Les maladies du dos, symptômes, prévention et traitements

Les maladies du dos, prévention et traitement de la douleur

Lombalgie, sciatique, hernie discale, arthrose, lumbago…

Le mal de dos est LA MALADIE du siècle. Il existe pourtant des solutions pour ne plus souffrir et pour prévenir les douleurs dorsales dues aux différentes pathologies du dos.

 

Il est cependant essentiel de bien différencier les symptômes pour ne pas seulement traiter la douleur au dos mais aussi pouvoir repérer et traiter les causes de son mal de dos pour éviter la souffrance et que votre « PETIT mal de reins »  ou votre « PETIT mal de dos » ne devienne une affection plus grave…

Regardons ensemble les principaux termes qui définissent ces pathologies du dos, sans parler des scolioses, lordoses, cyphoses  ou autre maladie de Scheuermann qui sont, pour la plupart d’entre elles, des maladies liées à la croissance et d’on nous ne parlerons pas dans cet article…

 

Lombalgie(s)

Une lombalgie survient très souvent au cours d’un effort, d’une mauvaise posture, d’un mauvais geste, un stress prolongé ou même une mauvaise paire de chaussures à talons… c’est le fameux « mal aux reins » ou la fameuse barre au dessus des fesses.

C’est le terme le plus fréquent pour caractériser le mal de dos, plus de 80% des Français souffrent de lombalgie au moins une fois dans leur vie. Plus un symptôme qu’une maladie, les maux de rein représente néanmoins la première cause de consultation des centres antidouleur et sont plus coûteux pour la sécu que le cancer, sida, ou autres maladies.

Si il y a un terme pour définir le mal du siècle c’est bien La lombalgie.

Cependant attention, car avoir « mal aux reins » de façon régulière est souvent un symptôme d’une hernie discale et votre lombalgie pourrait très vite se transformer en lombalgie aigue (lumbago) puis en sciatique, donc ne forcez pas trop sur la mécanique et pensez à muscler votre dos…Soigner une lombalgie aiguë

 

Spondylolisthésis

Qu’est ce qu’un spondylolisthésis ?

Il s’agit du glissement d’une vertèbre par rapport à celle qui est située juste au-dessous d’elle, le plus souvent la  4ème vertèbre lombaire (L4) sur la 5ème (L5)

Il existe deux types, selon qu’ils se sont constitués pendant l’enfance au cours d’activités sportives intensives, le médecin parle alors de « lyse isthmique » ou bien s’ils surviennent plus tard, suivant un processus arthrosique touchant les articulations interapophysaires postérieures, on parlera alors alors de « spondylolisthésis dégénératif »….En savoir plus sur le spondylolisthésis

 

Lumbago

Le lumbago c’est quoi ?
Le lumbago ou lombalgie aiguë, c’est un mal de dos au-dessus des fesses, qui peut éventuellement créer des irradiations du fessier, des cuisses, ou au niveau du pli de l’aine. Il est dû à une pathologie de la colonne vertébrale ou de ses structures anatomiques (les tendons, muscles, nerfs …)
Occasionnellement la douleur peut devenir chronique,  cependant on constate également des rémissions périodiques plus ou moins totales. Cette pathologie est extrêmement fréquente et le traitement du lumbago n’est pas toujours à la hauteur des espérances de guérison totale, découvrez en bas de cette page comment traiter et soulager un lumbago avec un remède lumbago naturel…Voir notre article: Traiter un lumbago

 

Sciatique

Ce sont des douleurs lombaires irradiant souvent une jambe jusqu’au gros orteil qui caractérise la sciatique. Troubles de la sensibilité accompagné d’une paralysie peuvent se manifester dans certaines parties de la jambe

Les douleurs sont provoquées par une irritation du nerf sciatique. Cette irritation est causée dans 90 % des cas par une hernie discale L5-S1 ou L4-L5 qui compresse le nerf  sciatique et pour 10 % des cas par une inflammation/lésions du nerf sciatique ou des muscles, ou encore traumatique ou veineuse (phlébite). Si la douleur ne passe pas après deux ou 3 semaines de traitements (médicamenteux ou naturels)  il faut supprimer la compression du nerf en retirant la hernie discale chirurgicalement.

  • Cas particulier : Le surpoids, l’obésité ou encore la grossesse accentue la pression au niveau du bas du dos, et augmente la pression du disque. Les vertèbres sont alors de plus en plus rapprochées et peuvent pincer un nerf qui sort entre deux de ces vertèbres. Cela provoque une douleur sciatique : c’est la sciatique de la grossesse (ou de l’obésité).

Il ne s’agit donc pas de hernie discale mais bien le plus souvent de pincement discal lié à la prise de  poids….Comment soulager une sciatique ?

 

Hernie discale

Plus connue au travers de son principal symptôme décrit plus haut, la sciatique, la hernie discale est plus un problème mécanique, donc anatomique.

Une hernie c’est quoi exactement ?

La hernie peut se former suite à des mouvements déséquilibrés de la colonne vertébrale ou des répétitions de mouvements inappropriés. Il se crée alors des pressions qui comprime le disque intervertébral, le disque se fissure et se déforme, si le disque continue à être sollicité, il peut même sortir de son enveloppe fibreuse et former ce que l’on appelle une hernie.

En cas de fuite vers l’extérieur, les conséquences sont légères et presqu’aucune douleur ne sera ressentie. Cependant, si cette fuite se fait vers l’intérieur, le disque peut venir comprimer une racine nerveuse. Ce phénomène mécanique qui survient avant la formation de la hernie discale irrite le nerf et engendre une inflammation, créant ainsi une douleur sur tout le trajet de ce nerf.

90 à 95 % des hernies surviennent dans le bas du dos, la ou le poids du corps exerce le plus de pression. …Tout savoir sur la hernie discale

 

Solutions naturelles pour les maladies du dos: Patch anti-douleur

Notre organisme requière un flux d’énergie continu par l’intermédiaire du cerveau et des nerfs qui transmettent des signaux électriques aux différents muscles pour que ceux-ci utilisent l’énergie qu’ils ont en réserve afin de se contracter.

On sait également depuis des milliers d’années que certaines fréquences lumineuses peuvent provoquer des changements particuliers dans le corps humain.

Les patchs anti-douleur exploitent ces connaissances pour stimuler les points d’acupuncture sur le corps afin d’améliorer le flux d’énergie et ainsi « débloquer » les Bi et soulager la douleur en quelques minutes, sans médicament.

Je veux en savoir plus

 

A voir également :

 

Bouquins sur le sujet



Pour les moteurs de recherche cet article parle de :

  • barre au niveau des reins (2)
  • maladi du dos (2)
  • principales pathologies du dos (2)
  • barre dans le dos (1)
  • COMMENT SOULAGER MAUX DE DOS 4èME LOMBAIRE (1)
  • maladis de dos (1)
  • paralysie fesses et bas du dos (1)
  •  

    En 2017 j'entretiens mes articulations avec Mega-Flex

    Confort articulaire, mobilité, souplesse, arthrite, arthrose... Des milliers de personnes retrouvent le bonheur de se déplacer...Voir le produit en boutique
     
coussin chauffant

La maladie de dos est une maladie contemporaine et c’est bien exact. Fort heureusement que les traitements ne sont pas des moindres. Depuis peu, il y a les coussins chauffants qui sont des véritables remèdes pour apaiser les brûlures de dos, en plus c’est super facile à utiliser.

granfred

Si ça soulage, ça ne guérit en aucune façon.
Il faut ajouter que la plupart des gens, y compris les éducateurs sportifs, massacrent leur partie lombaire par des exercices inadéquates qui détruisent les disques. Muscler sa sangle abdominale est un art qui relève de l’explication de kinés avertis qui mettront en avant la nécessité de renforcer le muscle transverse, celui qui agit sur le vomissement, l’éternuement, et qui fait mal, souvent,dans ces moments à L4 L5.

Greg

Oui les gens font de la muscu, de la gym mais laisse souvent de coté cette fameuse ceinture abdominale….Surement parce que c’est moins marrant à bosser, mais ils oublient que cette ceinture (abdo, oblique et lombaires) sont un des groupes musculaires des plus important pour beaucoup de chose…Ensuite a 40 ou 50 piges ils se plaignent de douleurs au dos, mais c’est bien souvent déjà trop tard…

granfred

J’interviens en tant que personne concernée.
D’abord en cas de crise aiguë, la dernière des choses à faire est de prendre des anti inflammatoires, de la cortisone ou autre, car alors on entre dans un cercle infernal qui ne réduit pas la cause et génère des problèmes secondaires tout en renforçant le soucis qui peut fort bien résulter d’une dysbiose.
Il convient de ne pas non plus s’aliter ni de s’avachir dans un canapé, mais de corriger sa posture lombaire en sollicitant la musculature interne, ce qui est le boulot du kiné qui enseignera comment faire et comment redonner de la longueur aux liens internes souvent raccourcis par des postures assises prolongées, et qui défoncent l’alignement lombaire lors d’efforts inadéquates: la corde résiste mais l’arc pète.
Les problèmes d’acidose qui entraînent de gros problèmes de lessivage des os, et paradoxalement de calcifications sous formes de becs de perroquet aux endroits froids, des sels d’urate condensés, sont à surveiller de très près. Si les femmes peuvent être moins sensibles, ce sera avant la ménopause grâce à leur autolyse mensuelle qui permet d’évacuer beaucoup de toxines.
Enfin, on insistera jamais assez sur l’importance du savoir boire essentiellement des eaux alcalines peu chargées, et de laisser de côté les terribles sodas, les martinis et tout ce qui acidifie l’organisme, d’avoir une activité physique régulière comprenant de la gymnastique, et de ne pas faire l’impasse sur un apport de sel non raffiné.
Avec tout cela, le mal de dos, on l’oublie.

Greg

Hello hello,
Merci de ces précisions, en effet beaucoup de gens se tourne vers une solution de facilité en absorbant des pilules miracles, alors qu’il est si facile de faire quelques gestes simples et changer quelques petites habitudes pour ne pas subir tous les effets secondaires de médicaments…Mais pour cela il faudrait revoir de A à Z la formation des médecins qui ne sont que de simples vendeurs de médicaments.

Ali Kurt de "Stop Maux De Dos"

Excellent article, c’est bien l’un des plus complet que j’ai pu lire jusqu’ici 🙂

Il est en effet important de différencier ces pathologies et de ne pas les laisser s’aggraver, croyant que cela fait partie intégrante de notre quotidien…

Le Patch anti-douleur Lifewawe que vous présentez me semble une très bonne première alternative par son action naturelle, en effet, nous avons trop pris l’habitude de sauter sur les boîtes de médicaments pour soulager nos douleurs même faibles, du coup leur action est amoindrie lorsqu’ils sont nécessaires.
Il est donc intéressant de traiter naturellement dans un premier temps nos douleurs dorsales, cela peut nous éviter une aggravation du problème.

Au plaisir de vous relire 🙂

Cordialement,

Ali Kurt.

admin

L’avantage d’un traitement anti-douleur naturel c’est déjà d’éviter les effets secondaires des médicaments. Notre système de patch anti-douleur va traiter naturellement la douleur mais pas les causes liées à cette douleur, il sera donc nécessaire et impératif de déterminer les causes exactes de cette douleur pour pouvoir les traiter le plus efficacement.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.