Infertilité masculine – Les produits chimiques mis en cause

L'infertilité masculine

Les causes d’infertilité masculine sont nombreuses

Une étude de l’institut de veille sanitaire du mois de février 2014 révèle une augmentation des cas d’infertilité masculine, à ce rythme les français seront à la limite de l’infertilité d’ici trente ans.

 

Les chercheurs soupçonnent certains produits chimiques de perturber le système endocrinien

L’étude s’intéresse particulièrement aux molécules invisibles de notre environnement qui pénètrent nos estomacs et nos poumons. Les anomalies sexuelles constatées sur la faune sauvage et étudiées en laboratoire ont déjà permis de mettre en évidence l’incidence des produits chimiques dans le phénomène de reproduction. Il faut maintenant démontrer qu’ils jouent le même rôle de perturbateurs endocriniens chez l’homme.

 

Entre 2009 et 2005, la concentration en spermatozoïdes à diminuée de 30 %

 

Fertilité masculine francaise en baisse

 

Les produits chimiques en cause

Aujourd’hui plus de 100 000 substances synthétiques ont été introduites par l’homme dans l’environnement, l’alimentation, les emballages, le logement…Parmi les produits chimiques autorisés et indiqués sur les étiquettes, 10 % font l’objet d’une surveillance particulière.  La solution consiste à rechercher systématiquement des traces de produits chimiques chez les hommes masculins atteints de syndrome de dysgénésie testiculaire (TDS).

 

Produits chimiques les plus suspectés

 

  • BPA, Bisphénol A et phtalates : Tous les agents plastifiants utilisés pour assouplir les bouteilles et emballages alimentaires. Suite à une alerte de la Food and Drug Administration début 2010, la Californie, le Canada, le Danemark, la France et d’autres pays ont interdit le bisphénol A, mais uniquement dans la fabrication des biberons.
  • 4-hexylresorcinol : Un colorant chimique rouge utilisé pour redonner de la couleur aux crustacés.
  • Composés organochlorés (DDT), pesticides organophosphates, pesticides dérivés des pyréthrines (lindane ou malathion) : carbammates, ditiocarbammates, organo chlorurates, herbicides du groupe ammonium quaternaire.
  • Parabène: (methylparaben, ethylparaben, propylparaben, isobutylparaben, butylparaben et benzylparaben) Conservateurs cancérigènes très utilisés dans les shampoings, bains moussants, crèmes hydratantes et solaires, déodorants, produits pour l’hygiène des enfants, adoucissants et dentifrices.
  • Série des E320, E321 et E319: Antioxydants et conservateurs interdits dans de nombreux pays car suspectés d’avoir une action cancérogène. Cependant encore bien présents dans beaucoup d’aliments comme la purée de pomme de terre instantanée,  céréales,  crèmes à tartiner,  glaces, mais aussi dans les déodorants, crèmes et produits cosmétiques.

 

Les produits dangereux dans la maison

Les matériaux de constructions et l’ameublement font de nos habitations des lieux toxiques pour la santé et le patrimoine génétique des générations à venir. Les tapis, meubles, matériel électroménager peuvent contenir des agents ignifuges bromés (empêche ou retarde la combustion)

Dans la salle de bain ce sont des perturbateurs endocriniens libérés par les rideaux de douche, shampoings, savons, dentifrices, crèmes cosmétiques, déodorants, produits d’entretien, parfums d’ambiance…

Dans les chambres, les meubles traités avec des colles, solvants, vernis et certains produits pour faire briller les parquets représentent un danger potentiel pour la santé. Les draps et couvertures colorés ou traités avec la lessive peuvent contenir des traces de phtalates et bisphénol A. A cela s’ajoute les jouets en PVC ou en caoutchouc des enfants qui contiennent des substances assouplissantes comme les phtalates qui peuvent se libérer quand le plastique est manipulé et sucé par l’enfant.

Dans la cuisine, hormis l’alimentation qui peut contenir des additifs alimentaires dangereux comme les conservateurs et les colorants, les fruits et légumes qui peuvent receler des pesticides ou des aliments et boissons qui sont conditionnés en sachets, bouteilles et boites en plastiques qui contiennent des xénoestrogènes, nous allons trouver du téflon cancérigène et non biodégradable dans les revêtements anti-adhérents de casseroles (PFOA) et (PFOS) deux substances que l’on retrouvent dans le sang de 90% des utilisateurs. Les hottes de cuisine et les détergents sont également des diffuseurs potentiels d’agents chimiques.

A cette petite liste des produits dangereux de la maison, il faudrait y ajouter les PCB, largement utilisés jusqu’à la fin des années 1970 dans la fabrication de matériels électriques, échangeurs de chaleur, systèmes hydrauliques… Sans oublier les médicaments de l’armoire à pharmacie avec leur cortège de molécules de synthèse.

Depuis le 20ème siècle et le début de l’ère industrielle du pétrole, l’homme est devenu le moins naturel des êtres vivants, au vue de tout ça il ne faut plus s’étonner si l’homme a de plus en plus de mal à se reproduire…

A voir également:



Pour les moteurs de recherche cet article parle de :

  • infertilité masculine (12)
  •  
    Patch X39
    Activez vos cellules souches avec le patch X39, une photothérapie brevetée aux multiples avantages… Voir le tarif et détails du produit
               

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.