Equilibre acido-basique de l’organisme

Equilibre acido-basique

L’équilibre acido-basique en termes de nutrition est une notion fondamentale pour garder une bonne santé

Les habitudes alimentaires ainsi que le mode de vie des pays industrialisés dérèglent l’équilibre entre les substances acides et alcalines.

L’alimentation classique à tendance industrielle d’aujourd’hui à tendance à s’orienter ver l’acidification et la grande majorité des gens ne sont pas capables de neutraliser et d’éliminer l’excès de substances acides, absorbées et contenues dans l’organisme.

 

Acidification du terrain

Cet excès d’acidification est responsable d’innombrables troubles de santé, cependant beaucoup de gens atteints de divers maux et souffrances en ignorent les causes véritables. Les multiples affections résultantes d’un terrain trop acide fait courir le patient d’un médecin à l’autre afin de trouver des remèdes allopathiques et chimiques sans succès alors que dans la grande majorité des cas le seul et unique traitement amenant à la guérison sera la désacidification du terrain.
Même si l’acidification de l’organisme se forme d’une manière générale à cause de l’alimentation, il peut s’acidifier par d’autres facteurs tels que : Toutes les pensées négatives en général (jalousie, colère, violence…) mais aussi le stress, le surmenage, les troubles du sommeil ou manque de ce dernier, une mauvaise oxygénation des cellules, un manque d’activité physique, etc…
Nota : Toute personne qui se suralimente en acides, qui est sous-oxygénée et carencée en minéraux aura une forte tendance à s’acidifier.

 

Pathologies et maladies dues à l’acidification du terrain

Voici une petite liste non-exhaustive qui devrait vous faire réfléchir sur les troubles les plus courants résultants de l’acidification de l’organisme:

• Toutes les affections inflammatoires : rhumatismes, arthrite, polyarthrite, arthrose, ostéoporose, crises de gouttes….
• Douleurs sciatiques et sensibilités accrue à la douleur en général…
• Baisse du système immunitaire et un manque constant d’énergie…
• Rhumes, sinusites, otites, bronchites chroniques, maux de tête et migraines…
• Problèmes de peau ; Boutons, fissures, crevasses, eczéma sec, aphtes, herpès,…
• Problèmes de dents et de gencives ; inflammation, sensibilité au froid, au chaud, caries et effritement…
• Brûlure ou/et démangeaisons rectales ou urinaires…
• Problème d’estomac ; renvois acides, brûlures d’estomac, ulcères…
• Tendance à la nervosité, irritabilité, dépression…
• Ongles fragiles, cassants, dédoublés, rayés, tâchés…
• Cheveux ternes ou perte excessive…
• Fatigue et frilosité chronique …
• Fragilité des articulations, crampes et spasmes musculaires…

 

L’équilibre acido-basique c’est quoi exactement ?

C’est un équilibre entre l’acidité et l’alcalinité du sang, de la salive et de l’urine. Le pH du sang doit se situer entre 7,35 et 7,45. Le pH urinaire doit être plus acide la nuit et le matin à jeun et plus alcalin le soir. (PH = mesure du degré d’alcalinité et d’acidité, pH 0 = très acide,  pH 7 =  neutre et pH14 = extrêmement alcalin)

 

Equilibre acido-basique et alimentation

Lorsque nous mangeons, nous consommons aussi bien des aliments acides ou alcalinisants. L’alimentation peut être divisée en trois groupes :

  • Les aliments producteurs d’acides (acidifiants)
  • Les aliments acides.
  • Les aliments alcalinisant.

 

Liste des aliments acidifiants

    • Viande ; Boeuf, volaille, charcuterie, extraits de viande, poisson, crustacés…
    • Beurre, crème fraiche, lait de vache, blanc d’oeuf
    • Asperges, oseille, poireaux, rhubarbe, artichaut, choux de Bruxelles, oignon
    • Fromage: Conté, chèvre, emmental, gruyère, St. Paulin (les formages forts sont plus acides que les doux)
    • Les huiles végétales, surtout durcies ou raffinées…
    • Céréales, toutes, complètes ou non, ainsi que tous les flocons et aliments à base de céréales (Pâtes, pain …)
    • Légumineuses : arachide, soja, haricot blanc, fève, etc.
    • Sucre raffiné et blanc
    • Sucreries : sirop, pâtisseries, chocolat, bonbons, confiture, fruits confis…
    • Fruits oléagineux : noix, noisette, etc. (sauf l’amande)
      Café, thé, cacao, vin…
    • Alcools, cacao, condiments, épices, patîsseries, sucre, miel.

 

Les aliments acidifiants ne contiennent pas de substances acides en tant que telles, mais ils en produiront comme conséquence naturelle des transformations digestives auxquelles ils sont soumis ou lors de leur utilisation au niveau cellulaire.

 

Liste des aliments acides
La plupart des « aliments producteurs d’acides » sont aussi généralement des nutriments de base dans notre alimentation. Il n’est donc pas possible de les supprimer totalement sous prétexte qu’ils contribuent à acidifier le terrain. La solution consiste à surveiller les quantités consommées.

  • Yogourt, lait caillé, kéfir, fromage blanc…
  • Agrumes : citron, pamplemousse, orange …
  • Fruits acides : les petits fruits comme les groseilles, cassis, framboises…certaines variétés de pommes (cloche), de cerise (griottes), les prunes, les abricots…Et en règle générale tous les fruits pas mûrs car moins le fruit est mûr, plus il est acide.
  • Légumes acides : tomate, rhubarbe, oseille, cresson
    Jus de fruits, jus de citron (le citron est classé dans les aliments acide, mais il devient alcalinisant un fois digéré)…
  • Boissons industrielles sucrées : limonades et boissons à base de cola… leur forte teneur en sucre (jusqu’à 50 grammes par litre) atténue fortement le goût acide.
  • Miel, vinaigre…

 

Liste des aliments alcalinisant
Ces aliments qui doivent être consommés en priorité par les personnes acidifiées, accompagnés par des quantités bien dosées d’aliments acidifiants et d’aliments acides.

  • Pommes-de-terre, légumes verts, crus ou cuits : salade, laitue, haricot vert, chou…Et colorés ; carottes, betteraves, etc. (sauf tomate)
  • Banane, amande, noix du Brésil, châtaigne et tous les fruits secs (sauf l’abricot, pruneau, noisettes, noix sèches et pistaches)

Une consommation régulière de légumes verts ou colorés crus ou cuits, est l’un des meilleurs moyens pour lutter contre l’acidification du terrain. Tout comme la pomme-de-terre qui remplace avantageusement les céréales, sans présenter le caractère acidifiant de ces dernières. Conclusion, consommez d’avantage de légumes (bio) ce sont d’excellents aliments pour les personnes souffrant d’acidité. En bref, mangez sainement…

Conclusion:

Les professionnels en santé naturelle sont tous d’accord pour affirmer que : Aucune maladie, ne peut se développer dans un milieu alcalin !

 

A voir également:


Pour les moteurs de recherche cet article parle de :

  • https://yandex ru/clck/jsredir?from=yandex ru;search;web;;&text=&etext=1840 59_0Cb1hqnxLERF6zfLR21xeUrSg2OOMJCXBbXjCnkjJ_M1M9OGuQgyL8a7Ymdmr b460cfa12bea254e605faeedb59a4cc72fc79f52&uuid=&state=_BLhILn4SxNIvvL0W45KSic66uCIg23qh8iRG98qeIXme (1)
  •  

    Une perte de poids assurée sans contrainte

    Phyto-Minceur facilite la perte de poids lorsqu'il est associé à un régime équilibré et la pratique d'une activité physique régulière...Voir le produit en boutique
     

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.