Un système de soins de moins en moins accessibles aux classes populaires

Un français sur trois a renoncé aux soins en 2013

Un Français sur trois a renoncé aux soins en 2013 pour des raisons financières

Pour beaucoup de patients français, les soins sont devenus un luxe, dépassements d’honoraires et désengagement de l’état dans les remboursements font que de plus en plus de gens exclus qui ont pourtant des droits délaissent le système de santé classique pour se tourner vers des solutions alternatives.

Un jeu de piste chaotique

Les classe intermédiaire s’appauvrissent, et sont en dehors des seuils. Il faut gagner moins de 606 euros par mois pour obtenir une couverture maladie universelle complémentaire (la CMUC). En France, le seuil de pauvreté est de 814 euros à 977 euros. Et 98% des gens qui renoncent ou diffèrent leurs soins vivent en dessous du seuil de pauvreté.
Les profils concernés sont variés : Personnes âgées ou handicapées, travailleurs pauvres, étudiants précaires, mères seules… Ce sont pour la plupart des accidentés de la vie, et pour eux, le parcours est un véritable labyrinthe.
Par le passé, les patients vulnérables se tournaient vers les urgences ou les ONG pour la médecine mal remboursée, comme l’optique et le dentaire. Mais aujourd’hui Il y a une rupture, les soins courants, telle qu’une consultation chez un généraliste coûte 23 euros. L’argent doit être avancé par le patient,  14 euros sont remboursés par la sécurité sociale et le reste est à la charge du patient ou de sa complémentaire santé. Lorsque les gens ne disposent pas de mutuelle c’est leur propre argent qu’ils doivent sortir, et quand il n’y a pas d’argent les patients se tournent vers les ONG, 7% de Français n’ont aucune mutuelle complémentaire, le choix est un non choix, et les services alternatifs proposent d’être soigné sans débourser d’argent.

Renoncement soins en 2013

Des associations prêtent aux gens pour qu’ils se soignent

Le système alternatif qui se soustrait au système traditionnel (ONG et autres) à un coût, et le résultat est que tous les centres de santé en France sont en déficit.
De plus ces centres de santé n’ont ni les capacités, ni la vocation de se substituer au système classique. Ils soignent, point barre, sans aucun suivi des patients. En plus d’être sous-financé, le système alternatif est inadapté dans un dans un pays où, historiquement, l’Etat a la charge de la santé.

Changement de système

Entre les années 2001 et 2009, le coût des soins a augmenté de 50%. Laissant pour compte les classes moyennes inférieures et les classes populaires, dont les économies sont devenues trop minces pour se soigner correctement dans le système traditionnel.  Le désengagement de l’Etat correspond à une volonté certaine de détruire le système de santé égalitaire et solidaire hérité du Conseil national de la résistance.  La situation empire et le système devient de plus en plus inefficace, nous nous rapprochons d’un «krach sanitaire».
Sans hausse de revenus et une augmentation des soins, les gens voient leur budget santé exploser. Et la proportion de ces dépenses dans le budget total des ménages augmente dans le même temps. Si le budget santé ne dépasse pas les 2% chez les plus aisés, il s’élève à plus 10% chez les classes populaires…Malgré tout ceci, rassurez-vous, car les labos pharmas, eux, sont en pleine santé financière, car ils augmentent de plus en plus leurs bénéfices, encore une preuve que le système de santé actuel ne se soucie guère de soigner les gens. Le système prend juste soin de la santé financière de l’industrie MafiaCeutique…

A voir également:


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.