoir un avis.

Petite définition

On appel « Whiplash », « coup de fouet cervical » ou « coup du lapin »  une blessure à la région cervicale de la colonne vertébrale  lorsqu’une  force (une grande force) provoque le cou à aller au-delà de son amplitude normale de mouvement. Les vertèbres de la colonne cervicale, les ligaments et les muscles peuvent être lésés par cette force. Cela peut provoquer une douleur au cou, maux de tête, raideur de la nuque, et / ou des difficultés cognitives tels que des étourdissements, bourdonnements d’oreilles ou des difficultés de concentration.
Ces symptômes peuvent apparaître immédiatement ou après quelques jours.

5 Bonnes raisons de consulter un chiropraticien après trauma cervical !

1 – Vous avez peut-être une blessure et vous ne le savez pas.

La plupart des gens croient à tort qu’ils seront dans la douleur s’ils ont une blessure. Ceci n’est pas toujours vrai. Votre corps a subi de nombreux dommages ; en effet les muscles, les articulations et le  tissu neurologique sont mis à rudes épreuves. Certains dommages sont si faibles qu’ils ne causent aucune douleur, d’autres cependant vont avec le temps  conduire à l’aggravation des symptômes.  Alors Pourquoi ne pas prendre les mesures nécessaires avant même que la douleur se manifeste?

2 – Une douleur cervicale ? Confiez-la à des mains expertes.
Votre chiropraticien maintient une vue «holistique» de la douleur  du patient,  et dans ce cas présent il  se concentrera  spécifiquement sur  les éléments suivants:
-La Réhabilitation d’une  Dysfonction articulaire
Dysfonction produite lorsque l’une des articulations de la colonne vertébrale ou des membres perd de sa mobilité. Celle-ci  est détectée par la palpation du mouvement, une technique chiropratique analysant en douceur  la mobilité articulaire dans ses possibilités physiologiques et anatomiques.

-La Réhabilitation  du Dysfonctionnement musculaire
Lorsque se développe un dysfonctionnement de l’articulation, les muscles réagissent. Certains muscles sont trop tendus,  hyperactifs, tandis que d’autres réagissent en devenant inhibés et paresseux. Dans les deux cas, ces muscles peuvent développer « des zones gâchettes »qui peuvent nécessiter un traitement cervical impliquant la relaxation ou stimulation musculaire.
Ces « zones gâchettes » ou « trigger point » sont des zones de congestion dans le muscle où les toxines s’accumulent. Ces toxines peuvent irriter les terminaisons nerveuses dans le muscle et produire des douleurs. Cette douleur peut se produire dans le muscle lui-même ou peut être une douleur référée (perçue dans d’autres parties du corps).

-La Réhabilitation du Dérangement discal.
La force de ce type de trauma peut causer des blessures discales, provoquant ainsi de petites déchirures. Or, si le milieu du disque gélatineux suinte, il peut irriter les terminaisons nerveuses avoisinantes l’espace intervertébrale.
Parfois, le gel peut s’infiltrer et appuyez sur une racine nerveuse sortant de la moelle épinière derrière le disque, connu sous le nom de hernie discale.
Une hernie discale peut être responsable de  la douleur dans le cou ; douleur lancinante dans le bras avec des symptômes signifiant  un retentissement  neurologiques tels que des engourdissements, des picotements et une faiblesse musculaire.

3 – Pas de médicaments

Comme indiqué précédemment, les soins chiropratiques implique la thérapie manuelle. C’est 100% naturel. Si un chiropraticien ne peut pas voir un patient tout de suite, ils peuvent suggérer l’utilisation de médicaments contre la douleur si le cas est trop aigue. L’intérêt des analgésiques  est justifié si le traitement est de courte durée afin de calmer l’inflammation qui empêche tout acte de manipulation Après le traitement, ils ne sont plus nécessaires.  Les Chiropraticiens veulent éliminer votre douleur, et  le font en traitant directement à la source de votre mal.

4 – Des exercices posturaux d’une efficacité redoutable !
Exercices McKenzie et de stabilisation
Les chiropraticiens peuvent utiliser différents types d’exercices, y compris des exercices de McKenzie et / ou de stabilisation, pour aider à traiter les patients atteints de lésions cervicales.
Les exercices « McKenzie »  sont spécialement conçues pour réduire les dérangements discaux  lié à un traumatisme cervical. Ils consistent en des mouvements simples réalisés à l’aide de votre chiropraticien, puis facilement transposables chez soi afin d’instaurer  très vite une prise en charge  de sa douleur. Ainsi le patient tient un rôle actif dans son propre rétablissement.

Ces suggestions de traitement vont accélérer le processus de guérison par l’exécution tous les jours d’une série d’exercices afin de minimiser le stress mécanique pour le corps. Les conseils chiropratique traitent des postures de travail, des mouvements répétitifs   des mauvaises habitudes de sommeil, du stress émotionnel et des déséquilibres chimiques (alimentation) ou encore des activités récréatives qui perpétuent les dysfonctionnements qui résultent de l’accident « coup du lapin ».

5 – De faibles dépenses et une pleine satisfaction !

Pour répondre à cette question, il est utile de revenir sur une importante étude de 2003 publiée dans le British Médical Journal. L’étude a comparé différents traitements conservateurs et a conclu que la thérapie manuelle était l’option la plus rentable pour la douleur au cou.
La recherche montre que les patients recevant des ajustements chiropratiques pour des douleurs cervicales ont des coûts médicaux inférieurs et la guérison plus rapide par rapport aux patients vus par un médecin ou un physiothérapeute seul.
Enfin la recherche montre que la chiropratique peut réduire les symptômes pour 93% des patients ayant subi un de coup du lapin !! et après tout si vous êtes septique…essayer par vous-même !


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.