Covid-19 : L’AMM conditionnelle des vaccins met en danger les populations

Une thérapie génique en AMM conditionnelle : Une course à la mort

Beaucoup de commentaires et d’articles concernant la NON toxicité des nouveaux « vaccins » contre la covid circulent…

A ce jour personne ne sait exactement les retombées sanitaires concernant les effets secondaires à moyens et longs termes, ni les labos, ni les médecins, ni les politiques et encore moins les journalistes…

Il n’y a aucune discussion à avoir sur le fait que ces « vaccins » sont encore en phase expérimentale (phase 3 et 4) ils bénéficient tous, sans exception, d’une d’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) conditionnelle.

Pass sanitaire et autres joyeuseries


Ce n’est pas aux mesures sanitaires imposées qu’il faut faire attention, mais à son système immunitaire car c’est lui qui va combattre les virus et aux autres bactéries…En se désinfectant et en portant un masque sans arrêt, et bien sûr avec la trouille en prime, c’est de cette façon que vous affaiblissez votre immunité et que vous chopez tous ce qui traine….De plus ce n’est certainement pas un « vaccin » qui va vous empêcher de choper ce virus, regardez un peu ce qui commence à arriver dans les pays qui ont déjà vacciné un gros % de leur population (les Seychelles, Israël, Grande-Bretagne…), les cas se multiplient sans précèdent….Alors ouvrez les yeux et réfléchissez…Même ignoré, les faits restent des faits.


Explications de comment fonctionne ce « vaccin » en relation avec le système immunitaire contre le coronavirus.

D’après le Dr Charles Hoffe MD, dans sa dernière mise à jour du 6 juillet 2021, des résultats inquiétants chez les patients, les vaccins à ARNm obstruent des milliers de minuscules capillaires dans le sang de ceux qui ont pris le « vaccin ».

Les protéines de pointe injectées, conçues pour être produites en masse dans le corps des vaccinés, sont à l’origine de la coagulation, qui a des effets néfastes sur pas moins de 60% des personnes injectées.

Le Dr Hoffe , qui pratique la médecine à Lytton BC Canada explique :

« Nous savons maintenant que seulement 25 % du « vaccin » injecté dans le bras d’une personne reste réellement dans votre bras. Les 75 % restants sont collectés par votre système lymphatique et littéralement introduits dans votre circulation, donc ces petits paquets d’ARN messager, et en passant, dans une seule dose de «vaccin» Moderna, il y a littéralement 40 000 milliards de molécules d’ARNm. Ces paquets sont conçus pour être absorbés dans vos cellules. Mais le seul endroit où ils peuvent être absorbés est autour de vos vaisseaux sanguins et l’endroit où ils sont absorbés sont les réseaux capillaires – les plus petits vaisseaux sanguins où le flux sanguin ralentit et où les gènes sont libérés. Votre corps se met alors au travail en lisant, puis en fabriquant des milliards et des milliards de ces protéines de pointe. Chaque gène peut produire de très nombreuses protéines de pointe. Le corps reconnaît alors qu’il s’agit de corps étrangers, il fabrique donc des anticorps contre lui afin que vous soyez alors protégé contre le COVID. C’est l’idée.»

Mais voici où vient le problème. Dans un coronavirus, cette protéine de pointe devient une partie de la capsule virale. En d’autres termes, il devient une partie de la paroi cellulaire autour du virus. Mais ce n’est pas dans un virus, c’est dans vos cellules. Ainsi, il devient une partie de la paroi cellulaire de votre endothélium vasculaire.

Cela signifie que ces cellules qui tapissent vos vaisseaux sanguins, qui sont censés être lisses pour que votre sang circule bien, ont maintenant ces petits morceaux pointus qui dépassent.

Le Dr Hoffe poursuit :

« Il est donc absolument inévitable que des caillots sanguins se forment parce que vos plaquettes sanguines circulent autour de vos vaisseaux sanguins, et le but des plaquettes sanguines est d’identifier les vaisseaux endommagés et d’arrêter le saignement. Ainsi, lorsque la plaquette traverse le capillaire, elle frappe soudainement tous ces pics de COVID et il devient absolument inévitable que des caillots sanguins se forment pour bloquer ce vaisseau. »

Par conséquent, ces protéines de pointe peuvent, de manière prévisible, provoquer des caillots sanguins. Ils sont dans vos vaisseaux sanguins (si l’ARNm est « vacciné »), c’est donc garanti. Le Dr Bahrdi m’a alors dit que le moyen de le prouver était de faire un test sanguin appelé test sanguin aux D-dimères.

« Les caillots sanguins dont nous entendons parler et dont les médias prétendent être très rares sont les gros caillots sanguins qui provoquent les accidents vasculaires cérébraux et apparaissent sur les tomodensitogrammes, les IRM, etc. trouver sur n’importe quel scan. Ils ne peuvent donc être détectés qu’à l’aide du test des D-dimères.»

Le Dr Hoffe explique qu’il a effectué des tests D-dimères sur ses patients «vaccinés» par l’ARNm et qu’il a identifié de manière inquiétante que 62% d’entre eux avaient ces caillots sanguins microscopiques.

Ces personnes n’ont aucune idée qu’elles ont même ces caillots sanguins microscopiques. La partie la plus alarmante de ceci est qu’il y a certaines parties du corps comme le cerveau, la moelle épinière, le cœur et les poumons qui ne peuvent pas se régénérer. Lorsque ces tissus sont endommagés par des caillots sanguins, ils sont définitivement endommagés.

Le résultat, explique le Dr Hoffe, est que ces patients ont ce qu’on appelle une tolérance à l’effort réduite (RET), ce qui signifie qu’ils s’essoufflent beaucoup plus facilement qu’auparavant. C’est parce que les vaisseaux sanguins de leurs poumons sont maintenant bloqués. À son tour, cela oblige le cœur à travailler plus fort pour essayer de faire face à une résistance beaucoup plus grande en essayant de faire circuler le sang dans vos poumons.

C’est ce qu’on appelle l’hypertension artérielle pulmonaire – une pression artérielle élevée dans les poumons parce que le sang ne peut tout simplement pas passer efficacement. Les personnes atteintes de cette maladie meurent généralement d’insuffisance cardiaque en quelques années à peine.

Les effets de la vaccination sur le sang

Les effets de la vaccination sur le sang – CrowdBunker

Alors au lieu de faire confiance aux torchons d’articles de médias menteurs à la botte des gouvernements, cherchez et comprenez la définition d’une AMM conditionnelle…

« Une autorisation de mise sur le marché (AMM) conditionnelle permet l’autorisation de médicaments qui répondent à un besoin médical non satisfait avant que des données à long terme sur l’efficacité et la sécurité ne soient disponibles… »

La revue Prescrire tirait déjà la sonnette d’alarme en 2005


Courage à toutes et tous, et portez-vous bien…

A voir également:



Pour les moteurs de recherche cet article parle de :

  • amm vaccin covid (2)
  • AMM conditionnelle vaccin covid (1)
  • Amm vaccins covid (1)
  • renouvellement amm conditionelle covid (1)
  • renouvellement de l\AMM pour les vaccins covid (1)
  • vaccins covid et AMM (1)
  •  
    Patch X39
    Activez vos cellules souches avec le patch X39, une photothérapie brevetée aux multiples avantages… Voir le tarif et détails du produit
               
lolo6666

Je me permets de compléter les trois points de suspension, pour un soucis d’objectivité :

« Une autorisation de mise sur le marché (AMM) conditionnelle permet l’autorisation de médicaments qui répondent à un besoin médical non satisfait avant que des données à long terme sur l’efficacité et la sécurité ne soient disponibles… »

« …Cela est possible uniquement si les bénéfices de la disponibilité immédiate du médicament l’emportent sur le risque inhérent au fait que toutes les données ne sont pas encore disponibles. L’AMM conditionnelle rassemble tous les verrous de contrôles d’une autorisation de mise sur le marché standard pour garantir un niveau élevé de sécurité pour les patients. »

Br COM

Qu’est-ce qu’une AMM Conditionnelle ?
Les AMM des « vaccins » contre Covid sont-ils à Durée Déterminée ? si oui, quelle est la date de fin ?
Merci par avance
B.

Greg

Bonjour, une autorisation de mise sur le marché (AMM) conditionnelle permet l’autorisation de médicaments qui répondent à un besoin médical non satisfait avant que des données à long terme sur l’efficacité et la sécurité ne soient disponibles. Concernant les vaccins pour la covid ils sont tous encore en phase expérimentale jusqu’en 2023 ou 2024 en fonction de la marque…Une fois la phase expérimentale passée l’AMM conditionnelle peut être convertie en une AMM standard et permanente sous conditions que le rapport bénéfices/risques soit positif…

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Basic information on data protection
Responsible Le BonCoinSante +info...
Purpose Gérez vos commentaires. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.