L’alimentation et le poids, un enjeu primordial pour bien vieillir

Problèmes de poids et autonomie des seniors

Les problèmes de poids augmentent la perte d’autonomie

Que l’on parle d’obésité ou de maigreur, le souci est le même, et plus particulièrement quand ces problèmes de poids touchent des personnes de plus de 60 ans.

 
Après 60 ans, ne pas se situer dans la moyenne « normale » prédispose à un vieillissement en mauvaise santé. Le BEH (Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire) vient de publier les résultats d’une enquête nationale qui met en évidence le lien entre obésité (ou maigreur) et perte d’autonomie. Si une personne veut se donner le maximum de chances de bien vieillir, l’idéal est qu’elle maintienne son IMC (Indice de Masse Corporelle) dans la fourchette moyenne en évitant au maximum les variations de poids.

 

Une personne sur trois de plus de 70 ans est dans une situation à risque

Les résultats de l’étude menée auprès de personnes âgées de plus de 70 ans, qui vivent à leur domicile, montrent qu’un tiers d’entre elles se trouvent dans une situation de risque pondéral ; Près de 15 % sont en état de maigreur et près de 15 % sont obèses, si on inclut le surpoids, le pourcentage dépasse les 50 %.

A cet âge, obésité et maigreur sont deux états qui cachent généralement le même mal, une dénutrition dont la première conséquence est la destruction des défenses immunitaires. Car une des premières choses que l‘organisme cesse de produire quand il est en carence de protéines, de vitamines et de minéraux, ce sont les antigènes et les anticorps. La dénutrition est donc responsable d’une augmentation des pathologies infectieuses de l’organisme à cause d’un manque de carburant. Ce phénomène montre également  un impact négatif de la dénutrition sur les chances de survie de malades atteints du cancer. Les carences alimentaires aboutissent à une perte de masse et de force musculaire qui aggrave le risque de fatigue, de chute et d’isolement social avec en prime un déficit cognitif.

 

Surveiller son poids régulièrement

Nous recommandons donc aux personnes âgées de se peser tous les mois et aux médecins généralistes de surveiller la courbe de poids de leurs patients, de la même façon que les pédiatres le font avec les bébés. Après 60 ans, nombreux sont les facteurs qui peuvent déclencher une perte de poids ; Un deuil, la disparition de son animal de compagnie, un déménagement ou une grippe peuvent être à l’origine d’un décrochage. L’important sera de réagir vite car l’amaigrissement est plus rapide et plus important quand on avance en âge, et la récupération d’autant plus difficile.

Chez les patients obèses, c’est encore plus subtile, car l’autonomie est déjà affectée par des douleurs articulaires causées par l’arthrose par exemple. Ce sera d’autant plus compliquer à gérer, en effet, à un certain âge, les régimes restrictifs sont contre-indiqués car ils brulent autant de masse musculaire que de graisse. Il faut tenter au mieux un recadrage alimentaire, en insistant sur le respect des repères nutritionnels, arrêt du grignotage et reprise d’une activité physique quotidienne.

 

Une prévention adaptée à chacun

Une bonne prévention doit intervenir avant 70 ans, car à cet âge cela devient plus compliqué pour maigrir.
Cette prévention doit déjà passée par l’entourage familiale, mais les proches des personnes âgées ont très souvent des idées erronées sur la nutrition, qui vont porter préjudice. Les gens pensent par exemple, que plus on vieillit et moins on a besoin de manger, ce qui est complétement faux, au contraire l’organisme a des besoins plus importants. Le rôle de la nutrition intervient assez tôt dans le processus de vieillissement, et cela dès l’âge de la retraite, et au moment de la ménopause pour les femmes, il faut donc s’appliquer à manger correctement trois fois par jour, à ne pas s’interdire certains aliments mais au contraire cultiver le plaisir de manger en faisant des découvertes alimentaires par exemple…

 

A voir également:


Julien Gilbert

Bonjour
D’excellents conseils pour ceux qui veulent perdre du poids! On trouve tellement de « régimes miraculeux » qui pourtant peuvent être un vrai danger pour les patients. Je suis tout à fait d’accord qu’il vaut mieux déjà en parler à son médecin qui saura vous réorienter vers un vrai coach-nutritionniste.

lipocavitation Paris

Et bien le plus grand défaut des gens, c’est de se laisser emporter par le temps et ils croient qu’il n’est plus possible de prendre soin de leur ligne lorsqu’ils sont âgés. Et peut être même qu’ils ne trouvent plus la peine.
Cette mentalité, il faut le changer illico-presto!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante. +info....
Purpose Gérez vos commentaires.. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients No data will be transferred to third parties, except legal obligation. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights, as explained in additional information.
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.