OGM, Roundup…L’étude Séralini qui fait peur !…(Mise à jour)

Roundup et OGM

L’étude choc sur les effets du Roundup et des OGM alerte l’opinion

L’équipe du professeur Gilles-Eric Séralini a mené secrètement pendant 2 ans une étude indépendante sur l’effet des OGM et du Roundup sur 200 rats nourris au maïs transgénique. Les résultats sont sans appel : Tumeurs, pathologies lourdes… Une hécatombe et une bombe pour l’industrie des OGM.

 

La seule étude viable sur les OGM ?

Même si la plupart des groupements de scientifiques (complice de Monsanto) contestent l’étude du Pr. Séralini, il n’y a aucun doute à avoir sur les résultats de cette étude unique au monde puisque c’est la seule menée sur la vie durant d’individus, en l’occurrence des rats qui vivent en moyenne deux ans. Toutes les études préalables ont été faites sur 3 mois et réalisées par l’industrie (Monsanto & Co) et les effets toxiques n’étaient (sois disant) pas significatif, c’est un peu comme si on testait sur l’être humain un produit pendant une durée de 10 ans, et qu’après dix ans sans trop soucis particulier on dise que ce produit ne présente pas une toxicité significative, hors l’homme vis aujourd’hui en moyenne 80 ans.

D’autres part, cette étude montre clairement que les problèmes commence à apparaître seulement après 3 mois et plus, pour vraiment se développer en milieu et fin de vie. La taille des tumeurs observées chez les rats en fin de vie correspondent à des tumeurs de la taille d’un ballon de foot chez l’homme.

Beaucoup de scientifiques et journalistes dénigrent cette étude, personnellement je ne suis qu’un simple citoyen et non un scientifique pour pouvoir comprendre tous les tenants et les aboutissants de cette étude sur les rats, néanmoins cette étude qui a tout de même couté plus de 3 millions d’Euros a été faites et remet en question certaines affirmations concernant les OGM et le Roundup, je vous encourage donc à visionner le reportage de France télévision et de vous faire votre propre opinion sur le sujet.

Extrait du reportage :

Le moment de vérité ?

 

Comment savoir si nos aliments contiennent des OGM ?

La culture OGM en France est interdite au nom du principe de précaution. En revanche, la règlementation européenne autorise l’importation d’un certain nombre d’OGM comme ingrédients ou additifs qui peuvent se retrouver dans notre alimentation. Ce sont 46 OGM qui sont autorisés par l’Union Européenne: 26 variétés de maïs, 8 de coton, 7 de soja, 3 de colza, 1 pomme de terre et 1 betterave.

Pour vous aider à choisir des aliments sans OGM l’organisation écologiste Greenpeace répertorie les produits qui pourraient contenir des OGM : guide en ligne des produits avec ou sans OGM

 

Face aux offensives anti-OGM, les industries agroalimentaires et semencières qui les cultivent et les commercialisent expliquent que les OGM n’ont aucun effet négatif sur la santé ?!?

A vous d’en juger et d’appliquer ou non le fameux principe de précaution…

 

Mise à jour du 19 décembre 2013
Un an après la publication de son étude, la revue scientifique « Food and Chemical Toxicology » dans laquelle le professeur Séralini a publié son travail montrant un effet délétère d’un maïs OGM, lui a demandé d’accepter qu’on retire sa publication. Gilles-Eric Séralini refuse la dépublication de son étude sur les OGM et dénonce un conflit d’intérêts des éditeurs de la revue avec Monsanto.
Conférence de presse avec G.E Séralini et C. Lepage au Parlement Européen du 28 novembre 2013

 

Mise à jour du 22 février 2016

Le professeur Seralini a gagné son procès pour diffamation, moralité, les OGM sont bien dangereux, il avait donc raison !

Certains avaient prétendu publiquement en 2012 que Séralini et son équipe étaient coupables de « fraude scientifique dans laquelle la méthodologie avait servi à renforcer des résultats prédéterminés ». Après une enquête de trois ans se terminant le 25 novembre 2015, la Haute Cour de Paris a inculpé Marc Fellous, l’un des accusés dans le procès en diffamation. Il se trouvait qu’il était le président de la Commission du Génie Biomoléculaire qui avait approuvé sans discuter de nombreux produits génétiquement modifiés à la consommation. Le jugement et la condamnation finale est attendue début 2016. Voir l’article complet

 

Bouquins sur le sujet

 

A voir également :


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.