Hypothyroïdie et hyperthyroïdie, symptômes et traitement par l’alimentation

Thyroïde et alimentation

Améliorez naturellement le fonctionnement de votre thyroïde avec une alimentation adaptée

La glande thyroïde ne fonctionne pas correctement chez une femme sur huit, ce disfonctionnement va engendrer une multitude de problèmes de santé. L’hypothyroïdie est la principale déficience, lorsque que cette glande fonctionne au ralenti, et lorsqu’elle est trop active c’est de l’hyperthyroïdie.

 

Symptômes d’une glande thyroïde en disfonctionnement

Une déficience de la glande thyroïde se manifeste par différents symptômes : Prise de poids sans raison ou difficulté à maigrir, sensation de froid et de fatigue, épuisement, perte de cheveux, sautes d’humeur et irritabilité, constipation, irrégularité du cycle menstruel…
Le stress va également jouer un rôle négatif très important au niveau des disfonctionnements de la glande thyroïde. L’irritabilité du au mauvais fonctionnement de cette dernière va vous rendre moins résistant(e) au stress et va même l’augmenter. Le BonCoinSanté vous recommande à cet effet un anti-stress naturel qui va vous aider à diminuer stress et anxiété. Les techniques de relaxation peuvent également améliorer le contrôle du stress.

 

Améliorer le fonctionnement de votre thyroïde grâce à l’alimentation

L’hypothyroïdie est souvent associée à une prise de poids car les hormones produites par la glande thyroïde régissent le métabolisme. Il est donc important de bien connaître quels sont les aliments à favoriser et surtout ceux qu’il faut à tout prix éviter.

 

Les aliments à favoriser

L’alimentation doit être la plus équilibrée possible et saine (bio) ainsi que peu énergétique afin de limiter la prise de poids associée, tout du moins le temps que le fonctionnement de la glande se stabilise. Les aliments à faible teneur énergétique sont les fruits et légumes, les céréales entiers comme le riz brun, le quinoa, le gruau, ainsi que les volailles et poisson maigres. L’ail, l’oignon mais aussi les algues, la graine de citrouille est très riche en zinc et contient également de bonnes quantités de tyrosine et de sélénium. En résumé assurez-vous d’avoir un apport suffisant en sélénium, zinc et iode, les trois nutriments nécessaires pour une bonne production d’hormones thyroïdiennes. Retrouvez tous ces éléments dans un pack spécifique pour équilibrer et normaliser la fonction thyroïdienne.

 

Les aliments à éviter

Le sel nui à la synthèse des hormones thyroïdiennes, donc limitez le sel dans votre alimentation quotidienne, attention aux plats préparés ou produits transformés qui contiennent beaucoup de sel caché rajouté par les industriels, faites la cuisine vous-même avec des produits brut pour avoir le contrôle sur la teneur en sel de vos plats. Limitez les crucifères comme le cresson, les brocolis, chou-fleur, navet, choux, radis, les patates douces, les graines de soya …Evitez les noix de pin, le millet, le manioc et l’arachide qui peuvent gêner l’utilisation de l’iode par la glande thyroïde. Limiter également votre consommation de produits à base de soja, tofu ou autre boisson au soja.

 
Nota : L’hormone de synthèse généralement prescrite contre l’hypothyroïdie est la thyroxine (T4) en comprimé de lévothyroxine sodique (Levothyroid® ou Synthroid®). Ne jamais prendre ce médicament avec du lait, de la boisson de soja  ou un complément alimentaire en calcium, fer, zinc ou magnésium.

 
Concernant le Levothyrox dans le cas  d’une hypothyroïdie, ce médicament n’est pas obligatoire. Même si les documents officiels ne rapportent que très peu d’effets secondaires néfastes, les forums de patient(e)s concerné(e)s rapportent fréquemment beaucoup de soucis : Fatigue, gain de poids, dépression, constipation, douleurs rhumatismales, arthrite…

 

Stimulez votre thyroïde

Pour stimuler et régulariser l’activité de la thyroïde, l’Ashwaganda, une plante très utilisée en médecine ayurvédique. Le romarin qui est riche en acide carnosique, acide utilisé par la glande thyroïde pour produire les hormones thyroïdiennes. Le zinc et le sélénium, comme nous l’avons vu plus haut, ces deux minéraux sont  indispensables au bon fonctionnement de la thyroïde, dans les cas d’insuffisance thyroïdienne, des doses de 300 à 1000 mcg de sélénium par jour seront nécessaires. Le sélénium étant toxique à forte dose, ne prenez pas de supplément sans suivi médical. La vitamine B6 favorise aussi le bon fonctionnement de la glande thyroïde…

 

Bouquins sur le sujet

 

A voir également:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante. +info....
Purpose Gérez vos commentaires.. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients No data will be transferred to third parties, except legal obligation. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights, as explained in additional information.
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.