Comment manger sainement et pas cher ?

Manger sain et pas cher

Manger sain et équilibré est plus simple que vous ne le pensez

La première des choses c’est qu’il vous faut arrêter de croire qu’il faut manger de tout !

 

L’alimentation disponible aujourd’hui dans les supermarchés est tellement déséquilibrée que si vous mangez « un peu de tout », vous êtes presque certain de vous retrouver malade, fatigué et avec des kilos en trop.

Mais alors comment faire pour trouver une alimentation saine ?

La seule et unique règle, c’est de manger le plus possible de bonnes choses, et le moins possible de mauvaises…Je ne me moque pas en disant cela, cela paraît si simple et pourtant ce n’est pas aussi facile d’éviter les pièges tendus par l’industrie agro-alimentaire…Et ils sont nombreux !

 

Alimentation, le marketing avant tout !

Avec la profusion des marques et des produits, les entreprises doivent dépenser de l’argent et de l’énergie pour que nous consommateurs, achetions « CE » produit plutôt qu’un « AUTRE »…Il faut bien penser que derrière chaque bonbon, chips, boissons, gâteaux…Il y a des dizaines, voire des centaines de personnes, qui étudient, calculent et testent du lundi au vendredi, des moyens de vous faire acheter plus.

Des chefs de produits diplômés d’écoles de commerce sous une direction marketing, qui, à plein temps étudient le « comportement du consommateur » pour trouver vos points faibles. Ils connaissent précisément la couleur, l’odeur, la texture, le goût et l’emballage qui vont vous faire craquer, vous, ou vos enfants…

Chaque semaine, ils doivent justifier de l’évolution des ventes, et ensuite concevoir de nouvelles stratégies pour contrer la concurrence et pour vous faire céder à la tentation plus souvent et en plus grosse quantité.

 

Les magasins hard-discount

Dites-moi où vous faites vos courses, je vous direz si vous mangez bien.

Acheter des produits alimentaires dans les magasins hard-discount est statistiquement lié à un surpoids notoire, plus précisément à une augmentation du tour de taille. Les consommateurs qui fréquentent les enseignes low-cost ont ainsi un tour de taille supérieur de 2,2 cm par rapport à ceux qui font leurs courses dans un supermarché classique et de 6 centimètres par rapport aux clients des magasins bio. Manger sain et pas trop cher est pourtant possible. À condition de suivre quelques principes simples.

 

Manger sain, quelques principes de base

  • Ne pas faire ses courses le ventre vide, pour être moins tenté par les aliments industriels à l’emballage attractif, souvent dépourvus d’intérêt sur le plan nutritionnel.
  • Savoir résister au rouleau compresseur de la publicité en excluant les produits superflus, biscuits, friandises, sodas et jus de fruits industriels….
  • Regarder d’un peu plus près les étiquettes pour éviter de consommer des produits transformés. Certains aliments industriels recèlent de la gélatine, poudre d’os et divers épaississants qui absorbent l’eau et alourdissent le poids des produits vendus au kilo.
  • Favoriser les produits bruts, de préférence frais ou surgelés, idéalement naturels (bio), afin de limiter le risque d’exposition aux substances chimiques, notamment les perturbateurs endocriniens qui modifient le métabolisme de l’organisme.
  • Privilégier des produits bons sur le plan nutritionnel et pas chers, comme les fruits et légumes de saison… Les produits de saison baissent fortement au moment du pic de production. Hors saison, achetez vos légumes surgelés, ils ont été conditionnés au moment du pic de production et un produit surgelé a la même valeur alimentaire que son homologue frais.
  • Bien choisir son lieu d’achat, pour exemple en France, il s’est développé un peu partout des circuits courts qui permettent de trouver des produits de qualité à des prix raisonnables, notamment dans le cadre des AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne). Renseignez-vous sur internet il y a certainement une AMAP pas loin de chez vous…
  • Reconnaissez les aliments qui vous sont bénéfiques au premier coup d’oeil, débarrassez-vous des produits qui vous intoxiquent. La couleur d’un aliment révèle son potentiel thérapeutique et ses qualités nutritionnelles. Rouge, jaune, vert, blanc, fauve, sans oublier l’or des épices… Et bannissez de votre assiette les aliments « blancs » farine blanche, pain blanc, pâtes blanches, lait, purée mousseline, la plupart des aliments sans couleur franche sont à éviter car ils ne contiennent généralement pas de nutriments essentiels.

 

A lire également :


Pour les moteurs de recherche cet article parle de :

  • yhs-fh_lsonsw (33)
  • manger le plus naturel possible (1)
  •  

    Un allié efficace pour affronter l’hiver en forme et sans bobo

    Renforce le système immunitaire, améliore le confort articulaire et lutte contre la fatigue et le froid...Voir le produit en boutique
     

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.