Les causes et conséquences des maladies cardiovasculaires

artere-bouchee

Petit résumé sur l’arnaque des maladies cardiaques

Les médecins, avec leur longue et laborieuse formation allopathique, leurs connaissances et l’autorité dont ils jouissent, deviennent souvent prétentieux et on un mal fou à admettre qu’ils ont tort.

Les médecins affirment que les maladies cardiaques résulteraient uniquement d’un taux élevé de cholestérol, et que le seul et unique traitement consisterait à prescrire des médicaments pour faire baisser ce dangereux cholestérol, accompagné d’un régime limitant sévèrement l’apport en graisses. Tout ce qui ce détourne de ces recommandations est considéré comme une hérésie de la part du milieu médical.

 

Ce n’est pas de cette façon que cela fonctionne

Scientifiquement et moralement toutes ces recommandations sur le cholestérol ne sont plus légitimes.

Pour la simple est bonne raison que c’est l’inflammation de la paroi artérielle qui est majoritairement en cause dans les maladies cardiaques. Sans inflammation le cholestérol ne peut s’accumuler dans les parois des vaisseaux sanguins et s’écoule librement dans tout le corps selon les lois de la nature. C’est l’inflammation qui retient le cholestérol et l’accumule.

 

Un état inflammatoire c’est simplement notre corps qui se défend naturellement contre un élément étranger (bactérie, toxine ou virus). Le cycle de l’inflammation (aiguë) est essentiel pour protéger notre corps contre les envahisseurs bactériens ou viraux. Cependant, si notre organisme est exposé de façon chronique aux toxines ou aliments que le corps humain n’a jamais été conçu pour gérer, nous atteignons un stade appelé l’inflammation chronique.

 

Quelle personne sensée s’exposerait volontairement et de façon répétitive à des aliments ou substances toxiques reconnues pour causer des dégâts a l’organisme ?
Mis à part les fumeurs, qui eux, ont fait ce choix volontairement, la grosse majorité d’entre vous suivent simplement une alimentation conventionnelle, faible en gras et riche en graisses polyinsaturées et en glucides. Sans savoir que vous infligez des blessures répétées à vos vaisseaux sanguins. Le résultat sera une inflammation chronique conduisant à un diabète et à une obésité, et avec le temps une maladie cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

 

Qui sont les plus grands coupables de l’inflammation chronique ?

Majoritairement la consommation excessive de glucides simples, hautement transformés (sucre, farine et tous les produits dérivés de ceux-ci), et la consommation excessive d’acides gras oméga-6 contenus dans des huiles végétales comme le tournesol, soja et maïs, largement présents dans de nombreux produits transformés.

Pendant que vous savourez le goût irrésistible d’un petit pain au chocolat, votre corps va déclencher une alarme, car il le considère comme un envahisseur étranger. Les aliments qui contiennent de grandes quantités de sucre et de glucides simples, ou des aliments traités avec des oméga-6 pour leur conservation, sont les piliers de l’alimentation des pays industrialisés depuis six décennies. Ils empoisonnent lentement tout le monde.

 

Comment le fait de manger un simple petit pain au chocolat peut-il créer une cascade d’inflammations et vous rendre malade ?

 

La consommation des sucres simples va augmenter rapidement le niveau de sucre sanguin, votre pancréas va alors sécréter de l’insuline afin de transférer le sucre à chaque cellule de l’organisme qui stocke l’énergie. Si la cellule est pleine et n’a pas besoin de glucose, celui-ci est rejeté pour que le sucre en excédent n’englue pas le système, le glucose se convertit alors en graisse stockée.

 

Quel rapport avec l’inflammation ?
 

La glycémie est contrôlée judicieusement par notre organisme, les molécules de sucre excédentaires se fixent à une variété de protéines qui, à leur tour, abîment la paroi des vaisseaux sanguins. Ces blessures répétées aux parois des vaisseaux sanguins déclenchent l’inflammation. Lorsque votre taux de glucose sanguin atteint des pics plusieurs fois par jour, chaque jour, c’est exactement comme si vous frottiez l’intérieur de vos vaisseaux sanguins avec du papier de verre. Tous les patients traités pour des maladies cardiaques ont tous ce même dénominateur commun ; l’inflammation de leurs artères.

 

Revenons à notre petit pain au chocolat. Cette friandise contient non seulement du sucre, mais également l’une des nombreuses huiles oméga-6 comme l’huile de soja, au même titre que les chips, les frites et tous les aliments transformés fabriqués avec des oméga-6 pour prolonger leur durée de vente. Même si les oméga-6 sont essentiels, ils doivent respecter un équilibre avec les oméga-3. Si l’équilibre est perturbé en consommant trop d’oméga-6, des substances chimiques appelées cytokines provoquent immédiatement une inflammation.

 
Un ratio de 3/1 (oméga-6/oméga-3) serait idéal pour maintenir une bonne santé. Cependant l’alimentation conventionnelle d’aujourd’hui crée un déséquilibre excessif entre ces deux acides gras. Ce déséquilibre actuel est plutôt compris entre 15/1 et 30/1 voir même 40/1 dans certain cas, en faveur des oméga-6. Résultat des courses ; une grosse quantité de cytokines provoque d’innombrables inflammations journalières.

Le manque d’activité physique et l’excès de poids engendré par une mauvaise alimentation va aggraver les choses, et le processus qui a commencé par un petit pain au chocolat devient un cercle vicieux au fil du temps et crée les maladies cardiaques, l’hypertension artérielle, le diabète et enfin et au final la maladie d’Alzheimer, car l’évolution inflammatoire se poursuit sans relâche.

La certitude est que plus nous mangeons d’aliments préparés et transformés, plus nous déclenchons des réactions inflammatoires. Le corps humain (aussi bien conçu soit-il) n’est pas programmé pour consommer des aliments trop sucrés et surchargé en oméga-6.

Il n’y a pas 50 solutions pour apaiser l’inflammation, la seule et unique solution c’est de revenir à des aliments sains et naturels, optez pour les glucides très complexes des fruits et légumes colorés. Diminuez ou éliminez les oméga-6 qui causent l’inflammation, pour exemple : Une cuillère à soupe d’huile de maïs contient 7280 mg d’oméga-6, le soja en contient 6940. ..Optez plutôt pour de l’huile d’olive (bio)

 

Conclusion

Oubliez cette pseudoscience élaborée par l’industrie pharmaceutique qui vous à martelée le cerveau pendant des décennies afin de vous faire croire que les graisses saturées sont la seule cause des maladies cardiaques. Tout cela n’a été élaboré que dans le seul but d’écouler des médicaments, à ce jour entre 10 et 15 % de la population de nos pays est sous statines, pour rien. Il est plus facile, et surtout plus rentable, de vendre des médicaments plutôt que d’essayer d’éduquer la population à bien se nourrir.

 
Comme il n’est jamais trop tard pour bien s’alimenter, dès demain choisissez des aliments complets, sains et naturels comme ceux qu’utilisaient votre grand-mère, et pas ceux que votre mère à achetés en supermarchés. En modifiant vos habitudes alimentaires et en vous tournant vers des aliments frais, sains et non transformés, vous allez inverser la tendance, et réparer les dégâts infligés à vos artères causés par cette malbouffe d’aujourd’hui…

 

A voir également:

Bouquins sur le sujet


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.