Faut-il douter de la médecine moderne ?

La médecine moderne

Se soigner serait-il devenu un acte dangereux, une sorte de jeu de la roulette russe ?

En tout cas il convient de rester vigilant et critique. Il ne faut pas croire aveuglément à la nouvelle religion scientifique et à son credo centré exclusivement sur elle-même et sa vérité, il ne faut pas croire en l’infaillibilité  médicale.

Il faut que nous prenions notre santé en charge réellement et que nous soyons des gens responsables suffisamment informés des différents potentiels thérapeutiques qui existent. Car il existe des alternatives à tout cela, d’autres méthodes, tout aussi efficaces mais interdites d’antenne . J’entends souvent de la part de personnes que j’informe de ces autres possibilités, de ces stratégies alternatives, la réponse suivante : « s’il y avait vraiment d’autres méthodes efficaces ça se saurait !». Hé bien non justement ! Non seulement ça ne se sait pas mais ceux qui essayent de la faire savoir se font taper dessus et on essaye de les faire taire par tous les moyens possibles.

 

Pourquoi ne pas favoriser les autres médecines dans l’intérêt des malades si elles sont valables ?

Parce que la médecine comme le pouvoir, comme la religion, comme la connaissance est devenue une chasse gardée, un commerce très lucratif.

Le business de la maladie est une pompe à fric extrêmement rentable surtout pour les labos, et nous,  nous sommes des empêcheurs de gagner des ronds avec nos idées sur les médecines alternatives, les médecines douces, la prévention nutritionnelle et comportementale des maladies, les sources environnementales et sociologiques des maladies. Donc il faut nous rabaisser à tout prix et le meilleur moyen c’est de nous ranger au rang des charlatans, « les  méchants ». Les responsables de centaines de milliers de morts, eux, ne sont pas des charlatans, ce sont « les gentils »

 

Décidément  la « pilule » ne passe plus

En quelques années les conditions de vie et de santé se sont dégradées à toute allure. Les gains de longévité, essentiellement limités au monde occidental, liés à la diminution de la mortalité néo-natale, à l’amélioration des conditions de vie, à l’absence de guerres, au progrès de la médecine d’urgence, ne vont pas tarder à être rattrapés par le boom des maladies dégénératives et cancéreuses consécutives aux pesticides et divers polluants environnementaux. La médecine moderne, qui est censée sauver la vie des gens, fait aujourd’hui 2 voir 3 fois plus de morts que les accidents de la route…

video-cash-maladie

 

Conclusion

Le temps est venu de se demander si tout cet argent qui envahit le monde médical n’a pas plutôt donné naissance à des habitudes de corruption.

Tout devient possible pour vendre à tout prix. Manipuler trompeusement les études scientifiques pour dissimuler les effets négatifs des médicaments. Contrôler les agences de régulation et les autorités sanitaires grâce à des lobbyistes influents et des experts véritables à la solde des firmes…

Malheureusement, ce phénomène n’est pas propre à l’industrie pharmaceutique, il est globalisé à l’ensemble des industries avec les conséquences écologiques et donc sanitaires en cours…Le consommateur de base ne semble pas avoir conscience qu’il peut changer les choses, il continue à voter pour un ou pour l’autre dans l’espoir d’avoir un monde meilleur…

 

A lire également:

Bouquins sur le sujet


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.