Les dangers de la radiothérapie dans le traitement du cancer

Radiothérapie danger

Dangers et effets secondaires de la radiothérapie !

Cette médecine nucléaire par rayons X est principalement utilisée pour le traitement du cancer du sein, du col de l’utérus, cancer de la prostate, du poumon, cancer du testicule, cancer du rectum…La radiothérapie ne détruit pas que les cellules cancéreuses, les dérapages et complications sont fréquents…

 

Dans la panoplie des traitements du cancer, hormis la chirurgie, on distingue deux grandes catégories:

  1. les traitements médicaux : La chimiothérapie, que nous avons traitée lors d’un article précédent, l’hormonothérapie et l’immunothérapie.
  2. la radiothérapie : Un traitement local par rayonnements, regardons dans cet article comment fonctionne la radiothérapie et quels en sont les effets secondaires.

 

Quelles différences entre ces deux traitements ?

Nous pourrions écrire plusieurs articles rien que sur les différences entre la chimio et la radiothérapie, nous allons cependant aller au plus pertinent afin que toutes et tous comprennent l’essentiel des différences et les risques encourus.

Les rayons du traitement par radiothérapie détruisent les cellules malignes mais aussi les cellules saines, et cela malgré des techniques de plus en plus centrées et pointues. Alors que la chimio passe dans tout le corps pour détruire d’éventuelles cellules malignes qui auraient migrées.

 

Les chiffres

Chaque année, rien qu’en France, c’est environ 365 000 nouveaux cancers. Le nombre de traitements par irradiation est en moyenne de 200 000 par an, plus de la moitié des patients « bénéficient » de ce traitement au moment de la phase initiale ou à un autre moment de leur cancer. Le coût financier, contrairement à la chimiothérapie, reste modéré et représente environ 10 % de l’ensemble des dépenses françaises en cancérologie.

 

Comment fonctionne la radiothérapie ?

Les séances de rayons X se font sur le corps nu et sans anesthésie puisqu’il n’y a pas de douleurs à craindre.

Les rayons sont strictement centrés sur les zones à détruire, donc des repères vont être faits sur la peau du patient, soit par tatouages (dans les traitements à long terme) ou soit par marquage sur des petits collants adhésifs.

En résumé et en ce qui concerne les séances de radiothérapie, il faut comprendre que les réactions d’un organisme à un autre sont très différentes.

 

Les patients soignés par cette technique sont dangereux pour leur entourage

 

Pendant le traitement et entre les séances il faudra prendre certaines précautions :

 

  • Eviter les irritations, les frottements.
  • Nettoyer la peau à l’eau tiède et au savon de Marseille, sans parfum et sans utiliser de produit antiseptique irritant.
  • Bien veiller à ne pas effacer les marques du repérage.
  • Ne pas savonner directement la zone irradiée.
  • Eviter douche/ bains trop chauds.
  • Pas de déodorant, parfum, alcool, cosmétique.
  • Suspendre épilations et rasage pendant le traitement.
  • Pas de vêtements serrés, préférer des sous vêtements souples, en coton ou en soie.
  • Eviter les sources de chaleur et l’exposition au soleil pendant le traitement et pendant plusieurs mois après le traitement.

 

Les effets secondaires

Le plus gros souci lié à la radiothérapie vient du fait qu’en irradiant une tumeur, on ne peut éviter totalement d’irradier les tissus environnants. Il y a donc un risque d’altération de cellules saines, situées à proximité de la zone traitée. Cette altération entraîne ce que l’on appelle les « effets secondaires ».

A noter cependant que les modalités modernes d’irradiations et les études dosimétriques par ordinateur couplées aux images scannographiques, ont permis de réduire les effets secondaires de l’irradiation au niveau des tissus sains.

Autres effets secondaires liés à la radiothérapie

  • Vasodilatation capillaire rapide dès la cinquième heure après irradiation, même à faible dose.
  • Action immunologique: Baisse rapide du nombres des lymphocytes.
  • Irritation de la peau à l’endroit traité.
  • Pour des rayons au niveau de la tête et du cou: Chute de cheveux temporaire ou définitive, altération du goût, difficultés à avaler, sécheresse de la bouche et manque de salive, perte d’appétit si les doses sont fortes.
  • Pour des rayons au niveau du thorax et de l’abdomen : Vomissements, diarrhées, nausées, crampes et gaz pour la région de l’estomac et de l’intestin.
  • Pour des rayons au niveau du bassin : Troubles urinaires et douleurs lors des rapports sexuels.
  • Fatigue au bout de quelques séances, qui peut nécessiter d’adapter son mode de vie durant le traitement.

 

Les séquelles

Les effets secondaires sont largement différents d’une personne à l’autre, selon le type de radiothérapie, la zone traitée et l’état général du patient. Si la plupart des symptômes disparaissent avec la fin du traitement il est à noter néanmoins que les effets secondaires de la radiothérapie peuvent parfois laisser des séquelles tel qu’une modification progressive de la teinte et de la consistance d’un sein irradié, ou encore une gêne persistante à la déglutition, manque de salive ou changement de la voix après irradiation du cou.

 

Les catastrophes dues à la radiothérapie

En France, de nombreux cas de patients mécontents qui revendiquent leur statuts de victimes suite aux erreurs humaines. La plupart de ces patients ayant eu des problèmes lors de leurs soins ont été surradiés pour plusieurs motifs comme une erreur d’étalonnage ou une mauvaise calibration du faisceau ou encore d’une déviation de ce dernier lors de sa construction.

Cette technique demande un matériel de pointe et une grande maîtrise de précision dans ses réglages. Trop souvent le personnel n’est pas assez compétent pour affiner ces réglages, seuls un peu plus de la moitié des centres de radiothérapie comptent une personne spécialisée en radiophysie médicale dans leur effectif.

Dans tous ces cas dramatiques de surexposition, les patients ont fait face à plusieurs complications allant d’une brûlure très prononcée de l’épiderme à la mort en passant par des problèmes au niveau des organes entourant la zone irradiée. Ces surirradiations peuvent provoquer des rechutes locales entrainant le plus souvent la mort si ce n’est pas détecté suffisamment tôt.

Si des tests sont effectués sur le patient très régulièrement lors du traitement, une fois celui-ci terminé, plus aucun contrôle n’est fait et les complications ne sont pas détectées. Beaucoup se plaignent de n’avoir eu aucun suivi à leur sortie d’hôpital…D’autres ne sont tout simplement plus de ce monde pour pouvoir se plaindre…

 

Conclusion

A tous ceux et a toutes celles qui ont un proche, un parent ou un ami atteint d’un cancer, sachez que le cancer se soigne, que des thérapies existent et elles datent de très longtemps et que la radiothérapie et la chimiothérapie, ont été une des arnaques du corps médical du 20eme et 21eme siècles. Etonnant tout de même que les pseudos cancérologues n’aient jamais voulu utiliser la méthode Gerson ou la thérapie du Dr Hamer pour soigner le Cancer. Il est regrettable que ces médecins soient méconnus alors qu’ils ont consacrés toute leur vie à soigner les malades.

 

A voir également:

Bouquins sur le sujet


Pour les moteurs de recherche cet article parle de :

  • Les Risques de la Radiothérapie (20)
  • la radiotherapie fait elle maigrir (20)
  • apres la chimio et radiotherapies pour cancer de la langue que se passer t il? (4)
  • apres radiotherapie de la prostate dans quel etat est \elle (4)
  • cancer du sein radiothérapie ou chimio (4)
  • SEIN CHAUD APRES RADIOTHERAPIE (4)
  • la radiothérapie est dangereuse pour l\entourage du patient (4)
  • les rayons fod til maigrir (4)
  •  
    Patch X39
    Activez vos cellules souches avec le patch X39, une photothérapie brevetée aux multiples avantages… Voir le tarif et détails du produit
               
Nathalie

Depuis 30 ans je mange bio et bien , et depuis des années principalement cru . Une de mes bonnes amies a eu un cancer du sein et a refusé le traitement  » normal » chimio et radiotherapie , mais a suivi la méthode Beljansky , elle est morte un an après . j ai eu moi même un sérieux cancer du sein , énorme invasif , ablation du sein , chimio , et je dois dire que je l ai trés bien véçu . Dans les centres d oncologie on voit beaucoup de femmes qui ont des cancers tout en ayant une nourriture et vie très saine et qui trouve cela très injuste d ailleurs !!! manger bio cru , ne m a pas épargné du cancer par contre j ai bien véçu la chimio ,et je pense que ca m a aidé a étre bien dans mon corps et ma tète !!!

JOUBERT Fernand

Bonjour,
Je reçois vos post sur une ancienne adresse que je n’utilise plus, merci de rajouter la nouvelle.
Naturopathe, dr en iridologie, blog de naturopathie ci-dessus et auteur de « Votre santé par la nature » aux éditions Edilivre. Plus de 6 millions de visites sur mon blog. J’ai par ailleurs eu l’occasion de faire une conférence à l’initiative de l’un de vos collaborateurs à Marvejols (48)
J’en profite pour vous féliciter, c’est formidable, et tous vos thèmes sont fantastiques.
Effectuez le changement d’adresse mail SVP , Merci d’avance
Fernand Joubert

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.