Un traitement pour guérir du cancer naturellement

cancer

Soigner et guérir son cancer autrement que par les protocoles allopathiques

 

Introduction

Comment les médecins allopathiques actuels, médecins qui ont prêtés le serment d’Hippocrate, Hippocrate je le rappel est considéré comme le père de la médecine moderne et dont le slogan principal était « que ta nourriture soit ton seul médicament » et qui prône avant toute chose le fait de ne pas nuire. Comment ces médecins, vont utiliser un seul et unique protocole (chimique) dans le traitement des cancers, aussi différents soient-ils ? Vous ne trouvez pas cela troublant vous ? Et la cerise sur le gâteau, je vous le donne Emile, c’est que pendant leurs 6 ou 7 années d’études de médecine, leur formation en terme de nutrition ne représente que quelques jours… Le pauvre Hippocrate, il doit faire la toupie dans sa tombe…

 

Voyons maintenant les choses sérieuses

Il est évident qu’il existe d’autres approches dans le traitement du cancer que ces traitements chimiques qui tuent autant les cellules saines que les cellules cancéreuses, et qui fini dans la plupart des cas par tuer le patient, car soyons réaliste, dans la majeure partie des cas ce sont les traitements chimiques lourds qui tuent les gens et non le cancer. Il existe donc d’autres techniques de traitement du cancer, des approches plus « naturelles » qui vont avant tout respecter l’organisme humain et l’aider à guérir plutôt que de combattre la maladie en lui injectant des produits chimiques dangereux. Cependant au fil du temps, ces approches ont été malmenées, critiquées, et la plupart de ces chercheurs ayant trouvés de réels traitements efficaces se sont retrouvés subitement en faillite, emprisonnés ou suicidés…. Et pourtant, certaines de ces méthodes fonctionnent à merveilles, et avec des pourcentages de guérison bien au dessus des protocoles traditionnels, mais ça, votre cher toubib ne vous en parlera pas, de toute façon il n’est même pas au courant, il garde la tête dans le guidon au service des pharmas…

 

Traitement naturel de base pour tout type de cancer

En regardant comment fonctionne le cancer, comment il se développe et comment il attaque l’organisme, cela devient assez simple de mettre en place quelques bases d’hygiène de vie afin de barrer la route, ou de ralentir la maladie. Je ne dis pas que les éléments énoncées dans cet article vont guérir 100% des cancers, non, je dis simplement que les solutions données ci-dessous répondent à une logique et sont pleines de bon sens, elles sont donc des facteurs déterminants dans le processus de guérison.

 

Equilibre acido-basique

Première chose à savoir, c’est qu’aucune maladie, cancer compris, ne se développe pas dans un organisme alcalin, même si vous êtes atteint d’un cancer il va falloir rétablir cet équilibre au plus vite pour favoriser la guérison, c’est incontournable. Nous détaillons cela dans un de nos articles, à vous de prendre les bonnes décisions alimentaires et autres pour être au top sur le sujet : Equilibre acido-basique de l’organisme

 
Immunité et glutathion sanguin

Deuxième chose, le glutathion sanguin et l’immunité sont deux priorités dans l’évolution de la maladie, aucun cancer ne se développe si le système immunitaire est performant. Vous devez donc remonter votre taux de glutathion sanguin et votre immunité rapidement car ils sont au plus bas, voici le lien de notre boutique pour vous procurer des patchs glutathion qui vont rapidement agir en conséquence, simple à utiliser, vous pourrez alors vous concentrer sur la suite du traitement : Patch glutathion

 

Apport de grosses doses de Vitamine C

Le troisième point et non des moindres, c’est l’apport de vitamines, n’oublions pas que le corps a besoin de nutriments essentiels pour bien fonctionner. Une de ces vitamines les plus importantes c’est la vitamine C, et son pouvoir contre la maladie n’est plus à prouver. Procurez-vous de la vitamine C en poudre, voici la réf exacte : Acide L-(+)-ascorbique N° CAS 50-81-7, nous avons un partenaire sérieux qui livre rapidement, le voici : vitcnat.com

La posologie minimum en Vit C par voie orale en cas de cancer sera de 2 cuillères a soupe par jour (15/20g) diluée dans un jus (voir plus bas). La vitamine C va également renforcer et protéger vos cellules saines contre d’éventuels traitements chimiques.

 
Cure de jus frais et bio

Comme nous venons de le voir plus haut, l’alimentation joue un rôle essentiel dans la maladie, vous devez donc changer quelques petites choses et consommer plus de « bonnes choses ». Dans cette multiplication de denrées alimentaires de plus en plus douteuse, la solution la plus efficace réside dans les jus. Vous allez vous faire environ 1 litre de jus par jour, (fruits et légumes) trouvez-vous un extracteur (environ 500 balles) ou une centrifugeuse (environ 300 balles) et préparez-vous tous les jours cette recette (sauf pour les 3 jours qui entourent votre chimio voir plus bas) :

  • 1 kg de carotte
  • 4 pommes
  • 1 orange
  • 1 betterave rouge
  • ½ citron
  • ½ poivron rouge
  • 1 cuillère à soupe de curcuma bio en poudre
  • + Les 2 cuillères à soupe de vit C

Nota : Lors des premiers jours le mélange peut paraitre un peu hard à avaler, vous pouvez l’adoucir avec un peu de miel ou de sirop d’érable (bio) surtout pas de sucre !

 
Important : Vous devez vous procurer ces ingrédients uniquement en BIO pour éviter toute trace de pesticide et autre saloperie qui risquerait d’aggraver votre santé, rappelez-vous que la première des choses c’est de ne pas nuire. Avant de les réduire en jus, épluchez les oranges et citrons, les autres fruits et légumes seront juste lavés et brossés afin de garder les vitamines et nutriments essentiels présents dans la peau et juste sous la peau. Vous devez boire ce jus frais dans la journée.

 

Alimentation

« La maladie n’est rien, le terrain est tout » un slogan pas si anodin que cela, vous allez devoir modifier ce terrain qui jusqu’à présent ne vous était pas favorable puisque vous avez développé une maladie, une des choses à modifier sur le terrain est bien entendu vos habitudes alimentaires qui ont de toute façon un rôle à jouer dans la maladie. Vous devez stopper de suite la viande, et toutes les protéines animales, non seulement elles sont le carburant du cancer, mais en plus votre corps va devoir utiliser beaucoup d’énergie pour la digestion de ces protéines, énergie que vous n’aurez pas pour guérir votre cancer.

 

Stoppez également les produits laitiers, le gluten et tous les aliments préparés ou transformés. Alimentez-vous uniquement avec du BIO et de préférence avec des aliments crus (vivants), végétal et variés, ou légèrement cuits (vapeur douce), ne pas avoir peur d’agrémenter les légumes ou autres à l’huile d’olive vierge bio et de première pression. Vous pourrez vous faire plaisir de temps en temps avec des produits industriels (si vous en avez l’habitude et que vous êtes accros) mais il faudra revenir rapidement à ces conseils. Voir quelques infos pour allez plus loin

 

Hydratation : En plus de votre litre de jus quotidien, vous devez boire au moins 1,5 a 2 litre d’eau par jour, évitez l’eau en bouteille, sauf si vous avez une eau du robinet douteuse. La meilleure eau est une eau vivante, de source et non traitée. Pour mieux comprendre voir notre article à ce sujet : Comment dynamiser et revitaliser l’eau du robinet
Préparez-vous une bouteille d’eau (en verre de préférence) dans laquelle vous mettrez 2/3 rondelles de citron bio avec la peau, vous buvez et remplissez votre bouteille d’eau afin que le citron soit toujours en macération, changez le citron tous les 3 jours, pas avant car le citron et sa peau libèrent de très bons antioxydants au bout de plusieurs heures trempés dans l’eau.

 
Concernant les autres boissons : Vous devez arrêter (ou consommer de façon très occasionnelle) alcool, soda, café et autres excitants…par contre il sera recommandé de consommer 2/3 verres de vin rouge et bio, mais attention, au delà de 30 cl par jour cela va vous faire plus de mal que de bien…

 

Atténuer les effets d’une chimio ou autre traitement chimique

Si vous êtes en traitement de chimiothérapie, voici quelques conseils qui vont limiter les effets secondaires.

 
Jeûne pendant les séances de chimio

Afin de limiter au maximum les effets secondaires de la chimio, je vous conseil de jeûner la vieille, le jour de votre chimio et le lendemain, un jeûne à l’eau et aux tisanes. Si c’est trop dur ou que votre état ne le permet pas vous pouvez prendre un bouillon et/ou un jus de fruits et légume, mais pas de repas solide. Pour faire au plus simple, le fait de jeûner va mettre vos cellules (saines) en état de protection contre ses agressions chimiques. Voir notre article sur les jeûnes courts

 
Drainage homéopathique (foie et autres organes)

Les traitements chimiques, chimio ou autres, vont encrasser votre organisme, il faut drainer et détoxiner au fur et à mesure, voici quelques pistes en homéopathie.

• Thuya 7 CH (1 tube) : 5 granules 3 fois par jour (Favorise l’élimination des toxines)
• Opium 9 CH (1 tube): 5 granules 3 fois par jour (Reprise du transit digestif)
• Chelidonium majus 5 CH (1 tube): 5 granules 3 fois par jour (Pour nettoyer le foie)

 
Vous pouvez également opter pour notre pack drainage Vortex + contenant ces 3 produits homéopathiques spécialement programmés pour votre maladie ou type de cancer. Voir le produit en boutique

Nota : Les granules sont à faire fondre sous la langue, ne pas avaler d’un coup.

 
Lavements intestinaux
Les lavements réguliers dans le cas d’un cancer ou autre maladie sont un atout majeur, c’est le cas depuis un siècle avec la thérapie anti-cancer Gerson qui n’a plus rien à prouver. Nous recommandons des lavements hebdomadaires au chlorure de magnésium et camomille. Cela va également limiter certains effets secondaires des traitements, comme la constipation par exemple. Voir le mode d’emploi sur notre article

 

Conclusion

Au risque de me répéter, ces traitements naturels ne peuvent en aucun cas vous faire du mal, bien au contraire. Par contre les résultats vont dépendre de plusieurs facteurs, comme l’effet placebo, le fait de croire que cela va aider, ainsi que le fait de travailler « avec » le cancer et non « contre » lui. Si en fonction de votre type de cancer vous avez expérimenté quelques méthodes qui fonctionnent, même des petites choses insignifiantes, n’hésitez surtout pas à nous faire part dans les commentaires, cela aidera certainement les lecteurs atteint de cancer à rendre leur maladie plus soutenable.

 
Pour celles et ceux qui décident de suivre ce traitement, merci de nous contacter afin de faire un suivi au jour le jour : admin@bon-coin-sante.com Des modifications pourrons y être apportées en fonction de votre cas personnel.

 
A voir également:

 



Pour les moteurs de recherche cet article parle de :

  • soigner cancer naturellement (38)
  • soigner le cancer sans chimio (37)
  • guérir cancer naturellement (35)
  • combattre le cancer naturellement (24)
  • guérir du cancer naturellement (22)
  • soigner cancer sans chimio (21)
  • cancer traitement naturel (18)
  • guerir cancer sans chimio (13)
  •  

    En 2017 j'entretiens mes articulations avec Mega-Flex

    Confort articulaire, mobilité, souplesse, arthrite, arthrose... Des milliers de personnes retrouvent le bonheur de se déplacer...Voir le produit en boutique
     
EMIDOF

Madame, Monsieur,

je viens juste de lire votre article qui à tiré mon attention, je suis tout à fait d’accord avec vous quand vous parlez des médicaments chimiques. Nous savons maintenant que les médecins pour faire vendre les pharmaceutiques, nous prescrivent que des produits chimiques et jamais de l’ homéopathie, car ils savent les effets entrent ces deux produits. C’est vraiment triste pour nous, car nous ne cherchons pas ce qui est bien pour notre santé. Mais que pensez vous du traitement du virus de l’ immunodéficience humaine ?
je vous remercie de vos publications.
Bien cordialement.

STEVE

Bonjour

Concernant le CANCER et je dis tout tout tout type de CANCER peuvent être traité naturellement c’est vrai.
La médecine à complètement boulversé des millions de personnes avec leurs pires mensonges en le faisant croire que le CANCER c’est une maladie dont tu ne sortira peut être pas vivant.Moi je dis carrément faux , pour moi c’est une maladie comme si tu avais la grippe .Un malade ne meurt pas de son CANCER mais des traitements NOCIF DE LA MEDECINE.

L’ACIDITE EST LA CAUSE DES MALADIE QUI SE TRADUIT ENSUITE EN CANCER.
LA MEDECINE NE VEUT PAS TRAITER UNE PERSONNE AVEC DES TRAITEMENT NATURELLE CAR SA LEUR APPORTERAIT PAS BEAUCOUP D’ARGENT.
LA MEDECINE UTILISE LA CHIMIO ,RADIOTHERAPI,MAMOGRAPHI QUI POURTANT EST TRES NEFASTE POUR LE CORPS .
La médecine ne traite pas la cause du cancer ,
La médecine ressemble à un bateau remplis d’eau ,au lieu de boucher le trou pour arrêter l’eau non elle préfère la vider tout ceux ci voudrait dire long traitement rapporte beaucoup d’argent.

-A visiner sur you tube très intéressant sur le CANCER
Tu « as » un cancer ? http://www.regenere.org 2-Le cancer , un épouvantail – http://www.regenere.org. 3-Tumeurs et tumeurs, le corps dans sa simplicité 6 – http://www.regenere.org.

Veuillez lire svp ceux ci il vous aidera à comprendre d’ou vient le CANCER ,

Le lauréat du prix Nobel, le Dr Otto Warburg H., a consacré sa vie à l’étude et à la cause du cancer. Dr Warburg était directeur de l’Institut Kaiser Wilhelm (aujourd’hui Institut Max Planck) pour la physiologie cellulaire à Berlin.

Otto Heinrich Warburg, né le 8 Octobre 1883 à Fribourg-en-Brisgau (Bade-Wurtemberg), mort à Berlin, était un médecin, physiologiste et biochimiste allemand. Docteur en chimie et docteur en médecine, il fut lauréat du Prix Nobel physiologie et médecine pour sa découverte de processus-clés de la respiration cellulaire et de différents systèmes enzymatiques. Ayant démontré que les cellules cancéreuses changent leur métabolisme pour passer à un métabolisme anaérobie Il a formulé l’hypothèse, non confirmée, que le cancer ne peut pas se développer dans un milieu riche en oxygène. Parmi ses étudiants, le plus illustre est Hans Adolf Krebs, prix Nobel lui aussi en 1953.
Le Dr Warburg a été l’un des éminents physiologistes du 20ème siècle, et il a découvert que la cause du cancer est une acidité trop importante dans le corps, signifiant que le pH dans le corps est en dessous du niveau normal de 7,365, qui constitue un état « acide ». Warburg a étudié le métabolisme des tumeurs et la respiration des cellules et a découvert que les cellules cancéreuses persistent et prospèrent dans un pH plus faible, à 6,0, à cause de la production d’acide lactique et d’une concentration élevée en CO2. Il croyait fermement qu’il y avait une relation directe entre le pH et l’oxygène. Un pH plus élevé, qui est alcalin, signifie qu’il y a une concentration plus élevée en molécules d’oxygène, tandis qu’un pH plus faible, qui est acide, signifie qu’il y a une concentration plus faible d’oxygène… c’est cette même oxygène qui est nécessaire pour garder des cellules saines.

En 1931, il a été lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine pour cette importante découverte sur la cause du cancer. Il a déclaré : « les tissus cancéreux sont acides, alors que les tissus sains sont alcalins. L’eau se divise en ions H+ et OH-, s’il y a un excès d’H+, c’est acide ; s’il y a un excès d’OH-, alors c’est alcalin. »
Dans son ouvrage Le métabolisme des tumeurs, il a prouvé que « toutes les formes de cancer sont caractérisées par deux conditions de base : l’acidose et l’hypoxie. Le manque d’oxygène et l’acidose sont les deux faces d’une même pièce: si vous en avez une, vous avez l’autre. » « Toutes les cellules normales ont un besoin absolu d’oxygène, mais les cellules cancéreuses peuvent vivre sans oxygène , c’est une règle sans exception. Privez une cellule de 35 % de son oxygène pendant 48 heures, elle pourra devenir cancéreuse. »

Le Dr Warburg a clairement démontré que la première cause du cancer est un manque d’oxygène, ce qui crée un état acide dans le corps humain. Le Dr Warburg a découvert que les cellules cancéreuses sont anaérobies et ne peuvent pas survivre en présence de niveaux élevés d’oxygène, que l’on trouve dans un état alcalin .
Comprendre le pH , la cause du cancer et pourquoi on a le cancer ou d’autres maladies.
D’après les recherches du Dr. Enderlein, une guérison totale de maladies chroniques, ne peut arriver que lorsque le sang est ramené à un pH normal, légèrement alcalin.
Cause du cancer : pourquoi le pH devrait-il nous concerner ?

Etant donné que nous sommes faits à 60-70% d’eau, le niveau du pH a des effets très profonds sur la chimie du corps, la santé et les maladies. Tous les mécanismes régulateurs (respiration, circulation, digestion, production hormonale) ont pour but d’équilibrer le pH, en débarrassant le corps et les tissus des résidus acides sans endommager les cellules vivantes.Si le pH dévie, trop acide ou trop alcalin, les cellules s’empoisonnent avec leurs propres déchets toxiques et meurent. Comme les pluies acides sur une forêt et des déchets alcalins dans un lac, un pH déséquilibré corrode les tissus humains, consumant les milliers de kilomètres de veines et d’artères, comme les produits corrosifs s’attaquent au marbre. S’il n’est pas régulé, un pH déséquilibré peut interrompre les activités et fonctionnements cellulaires, comme les battements de cœur et les étincelles entre les neurones du cerveau.

La cause du cancer est liée à 2 facteurs qui sont toujours présents lors d’un cancer, le pH acide et le manque d’oxygène.
En apprenant à manipuler ces deux facteurs qui seraient la cause du cancer , on peut réduire ou inverser le processus du cancer. Rappelons-nous que le pH est un nombre exponentiel de 10 ; donc une petite différence dans le pH se traduit en grosse différence dans le nombre d’ions OH-. En d’autres mots, un sang avec un pH de 7.45 contient 64.9% plus d’oxygène qu’un sang donc le pH est 7.3. Le cancer a besoin d’un environnement acide/pauvre en oxygène pour survivre et se développer. Les patients en phase terminale d’un cancer sont environ 1000 fois plus acides qu’ils ne devraient l’être. Cela veut dire un niveau d’oxygène dangereusement critique au niveau cellulaire. En l’absence d’oxygène, le glucose fermente et devient acide lactique. Cela baisse le pH des cellules. Le pH des urines et de la salive des patients en phase terminale de cancer se situe très souvent entre 4.0 et 5.5. Quand le cancer se transforme en métastases, le pH chute d’avantage. Nos corps ne peuvent pas lutter contre la maladie si le pH n’est pas proprement équilibré.En d’autres termes,c’est « alcalinise ou meurt ».

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.